The Last Hero

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Alter Bridge
Nom de l'album The Last Hero
Type Album
Date de parution 07 Octobre 2016
Produit par Baskette Michael
Style MusicalMetal Alternatif
Membres possèdant cet album62

Tracklist

1. Show Me a Leader 05:45
2. The Writing on the Wall 04:04
3. The Other Side 04:50
4. My Champion 04:10
5. Poison in Your Veins 05:12
6. Cradle to the Grave 04:20
7. Losing Patience 05:59
8. This Side of Fate 06:38
9. You Will Be Remembered 05:23
10. Crows on a Wire 04:02
11. Twilight 04:20
12. Island of Fools 05:40
13. The Last Hero 06:03
Bonustrack (Limited Edition)
14. Last of Our Kind 04:21
Bonustracks (Japanese Release)
14. Last of Our Kind 04:21
15. Show Me a Leader (Radio Edit) 03:42
Bonustracks (Best Buy Realease)
14. Last of Our Kind 04:21
15. Breathe 04:16
Total playing time 1:10:47

Chronique @ MetalAssBender

16 Octobre 2016

Plus lourd, plus gras, plus... Alter Bridge.

Alter Bridge est un groupe spécial à mes yeux. Pas franchement typé dans un style particulier, étiqueté Nu Metal, parfois d'un autre sobriquet. Marc Tremonti et Myles Kennedy montrent ici l'étendue de leur quasi symbiose. The Last Hero est le dernier né de leur imagination débordante. En effet, Tremonti a son projet solo et Kennedy tourne avec Slash presque sans discontinuer quand il n'est pas avec Alter Bridge, mais tout cela ne les empêche pas de trouver un petit moment pour nous pondre une nouvelle galette, et quelle galette ! Une galette en hommage aux héros comme son nom l'indique.

Alter Bridge a beaucoup évolué depuis sa création. Rappelons la proximité sonore des débuts avec Creed, feu le groupe de Tremonti. Au fil des ans et des albums, Alter Bridge a su trouver une sonorité qui lui est propre et continue de la faire évoluer. Si déjà le dernier opus, Fortress, sonnait beaucoup plus agressif, ce nouvel album est encore un ton au-dessus. Exit les guitares gentillettes de certains morceaux passés et bonjour les riffs bien gras et furieux. Alors, entendons-nous, on n'est pas non plus dans du Meshuggah, mais les sonorités d'Alter Bridge se font plus puissantes et rugueuses.

Le groupe n'en oublie pas pour autant le côté mélodique et le chant. Myles Kennedy s'en sort très bien, peut-être même mieux que sur Fortress où il avait tendance à chanter d'une voix plus nasillarde. Son registre semble plus riche sur cet album avec des modulations agréables. Certes, les détracteurs du chevelu trouveront encore sa voix ennuyeuse. Pour ma part, je trouve celle-ci intéressante et vraiment puissante. Myles Kennedy sait comment user de son organe à n'en pas douter.

Point de vue musical, il est difficile de faire le tri dans ce lot de bons morceaux. Cependant, le premier titre dévoilé, Show Me A Leader, est assez excellent et très représentatif de l'évolution du combo depuis le précédent opus. Partant d'une intro à la Guitare de Myles pour se développer sur un riff bien façonné, enjolivé par un chant au petits oignons. Tremonti y signe un solo qui s'intègre parfaitement au morceau. Il est d'ailleurs à noter qu'Alter Bridge sait parfaitement comment organiser ses pistes pour mettre le paquet d'entrée (on se souvient de Cry Of Achilles de Fortress). Ici, le premier titre semble montrer d'emblée la nouvelle direction prise par le groupe.

Alter Bridge alterne les morceaux vifs et incisifs au début, avec, selon moi, un morceau en-dessous du lot : My Champion. Il faut attendre six pistes pour que tout cela s'apaise un peu avec Cradle To The Grave, morceau plus mélodique avec des parties plus acoustiques. La voix y est plus posée, plus sereine. You Will Be Remembered est également une chanson plus posée avec un refrain qui reste en tête.

On trouve aussi un morceau plus atypique comme This Side Of Fate qui lorgne même vers des accents progressifs, sans toutefois tomber dans ce style totalement. Là encore, la guitare de Tremonti fait des merveilles couplée aux envolées vocales de Kennedy.

The Last Hero, le dernier morceau, est simplement la conclusion parfaite de cet album, venant mettre un point final à cette nouvelle production des Américains. Enfin, presque, puisqu'un bonus Track s'ajoute derrière, un peu comme un rappel en concert, histoire de nous en mettre plein les yeux avant de partir.

Au final, on ne peut conclure qu'une chose : Alter Bridge s'affirme dans une direction bien définie, avec plus de cohésion et une identité plus marquée. Un son puissant, dynamique, porté par la voix de Kennedy et sublimé par la guitare de Tremonti. La principale évolution du groupe repose sur l'alchimie entre les deux frontmen qui semble à son summum. The Last Hero est un album aux accents épiques, homogène, avec presque aucune erreur. Une vraie bonne surprise et une confirmation pour ce groupe qui le mérite bien.

10 Commentaires

10 J'aime

Partager

 
Tikva - 18 Octobre 2016: Merci pour cette super chronique, j'aurais pas fait mieux. Pour ma part, j'aurais vraiment du mal à définir leur meilleur album, tant tous sont pour moi excellents. Pourtant, il faut reconnaitre qu'au fur et à mesure des albums, leur technique s'aiguise. Et, donc, qualitativement, cet album semble encore au dessus des autres. Mais je crois que c'est ça qui est tellement bon chez AB : rien de tout ce qu'ils ont fait n'est à jeter. A noter que ça devient dans l'habitude du groupe de nous sortir un long morceau éponyme final qui résume tout l'album (Fortress, Blackbird, The Last Hero...).
Par contre, j'ai tout particulièrement fait de My Champion, contrairement à toi, une de mes perles de l'album.
En tout cas, merci pour ta chronique !
LostPhoenix - 18 Octobre 2016: Merci MetalAssBender pour cette chronique. Je suis assez d'accord avec toi sur l'évolution technique. Et la force du duo Kennedy/Tremonti qui font des merveilles de titres en titres. Pour moi, le joyau noir de cet album est sans conteste "The Other Side" ; avec la puissance du riff et le jeu de la voix "entre deux mondes". Puis cet intermède où tout bascule au son de la guitare aigue et à contrario un chant plutôt "grave" qui vous transportera de l'autre côté. Un album que je trouve plus sombre sur bien des titres. Malgré un "My Champion" taillé pour la radio, qui attirera de nouveaux fans (ou pas), avec une mélodie très abordable et un refrain presque fédérateur.
MetalAssBender - 18 Octobre 2016: Merci les gars, comme quoi, on peut apprécier un groupe et diverger quand même !
metalpsychokiller - 20 Octobre 2016: Moi qui suis un fan de l'age d'or de ce groupe (cf ma kro sur le live), AB m'a déçu avec cet opus. Les imperfections, l'unicité, l'inspiration, la fraicheur de sieur MK se sont effacées ici derrière la pure "overmétalisation US" du son. Ce dernier est très très gros certes et met en exergue incisive les guitares.. Ok. Comme une chiée plus une de groupes actuels. Mâis ce n'était surement pas ce caractéristique sonore qui a accroché les fans sur les premiers opus, même si des "metalingus" laissaient deviner les chevaux métal sous le capot...
AB se fourvoie à mon sens en se durcissant.. Après, comme on dit chacun ses gouts...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire