Outsider

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Uriah Heep
Nom de l'album Outsider
Type Album
Date de parution 06 Juin 2014
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album28

Tracklist

1. Speed of Sound 04:55
2. One Minute 04:54
3. The Law 05:24
4. The Outsider 03:22
5. Rock the Foundation 04:07
6. Is Anybody Gonna Help Me? 05:07
7. Looking at You 03:35
8. Can't Take That Away 04:54
9. Jessie 03:59
10. Kiss the Rainbow 05:12
11. Say Goodbye 03:34
Total playing time 49:13

Chronique @ eclectic

16 Août 2014

Charles Dickens, David Copperfield et Uriah Heep...


Back in 1970: Le producteur Gerry Bron conseille au groupe Spice de changer son nom en Uriah Heep, en référence au personnage vil et fourbe du roman "David Copperfield" de Charles Dickens. 40 ans plus tard, si David Copperfield ne caracole plus en tête des ventes dans les librairies, Uriah Heep reste une valeur sure chez les disquaires. Depuis 1970, cette légende du Hard-Rock a enregistré quelques 22 albums..."Outsider" est donc le 23ème effort studio de la bande à Mick Box, le guitariste-fondateur du groupe et seul rescapé depuis 1969...Un sacerdoce pour ce musicien de 67 printemps.

Outsider est dédié à la mémoire de Trevor Bolder, bassiste de la formation depuis 1976 malheureusement décédé en 2013 des suites d'une saloperie de crabe. Il s'était auparavant distingué en enregistrant 4 albums avec David Bowie (notamment Ziggy Stardust). Dave Rimmer prend la suite avec humilité et panache. Rimmer a trouvé instantanément sa place, et forme avec Russel Gilbrook une solide charpente rythmique. La maison Heep ne risque pas de s'écrouler...

Alors que les couleurs bleu-vert de la pochette de "Wake the Sleeper" (2008) représentaient le retour et l'espoir et que les flamboyances de 'Into the Wild" (2011) inspiraient l'éclat et la puissance retrouvés, les teintes grises et ternes de "Outsider" témoignent d'une grande tristesse suite à la perte d'un ami...Pourtant, contre toute attente "Outsider" ne souffre d'aucune longueur, ni d'aucune baisse d'intensité. Bien au contraire, la force intérieure du groupe semble ici décuplée par cette épreuve.

Un Outsider, c'est celui qui se tient à l'écart, imperméable au temps qui défile et aux modes qui passent. Et tout l'esprit d'Uriah Heep tient dans ce titre: "Outsider" est une nouvelle collection de morceaux classiques et classieux de Hard-Rock mélodique. Vous n'y trouverez ni bidouillages électroniques, ni orchestre symphonique, ni ballades mielleuses. La force des compositions et le professionnalisme des musiciens suffisent à créer 11 titres indispensables.

"Speed of Sound" démarre paradoxalement tranquillement ce disque, sans forcer, et fera je pense un excellent "opener" pour la tournée. Les claviers de Phil Lanzon nous transportent rapidement au milieu de cette "porte des étoiles" suggérée par l'illustration de la pochette, pour un voyage intérieur mouvementé. Inutile d'en faire un roman, on retrouve ici tout ce qui a construit le style du groupe depuis des lustres: Des mélodies imparables ("Speed of Sound", "One Minute" et "The Outsider" parmi d'autres), des refrains chantants ("Looking at You", "Jessie"), les interventions lumineuses de Mick Box gorgées de Wah-Wah, des claviers de plus en plus présents, des choeurs toujours superbes ("The Law"), et les vocaux fantastiques de "Monsieur" Bernie Shaw. Ce chanteur qui se double d'un excellent frontman depuis 1986, se place aujourd'hui dans le peloton de tête des meilleurs vocalistes de Hard-Rock de la planète. Pour vous convaincre, il suffit d'écouter "Is Anybody Gonna Help Me ?" ou Bernie insuffle une force et une sincérité tout à fait bouleversantes.

Pour faire court, ceux qui cherchent nouveautés et modernités passeront leur chemin...Uriah Heep reste Uriah Heep contre vents et marées. Quand Dickens finissait d'écrire David Copperfield en 1850, se doutait-il qu'un de ses personnages ferait encore parler de lui en 2014 ?

"He is The Outsider"

6 Commentaires

7 J'aime

Partager

eclectic - 16 Août 2014: Ballade, c'est corrigé. Merci bien. Effectivement par le passé, Uriah Heep a parfois fait quelques concessions..."The Magician's Birthday", c'était plus un bidouillage de bandes. Mais c'était une autre époque, et depuis trois albums c'est un sans faute. Merci pour vos commentaires, j'y suis très sensible.
LeLoupArctique - 16 Août 2014: Effectivement c'est pas évident pour de si vieux groupes de retrouver le chemin d'une musique de qualité après tant d'années ...
Elevator - 20 Août 2014: Merci beaucoup pour ta chronique que j'ai lue avec intérêt. Personnellement, si je suis le premier à admettre que cet "Outsider" a la pêche et qu'il possède un bon son, je suis assez déçu par le manque d'inspiration et le côté basique de beaucoup de mélodies. Pour moi, il ne fait pas le poids en comparaison avec "Into the Wild" et "Wake the Sleeper". Bien entendu, ça reste un album honorable qui s'écoute sans déplaisir mais il m'a fallu attendre la fin de l'album et l'enchaînement des excellents "Can't Take That Away" et "Jessie" pour enfin un peu me régaler. C'est un 14/20 en ce qui me concerne.
leded - 10 Septembre 2014: Merci pour la chronique...UH a traversé toutes les époques du rock avec des périodes difficile,les derniers albums avec le nouveau batteur à permis au groupe de passer la seconde vitesse avec de très bon albums...avec le nouveau bassiste(notre regretté Trévor Bolder) UH a sorti un album tout à fait heep,l'expérience et la technique musicale amène UH au sommet,il n'arrête pas de s'améliorer même Micky Box modifie ces solos avec un style innovant " outsider est un très bon album et je lui mettrais plutôt 18 sur vingt " ...il faut écouter plusieurs fois l'album...chez Heep plus on écoute un album et plus vous allez l'aprécier....vive le heep....merci Leded
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire