The Worlds First Iron Man

Liste des groupes Heavy Metal Paul Di'Anno The Worlds First Iron Man
ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
15/20
Nom du groupe Paul Di'Anno
Nom de l'album The Worlds First Iron Man
Type Album
Date de parution Avril 1997
Labels Semaphore
Style MusicalHeavy Metal
Membres possèdant cet album11

Tracklist

1. Living in America
2. Play That Funky Music
3. Forever
4. What Am I Gonna Do
5. I Ain't Coming Back No More
6. I'm All Shook Up
7. Caught Your Lie
8. Had Enough
9. Take These Chains from Me
10. Show Some Emotion
11. Remember Tomorrow (Live)
12. Wrathchild (Live)
13. Children of the Revolution (Live)
14. Phantom of the Opera (Live)
15. Sanctuary (Live)

Chronique @ grogwy

04 Octobre 2018

Un disque que l'on peut qualifier d'alimentaire !

Tout le monde (ou presque) connaît Paul Di'Anno et se souvient de ce talentueux chanteur qui participa aux deux premiers albums d'Iron Maiden "Iron Maiden" (1980) et "Killers (1981), avant d'être viré par Steve Harris (le bassiste-leader du groupe) et Rod Smallwood (le manager) à cause de son penchant pour l'alcool et la drogue.
Si certains se rappellent aussi de son très bon disque de Rock F.M. "Di'Anno" (1984) ainsi que son fracassant retour dans le Heavy Metal en 1986 avec Battlezone (rebaptisé six ans plus tard Killers), rares sont ceux qui ont gardé en mémoire les albums solos que l'ex-frontman de la Vierge De Fer a enregistré dans la seconde moitié des années 90.

En 1995, après la mise en stand-by de Killers, Paul Di'Anno (dont la carrière est au point mort) accepte que Lea Hart, qui à la fin des années 80 fut le chanteur-guitariste de Fastway (groupe formé par l'ancien guitariste de Motörhead "Fast" Eddie Clarke), devienne son manager et son producteur.
Or lorsque l'on connait les goûts musicaux du gaillard (c'est lui qui est à l'origine de l'orientation F.M. de Fastway en 1988 sur "On Target") on pouvait s'inquiéter de cette inattendue collaboration (qui avait débuté deux ans plus tôt puisque Paul Di'Anno avait participé au premier volume de True Brits, également édité sous le nom We're British We're Metal We're Rock, un disque sur lequel Lea Hart a réuni d'anciennes gloires de la New Wave Of British Heavy Metal pour interpréter ses titres).
Et on avait raison !
Tout d'abord Lea Hart propose à Paul Di'Anno et à son vieux complice Dennis Stratton (ex-guitariste d'Iron Maiden) de chanter sur des morceaux qu'il a composé avec différents auteurs-compositeurs dont certains, ceux écrits avec "Fast" Eddie Clarke pour Fastway, déjà présents sur "On Target" (1988) et "Bad Bad Girls" (1990).
Produit par Lea Hart, l'album Paul Di'Anno & Dennis Stratton "The Original Iron Men" sort en 1995 suivi un an plus tard de "The Original Iron Men 2" (les vingt et une chansons sont toutes issues des mêmes sessions d'enregistrement).
Sur ces deux disques le collectif réuni par Lea Hart délivre un Hard Rock/Rock F.M. certes de qualité, mais cependant beaucoup trop aseptisé.
Mais le pire était à venir avec la sortie de l'album "The Worlds First Iron Man" en 1997.

En effet toujours sous la direction de Lea Hart (mais sans Dennis Stratton qui préfère se consacrer à Praying Mantis) et accompagné d'une pléiade d'invités (un peu à la manière de Gene Simmons sur son premier disque solo en 1978), Paul Di'Anno nous livre à nouveau un album commercial à destination du public américain friand d'A.O.R. (Adult Oriented Rock).
Bref, on est plus près de Huey Lewis And The News que de Judas Priest !
Pour décrire le contenu de "The Worlds First Iron Man" je diviserai le disque en trois parties :
Partie 1 (de la première chanson à la quatrième) : de la soupe incolore et inodore
Partie 2 (de la cinquième à la dixième) : des titres commerciaux mais de qualité
Partie 3 (de la onzième à la quinzième) : des morceaux hameçons pour appâter le poisson
Commençons par la première partie (la pire) composée des reprises "Living In America" de James Brown (wouarf wouarf, et pourquoi ne pas avoir repris "Sex Machine" pendant qu'on y était !) et "Play That Funky Music" du groupe Wild Cherry (aucun commentaire tout est dit dans le titre) suivis de "Forever" et "What Am I Gonna Do".
Pour faire vite, pendant un peu moins de vingt minutes on est en présence de morceaux tellement sirupeux que même Georges Michael se serait abstenu de les interpréter !
Passons à la seconde partie (la meilleure) où enfin Paul Di'Anno et ses musiciens nous offrent avec "I Ain't Coming Back No More", "I'm All Shook Up" (issu du répertoire de Fastway), "Caught Your Lie", "Had Enough" (également de Fastway), et "Take These Chains from Me" (venant aussi de Fastway mais auparavant nommé "Cut Loose") des titres de Hard Rock/Rock F.M. de bonne facture.
Seule la mièvre ballade "Show Some Emotion" (encore de Fastway) est sans intérêt.
On finit avec la troisième partie (la dispensable) sur laquelle on retrouve pas moins de quatre morceaux d'Iron Maiden ("Remember Tomorrow", "Wrathchild", "Phantom of the Opera", et "Sanctuary") enregistrés en public accompagnés de la reprise de T.Rex "Children Of The Revolution" (également en live), déjà présente (en version studio) sur le premier album de Killers "Murder One" (1992).
Des titres, en particulier ceux d'Iron Maiden, dont la présence à la fin de "The Worlds First Iron Man" n'a comme unique but que celui d'attirer les fans de la Vierge De Fer afin de booster les ventes du disque.
Résultat : avec "The Worlds First Iron Man" Paul Di'Anno troque son statut de leader de Battlezone et Killers pour celui, plus modeste, d'interprète de luxe pour un Lea Hart moyennement inspiré.

La même année Paul Di'Anno et Lea Hart récidivent en sortant "As Hard As Iron", un album dans la même veine que "The Worlds First Iron Man", mais de meilleure tenue (aucune reprise inutile ne figure sur le disque).
Cet album (dont l'intitulé comprend à nouveau le mot "Iron") sera le dernier enregistrement Hard Rock/Rock F.M. de Paul Di'Anno qui, avec la reformation de Battlezone (puis celle de Killers), retourne à un rugueux Heavy Metal qui lui convient mieux.



0 Commentaire

2 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire