Stay Hard

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Raven (UK)
Nom de l'album Stay Hard
Type Album
Date de parution 1985
Style MusicalNWOBHM
Membres possèdant cet album77

Tracklist

1. Stay Hard 02:59
2. When the Going Gets Tough 03:34
3. On and on 03:53
4. Get It Right 04:49
5. Restless Child 02:45
6. The Power and the Glory 03:37
7. Pray for the Sun 04:21
8. Hard Ride 03:15
9. Extract the Action 03:04
10. The Bottom Line 03:37
Bonustracks
11. Gimme Just a Little 03:56
12. Do or Die 04:00
Total playing time 43:48

Chronique @ grogwy

23 Juin 2016

Un album à double tranchant

Après trois albums sur lesquels il délivre un Heavy Metal rapide et percutant (qu'il nomme Athletic Rock), puis une tournée en 1983 avec le jeune groupe Metallica (Kill'em All for One Tour) qui donnera lieu à l'enregistrement de l'excellent "Live at the Inferno", Raven signe avec la major Atlantic.
Si cette signature devait permettre au trio de toucher un plus large public, en particulier aux Etats-Unis, cet objectif, pour sa nouvelle maison de disques, ne pouvait être atteint que s'il acceptait de rendre sa musique plus attrayante (comprendre plus commerciale).

C'est ainsi qu'en 1985, lors de la sortie de "Stay Hard", on découvrit un Raven à qui on avait imposé d'importants changements.
D'abord sur son apparence, avec des membres du groupe qui arborent de nouvelles coupes de cheveux dans un style ébouriffé, ainsi que du maquillage, imitant en cela les groupes Mötley Crüe et Ratt, très populaires et gros vendeurs de disques à cette période.
Puis sur sa musique où le groupe abandonne les morceaux uppercut, pour des titres plus mélodiques dotés d'imparables refrains ("Stay Hard", "Restless Child").
On a même droit avec "Pray for the Sun", à une très mélancolique ballade sur laquelle John Gallagher chante de manière émouvante.
Les morceaux sont de très bonne facture et très bien produits, c'est d'ailleurs le groupe lui-même qui s'est chargé de la production, à l'exception de "On and On" (le "hit" du disque qui fera l'objet d'un clip) et de "Hard Ride", sur lesquels Atlantic a exigé la présence de Michael Wagener comme coproducteur.
Cependant, Raven n'a pas complètement fait une croix sur son passé, comme en attestent les énergiques titres "When the Going Gets Tough" et "Get It Right".
L'album se termine sur l'étonnant instrumental "the Bottom Line", un bon morceau mais sur lequel le groupe a eu la mauvaise idée d'ajouter une section de cuivres.

Avec "Stay Hard", Raven obtiendra son plus grand succès, grimpant même à la quatre vingt unième place des charts américains.

Après cet exploit, Atlantic accentuera sa pression, ce qui poussera le groupe à enregistrer le très aseptisé "The Pack Is Back", un disque qui décevra autant la presse que les fans et surtout qui se vendra moins que son prédécesseur.

Raven rectifiera le tir en 1987, avec un retour à des sonorités plus Heavy Metal sur l'album "Life's a Bitch", dont les faibles ventes entraîneront la rupture du contrat avec Atlantic.

Toujours en activité, le groupe (c'est-à-dire les frères Gallagher, mais sans leur batteur Rob "Wacko" Hunter qui est devenu un producteur reconnu) continue de sortir des disques, mais de manière plus confidentielle.



0 Commentaire

6 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire