Pawns & Kings

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Alter Bridge
Nom de l'album Pawns & Kings
Type Album
Date de parution 14 Octobre 2022
Style MusicalMetal Alternatif
Membres possèdant cet album32

Tracklist

1.
 This Is War
 04:04
2.
 Dead Among the Living
 04:53
3.
 Silver Tongue
 04:20
4.
 Sin After Sin
 06:43
5.
 Stay
 04:38
6.
 Holiday
 03:59
7.
 Fable of the Silent Son
 08:23
8.
 Season of Promise
 04:52
9.
 Last Man Standing
 05:34
10.
 Pawns & Kings
 06:19

Durée totale : 53:45

Acheter cet album

 $22.99  30,12 €  2,99 €  £8.70  $15.61  9,20 €  9,97 €
Spirit of Metal est soutenu par ses lecteurs. Quand vous achetez via nos liens commerciaux, le site peut gagner une commission

Alter Bridge


Chronique @ JeanEdernDesecrator

18 Fevrier 2023

Un presque concept album

Cela fait plus de dix neuf ans que les ex trois quarts de Creed, à savoir Mark Tremonti à la guitare, Brian Marshall à la basse, Scott Phillips à la batterie, et non, pas Scott Stapp, mais plutôt le non moins sémillant Myles Kennedy au chant, ont suivi leur propre voie, moins radio-friendly et moins platinée, et de plus en plus heavy et personnelle au fil de leurs albums. Aujourd'hui, la formation est bien loin de ce que faisait Creed, quoiqu'en disent les mauvaises langues.


Mark Tremonti et Myles Kennedy peuvent apparaître comme des créatifs boulimiques, entre Alter Bridge et autres projets solos et annexes, dont une collaboration avec Slash pour Myles et un album de reprises de Franck Sinatra ou l'écriture d'un livre pour Mark.
Entre les albums et les tournées, Alter Bridge ne laisse pas les choses se refroidir trop longtemps, et avait vite enchaîné pour préparer son nouvel album. La plupart des chansons sont nées en 2020, les deux compères se sont envoyés idées et démos en fichiers partagés sur le net pour que les quatre musiciens puissent participer.
Le processus d'enregistrement a été simplifié et les musiciens ont essayé de faire le minimum de pistes sans trop rajouter de couches. Ils se sont par exemple concentrés sur le choix des amplis et autres matériels pour sonner le mieux possible. Aussi, chacun d s deux a pu s'aventurer sur le terrain de l'autre, Marc faisant quelques vocaux (en lead sur "Stay") et Myles partcipant aux soli.

C'est accompagné d'un bel artwork stylisé avec des lignes pures art déco que "Pawns & Kings" est paru, le 14 octobre 2022 chez Napalm Records.

Saluons d'emblée la production de Michael "Elvis" Baskette- à leurs bons soins depuis 2007, puisque c'est la première chose qui saute aux oreilles. Elle est impeccable dans tous les compartiments du jeu : punch de la batterie, puissance des riffs, envolées mélodiques et ronflements félins de la basse sont parfaitement mis en valeur par un son mixé et masterisé aux petits oignons.

Pour ceux qui ne connaissent pas, le style d'Alter Bridge n'est pas facile à définir, avec une base metal alternatif enrichie de prog, heavy, néo métal , quelques pointes de blues, de rock ou de grunge, et j'en passe, le tout étant lié par les lignes de chant mélo.
Je dois avouer que je considérais un peu Alter Bridge comme un groupe de premiers de la classe, trop beaux gosses et talentueux pour vraiment rayer le parquet. Pas faux, mais pas tout à fait vrai non plus, réponse de normand.

Mais il y a ces pièces impressionnantes, avec un panache frisant la grandiloquence, comme "This is War" ou le morceau titre "Pawns and Kings", qui me font parfois penser à un Muse qui aurait viré sa cuti pour se dédier à un heavy proggeux et symphonique tout en puissance et en nuances. Ça peut même devenir franchement heavy avec des guitares accordées bien graves (l'épique "Fable Of The Silent Son" qui dépasse les huit minutes).
Il y a un côté mi-ange mi-démon, comme sur "Holiday" qui mélange à un moment finger picking et gros palm mutés à la guitare. C'est là où je trouve que le côté très propre du groupe est un point fort, lorsqu'il se confronte à une noirceur lancinante.
Alter Bridge est cependant parfois rattrapé par son classicisme tiré à quatre épingles, un peu convenu sur "Last Man Standing", ou gentiment rock au bord de la ballade tire-larmes sur "Stay".


C'est de la belle ouvrage, sans démonstration tapageuse, un album où les guitares de Mark et Myles ont une complicité exempte des futilités de l'égo, même lors des joutes solistes à rebondissements ("Season Of Promise"). Il y a de sacrés riffs, comme celui démoniaque et serpentard de "Sin After Sin". La basse , bien présente, fait entendre un son chaud et velouté sur des passages où les guitares se font plus discrètes (le début de "Sin After Sin").

Le chant de Myles est emprunt de ce qu'il faut de lyrisme pour amener une tension dramatique à la musique. Son timbre me ferait penser à un Geoff Tate moins exubérant mâtiné de David Coverdale, avec une sensibilité burinée par les ans. Les parties vocales sont présentes, presque tout du long des compositions, ne laissant qu'une petite part d'espaces strictement instrumentaux, souvent en fin de morceaux.

Avec une telle densité de parties de guitare et de chant, on peut se demander comment les morceaux pourraient sonner live, même s'ils se sont lâchés sur certains non destinés à la scène. Mais Myles compose en essayant de garder à l'esprit de pouvoir chanter en jouant, quitte à swaper ses parties avec celles de Mark, ou a simplifier son jeu par moments.

Ce septième opus est un bon cru, fidèle à ce qu'est Alter Bridge, fidèle à la complicité créative qui lie Mark et Myles ; il ne surprendra pas ses fans, et peut plaire à un public plus large. C'est aussi un bon prétexte pour découvrir ce groupe si ce n'est pas déjà fait. Celà dit, attention, à trop faire dans le melting pot middle of the road, à ne pas jouer les Bonamassa du metal, ce serait dommage. C'est quand il se lâche et essaie d'en mettre plein la vue que le combo est le meilleur, et en étendant la direction épique prise sur certains titres à tout le disque, on aurait eu un genre de concept album savoureux, une prise de risque qui aurait demandé bien plus de travail et d'abnégation...



0 Commentaire

10 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire