Living the Dream

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Uriah Heep
Nom de l'album Living the Dream
Type Album
Date de parution 14 Septembre 2018
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album15

Tracklist

1.
 Grazed by Heaven
 04:30
2.
 Living the Dream
 05:33
3.
 Take Away My Soul
 06:12
4.
 Knocking at My Door
 04:57
5.
 Rocks In The Road
 08:17
6.
 Waters Flowin’
 04:26
7.
 It’s All Been Said
 06:00
8.
 Goodbye to Innocence
 03:32
9.
 Falling Under Your Spell
 03:24
10.
 Dreams of Yesteryear
 05:24

Bonus
11.
 Take Away My Soul (Alternate Version)
 04:35

Durée totale : 56:50



DVD
1.
 Grazed by Heaven (Music Video)
 
2.
 Take Away My Soul (Music Video)
 
3.
 Making the Dream (Documentary)
 

Acheter cet album

Uriah Heep


Chronique @ frozenheart

04 Octobre 2018

Un vingt-quatrième opus, au-delà de nos rêves....

Malgré déjà plusieurs décennies de carrière Mick Box le guitariste historique et seul maître à bord du navire Uriah Heep en cette année 2015, à 71 ans, n'a visiblement pas l'intention de prendre sa retraite ou se reposer sur ses lauriers. En effet, un peu plus de 4 ans après l'excellent et classieux Outsider, le groupe composé de Mick Box (guitare), Bernie Shaw (chant), Phil Lanzon (claviers, chœurs), Russell Gilbrook (batterie), et Dave Rimmer (basse, chœurs) nous revient avec un nouvel opus de Hard Rock britannique classieux intitulé Living the Dream.

Cette nouvelle et réjouissante offrande distribuée sur le label Frontiers Records, réalisée par le producteur Jay Ruston (Winery Dogs, Stone Sour), bénéficiera d'un son moderne dont un mix très homogène, qui mettra en évidence tous les instruments ainsi que le chant so british de Bernie Shaw.

Musicalement, rien de nouveau à signaler. En effet sur cet opus le groupe continue de nous proposer une collection de titres de Hard Rock classique aux claviers (orgues Hammond) estampillés seventies, aux légères touches Rock Progressif. Des morceaux qui à bien des égards nous rappelleront les récentes productions de leurs compatriotes de Deep Purple, en plus entraînant et énergique évidemment! Écoutez donc le chant et les claviers de "Grazed by Heaven" et l'éponyme pour vous en convaincre.

Hormis ses deux titres aux nuances prononcées du Pourpre profond, l'opus nous proposera pas moins de 10 titres variés, mélodieux et entraînants. À commencer par le galopant "Knocking at My Door" au riff puissant et imposant break central qui révélera une basse Fretless épaisse, ainsi qu'un magnifique solo de guitare wah, wah inspiré, signé Mick Box. Des guitares bavardes au effet wah, wah (jeu où excelle Mick Box) que l'on retrouvera sur les remuants et efficaces "Goodbye to Innocence" et "Falling Under Your Speel" deux titres au style certes très classique du répertoire du groupe, mais totalement jouissifs. "Goodbye to Innocence", sur bien des points (son rythme et guitares), me rappelle beaucoup "Easy Living" de l'album Demons & Wizards paru en 1972.

Parmi les autres morceaux qui auront attiré mon attention, n'omettons pas les belles pièces d'orfèvre que sont le remuant et presque prog "Take Away My Soul" au couplet refrain exquis et break de guitare atmosphérique et aérienne qui ne vous quitte plus, le mid tempo "Rocks in the Road" avec des claviers (orgue Hammond) d'un autre temps, soutenu par des guitares inspirées et atteindre son point culminant, sur un break instrumental de toute beauté. Tout comme l'entraînant "It's All Been said" aux délicates variations de claviers et solo de guitare de style wha, wha gorgés de feeling.
L'opus s'achève des plus belles façons, avec la ballade "Dreams of Yesterdays" au demeurant très classieuse, qui se distinguera par un chant émouvant et poignant de Bernie Shaw, qui mine de rien du haut de ses 62 printemps, abat un travail phénoménal sur cette fabuleuse chanson et l'étendue de l'opus.

Avec ce nouvel album studio de Hard Rock à la fois percutant et classieux, Uriah Heep vient nous rassurer quant à sa vitalité, et même s'il refuse de prendre le moins risque en restant dans une certaine zone de confort, le groupe sans chercher à se réinventer, nous prouve une fois de plus son aptitude à composer des titres efficaces, variés, au chant à la fois puissant et mélodieux, le tout soutenu par une instrumentation sans faille, dont des interventions de guitares et claviers très inspirés.

Alors, si vous appréciez le Hard Rock classieux à l'ancienne, aux légères touches progressives, interprété avec passion et authenticité il y a aucune raison de passer à côté de ce Living the Dream, qui témoigne de la bonne santé et du mordant dont savent encore faire preuve Mick Box et ses acolytes.

2 Commentaires

11 J'aime

Partager
HeadCrush - 08 Octobre 2018:

Cet album a été mon compagnon de route aujourd'hui et je confirme, il est superbe, bien au dessus d'Outsider que j'avais déjà beaucoup aimé. Il y a comme un état de grace sur un titre comme Taka away my soul et son soli de gratte furieux et racé mais, les autres titres ne sont pas en reste.

La signature sonore du groupe est encore plus forte, comme plus marquée et ce chant... 

Je le place au niveau que le dernier Thunder et, c'est pas rien.

mechandemonkilltoulmonde - 13 Octobre 2018:

Excellente chronique très objective! Je partage complètement l'analyse, merci!

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire