Surfing with the Alien

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
18/20
Nom du groupe Joe Satriani
Nom de l'album Surfing with the Alien
Type Album
Date de parution 1987
Style MusicalGuitar Hero
Membres possèdant cet album452

Tracklist

Re-Issue by Legacy Recordings with a Bonus DVD
DISC 1
1. Surfing with the Alien 04:23
2. Ice 9 03:58
3. Crushing Day 05:12
4. Always with Me, Always with You 03:21
5. Satch Boogie 03:12
6. Hill of the Skull 01:48
7. Circles 03:28
8. Lords of Karma 04:47
9. Midnight 01:42
10. Echo 05:38
DVD 1
1. Ice 9
2. Memories
3. Midnight
4. Rubina
5. Circles
6. Lords of Karma
7. Bass Solo
8. Echo
9. Hordes of Locusts
10. Always with Me, Always with You
11. Satch Boogie
DVD Bonus
Nigel Tufnell Interview
Satch Boogie (video)
Always with Me, Always with You (video)
Total playing time 37:31

Chronique @ MrBlack

27 Septembre 2011

Voilà un album qui vous fera surfer au-delà de la musique et du temps.

Une entrée spectaculaire en ce mois d’aout 1987. Le 2nd album du professeur Satch. L’artiste ayant débuté en 1985 avec Steve Vai (son premier élève) qui l’introduit dans Relativiy Records. Puis en 1986 il sort son premier album déjà très surprenant intitulé « Not of This Earth ». Il revient ensuite pour le bonheur de tous avec le mythique « Surfing with the Alien ». Une musique variée, entrainante, qui reflète la joie et la bonne humeur. Joe Satriani a su s'imposer avec un album des plus extraordinaire qui signera l’une des meilleurs œuvres de l’artiste.

Une entrée dès le début dans une atmosphère où règne un rythme surprenant et où le groove est au meilleur de sa forme : « Surfing with the Alien », aussi le titre de l’album nous ouvre les portes de l’univers de Satriani. Suivi de « Ice 9 » et « Crushing Day » ces trois titres sont d’un bon rythme entrainant et d’une recherche musicale assez avancée. Le groove de Satch est présent et l’album semble commencer en beauté.

Autant il y a les titres où l’ambiance est agité, et d’autres où ce sont de tranquilles balades. Notamment le quatrième titre « Always with Me, Always With You » et « Circles » qui sont de très bons titres devenus mythiques eux aussi, très calmes et très inspirés. Mais, très vite on replonge dans le bain. Toujours autant d’ambiance et de rythme, « Satch Boogie » vous fera bouger au rythme de la batterie et de la guitare tout à fait surprenante. Presque une musique de fête, la technique, la rapidité et surtout le talent de Satriani vous feront rêver. Même si malgré tout il y a 1 titre dans l’album qui n’est pas nécessaire, je parle de « Hill Of The Skull », à peine plus d’une minute, un titre qui semble détendre l’ambiance afin de faire une petite pause. Néanmoins c’est dommage, lorsqu’on est pris dans la musique de Satriani, on a envie d’y rester.
Pour la suite en revanche ce n’est que du bonheur, c’est reparti pour un tour sur le nuage de l’alien. Durant tout l’album, il nous aura fait surfer avec lui. Encore et toujours des titres variés sur le plan musical, toujours des mélodies différentes. Par exemple « Midnight », ce tapping, ce rythme ! C’est magnifique. Même s’il ne s’agit que d'à peine plus d’une minute, c’est le rêve. Dans le même esprit que « Hill of the Skull », calmer l’ambiance, sur ce titre l’effet est réussi contrairement au dernier.

Et malheureusement c’est déjà la fin, 37 minutes de groove et d’émotions fortes. Satriani a dévoilé son talent au grand jour. Il ne finira pas de nous étonner. L’album « Surfing with the Alien » reste tout de même un chef d’œuvre qu’il faut se procurer, chacun y trouvera son bonheur. Satriani est un alien, un véritable martien qui nous fait don de son talent. Merci Satch.

3 Commentaires

7 J'aime

Partager
Tfaaon - 28 Septembre 2011: ouais, t'as raison !

le seul défaut de cet album, c'est sa longueur ! (trop courte justement )



merci encore pour ta chronique de l'album le plus singulier de Satch . :)
PhuckingPhiphi - 28 Juin 2016: J'ai découvert cet album extraordinaire à sa sortie en 1987, mais il aura fallu que j'attende la semaine dernière pour enfin découvrir le sieur Satriani en chair et en os sur la Main Stage 1 du Hellfest 2016…

Ben ça valait ces presque trente ans d'attente, car j'ai pris ma claque !!!
kfc_Funeral - 20 Janvier 2021:

C'est assurément le meilleur album instrumental de tous les temps !

La claque, tant au niveau du son que du bonheur que déclenchent les premières secondes de Surfing.

Les compos du 1er album sont aussi de ce très haut niveau (même avec une moindre production). D'ailleurs comment  Not of This Earth n'a -t-il pu récolter que la note de 15 ?!

 

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ cunteater

11 Juillet 2006
Autant le dire tout de suite : en matière de guitare électrique, on n'avait jamais rien entendu d'aussi époustouflant depuis Jimi Hendrix ! Cet album totalement instrumental paru en 1987 (15 ans déjà !) marque l'explosion au grand jour du talent de Joe Satriani. Après un premier album pas mal, mais pas extraordinaire, voici enfin la consécration : on savait Satriani à l'aise sur sa guitare, inventif et original, mais alors là !!! C'est simple, il y a tout sur cet album : de la mélodie, du rythme, de la technique, du feeling, bref, tous les ingrédients pour faire un guitariste de génie. Toutes les chansons sont différentes, Joe passe aisément du heavy metal ("Surfing with the Alien", "Crushing day"...) à la ballade ("Always with Me..."), ou encore du boogie endiablé ("Satch boogie") à une sorte de requiem moderne ("Hill of the skull"), en passant par des moments purement "satrianiens", que l'on ne peut rattacher à rien d'existant jusque là ("Echo"). Tous les effets dont dispose un guitariste sont utilisés, ainsi que toutes les techniques du jazz et du rock réunis : bend, slide, vibrato, taping, double taping ("Midnight"), sweeping, legato, et bien d'autres que je ne connais pas...Mais plus qu'un simple déballage de technique, la musique de Satriani a quelque chose de fantastique, elle "fait voyager" l'auditeur. Par les ambiances qu'il crée, par la façon particulière qu'il a de "faire parler" sa guitare (il n'y a pas besoin de chanteur !), Joe est le guitariste qui arrive le mieux à rattacher sa musique à des émotions. Vous aurez peut-être un peu de mal à comprendre ce que je veux dire, mais prenez la peine d'écouter et vous verrez...Toujours est-il que cet album restera comme le meilleur album instrumental des années 80, une véritable démonstration de guitare, mais aussi tout simplement une oeuvre majeure de la musique du XXème siècle. A se demander si vraiment tu n'es pas un alien, Joe !?!

2 Commentaires

2 J'aime

Partager
waou - 17 Septembre 2006: Je dois reconnaître que sa maitrise est incroyable, à ma connaissance, c'est le seul guitariste qui soit aussi bon, aussi insurpassable, le fais d'utiliser toutes les techniques, les notes de bas en hauts et de hauts bas à cette vitesse , cette précision fais de lui l'un des plus grand maîtres de la guitare.
Cyrus - 20 Juillet 2007: "émotions"...le terme est bien choisi, cunteater ! Il n'y a que Joe en effet, qui donne autant de richesse et de profondeur aux différents sentiments qu'expriment et font ressentir ses morceaux. A la différence d'un Malmsteen plus pompeux (on peut préférer son côté classico-épique) mais plus "sec", ou d'un Vai, peut-être plus Zappa-esque (un compliment, hein !) et onirique mais moins versatile.
En ce qui me concerne, ce fantastique album t'absous de tes récents errements jazzy ! :D
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire