Overcome

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe All That Remains
Nom de l'album Overcome
Type Album
Date de parution 16 Septembre 2008
Produit par Jason Suecof
Enregistré à Audio Hammer Studios
Style MusicalMetalcore
Membres possèdant cet album255

Tracklist

1. Before the Damned 02:54
2. Two Weeks 04:17
3. Undone 03:12
4. Forever in your Hands 03:37
5. Chiron 04:25
6. Days Without 03:11
7. A Song for the Hopeless 04:15
8. Do Not Obey 03:12
9. Relinquish 02:51
10. Overcome 02:39
11. Believe in Nothing (Nevermore Cover) 04:24
Bonustrack (Japanese Release)
12. Frozen 03:31
Total playing time 40:29

Chronique @ Kovalsky51

04 Avril 2009
All That Reamains fait partie de ces groupes de Metalcore US dont je suis l'actualité de loin car ils n'ont jamais été enclins à me faire autant vibrer que les têtes d'affiches du genre. Donc curieux de voir ce que le groupe allait nous proposer avec Overcome, j'ai posé une oreille dessus et le résultat m'a plus emballé que sur leur précédente parution.

Et pourtant, ça avait plutôt mal commencé avec un titre d'ouverture dont les premiers riffs semblent sortis de la chanson As Daylight Dies de Killswitch Engage (même lourdeur et un rythme quasi identique). M'apprêtant donc à leur envoyer dans la tronche une chro assassine, le second morceau Two Weeks se lance. Et là, j'ai tout de suite retrouvé le sourire. Très mélodique avec des riffs thrashy à souhait et un très bon chant, All That Remains tient son tube de l'album.

Bon, la suite reste très classique : alternance de chant clair et de chant hurlé, riffs inspirés du Thrash et du Death suédois mais voilà, il se passe quelque chose de particulier avec cet album. En effet, il s'avère tellement calibré pour cartonner chez les fans du genre que chaque morceau est bon. Pas original pour deux sous mais tout simplement super bien foutu, contenant son quota de violence et de mélodies à vous en rendre une ménagère cinglée. Bref en gros musicalement sur cet album, All That Remains a juste poussé sa formule et est enfin arrivé à un résultat beaucoup plus équilibré et efficace qu'auparavant.

Le son donne aussi un coté spécial aux productions car extrêmement clair, il colle parfaitement à la musique que nous proposent les américains ici.

En clair, All That Remains a enfin réussi à me convaincre qu'ils n'étaient peut être pas un effet de mode mais un groupe qui a du talent, auquel il manque juste la pointe de folie pour vraiment se démarquer de la meute metalcore. Les fans de metalcore mélodique peuvent se jeter dessus, les autres resteront dubitatifs et ne se prendront pas d'amour pour le style avec Overcome. Reste à attendre la suite de leur carrière pour savoir s'ils vont enfin s'assumer comme un groupe à part entière et non un énième clone de Killswitch Engage. On va dire que cet album est une bonne surprise. Pas franchement original, mais suffisamment efficace pour convaincre les amateurs du genre!

5 Commentaires

3 J'aime

Partager
NeoBaBa - 06 Juillet 2009: C'est étrange que tu préfères cet album au précédent, car il est justement beaucoup plus calibré et " mainstream " que Falls of Ideals. Enfin bon, chacun ses gouts. Perso, j'aime les 2, bien que All That Remains soit un groupe parfaitement anecdotique.
Kovalsky51 - 06 Juillet 2009: ouais mais c'est sans doute pour ca que le préfère... ils ont arrété de vouloir la jouer méchants sans raison et du coup je préfère quand ils sont plus mélodiques...

Mais oui ca reste anecdotique mais bon c'est efficace pour une écoute en dilettante de temps en temps, pas un truc que je me passerais a longueur de journée mais une fois en passant ca me dérange pas lol ^^
Kovalsky51 - 15 Août 2009: tiens en le réécoutant ma note vient de perdre deux points ^^ c'est bien fait et plutôt bon mais au final plus gavant que je le croyais...
Kovalsky51 - 19 Octobre 2009: je les classe en "seconde zone" juste parce que pour moi ils n'ont fait que suivre les formations plus importantes du genre ^^
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Padge31

02 Mai 2009
Alors voici enfin un album intéressant ! Seulement 2 petites années après le très bon The Fall of Ideals, les quatre américains d'All That Remains nous offrent une tuerie de leur discographie assez réussite jusqu'à présent. Petit décryptage :

Le premier titre Before The Damned : En premier un gros riff, presque comme une intro. Et la voix de Labonte qui retentit et qui nous offre un grave comme seul lui peut basculer. Ensuite viens le refrain où là on entend la voix de Labonte au naturel. Comme dans son précédent album un refrain mélodique, répétitif et qui tient la route.

Second titre Two Weeks : Surement LE titre de l'album. Toujours les gros riffs de Oli et Mike pour commencer et là on découvre le chant qui commence harmoniquement, pur, doux mais sur un rythme accéléré, rapide.On peut penser à un refrain dès le commencement, ce qui ne serait pas très All That Remains et bien non. Il chante....et vient le refrain, après un intermède accéléré, brutal, mélodique, dans le style All That Remains. Du pur et bon son!

Troisième titre Undone : Aaah combien de fois vais-je le répéter ??Encore une fois ? Bon...Des gros et rapides riffs pour commencer et encore une voix pure et mélodieuse pour débuter. Le refrain cette fois-ci est plus simple mais tient toujours la route. Cependant ce titre ne restera pas une tuerie de l'album mais sait se faire écouter.

Quatrième titre Forever in Your Hands : On pourrait faire une frise perpétuelle dans les musiques de All That Remains : Gros riffs ---> Début du chant ---> Refrain --->Re-chant--->Outro
Et là c'est un titre mélodique, mélancolique et plus doux que les précédents. Avec un refrain calme tinté des cymbales pour exprimer la tristesse, ce titre fait un peu office de pause café.

Cinquième titre Chiron : Un titre qui me fait un peu penser au Not Alone du précédent album pour l'intro, mélancolique et qui suit d'une rage ressentie profondément par l'auditeur. Avec un refrain plutôt long (pour les habitudes du groupe) et aux paroles profondes , ce titre nous replonge dans des pensées noires et sombres. Un intermède en acoustique....et c'est reparti ! Des solos pas mal interprétés et de nouveau ce refrain pour enfin finir sur une touche directe.

Sixième titre Days Without : On commence par un petit solo (on jurerait qu'on vient de prendre le train en route) et un refrain plutôt calme et toujours dans le style du groupe.

Septième titre A Song for the Hopeless : Une intro en acoustique sur un thème mélodique, mélancolique, calme....
Philippe commence à chanter doucement puis vient la grosse voix que l'on connait, rageuse. Reviennent les guitares et la petite voix harmonieuse. Reviennent les riffs et la voix rageuse pour cette fois laisser place au refrain, entrainant mais toujours calme. Un très bon titre en perspective.

Huitième titre Do Not Obey : On débute directement par le chant, rapide, et où on ne pige pas un seul mot puis le refrain, venu lui aussi plus rapidement venu. Un titre dans le style du groupe sans plus de commentaires.

Neuvième titre Relinquish : Un début similaire au légendaire This Calling mais seulement ça comme particularité pour le titre.

Dixième titre Overcome : Un titre assez semblable aux précédents et comme je l'ai dit répétitif par rapport au groupe.

Onzième titre Believe in Nothing (Nevermore Cover) : Calme. Ce serait surement le meilleur adjectif pour cette reprise du groupe de Power Metal. Surement une outro de l'album pour se reposer de tous ces gros riffs.


On récapépette (pour utiliser une expression plus que ringarde). Des sons parfois trop similaires mais qui se laissent écouter et qui font parfois headbanger. Bref un album de passage, assez similaire au précédent.

Allez à bientôt !

Note : 16

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire