Origins Vol.1

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Ace Frehley
Nom de l'album Origins Vol.1
Type Album
Date de parution 15 Avril 2016
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album18

Tracklist

1. White Room [Cream]
2. Street Fighting Man [The Rolling Stones]
3. Spanish Castle Magic [The Jimi Hendrix Experience]
4. Fire and Water [Free]
5. Emerald [Thin Lizzy]
6. Bring It on Home [Led Zeppelin]
7. Wild Thing [The Troggs]
8. Parasite [Kiss]
9. Magic Carpet Ride [Steppenwolf]
10. Cold Gin [Kiss]
11. Till the End of the Day [The Kinks]
12. Rock and Roll Hell [Kiss]

Chronique @ frozenheart

16 Octobre 2016

Le Spaceman a invité les copains....

Enregistrer un album fait uniquement de reprises s'avère toujours un exercice assez casse-gueule. On pense bien sûr au chanteur norvégien Jorn Lande et de son album sobrement intitulé Dio et Heavy Rock Radio, sorti au printemps, mais aussi au superbe et réussi Diamonds Unlocked du guitariste allemand Axel Rudi Pell.
Ace Frehley, l'ex guitariste de Kiss, en cette année 2016 aura l'audace de nous proposer sa propre vision de ce que doit contenir un album de reprises en publiant Origins Vol 1.

En effet, cet album sera entièrement dédié aux groupes et artistes Rock, Hard Rock des années 70, dont certains l'auraient beaucoup influencé. Aussi, et comme son nom l'indique, celui-ci devrait être le premier volume d'une série de plusieurs albums de reprises. Ace nous montrera qu'il en a toujours sous la pédale et que sa dextérité et rage d'autrefois sont toujours aussi intactes en nous proposant des interventions et solos dignes de ses plus grandes années, au sein de Kiss, mais avec les moyens techniques de notre époque.

Entrons directement dans le vif du sujet, avec le titre "White Room" du groupe Cream, aux nombreuses lignes de guitare en ardente, surmontées d'un splendide solo spatial gorgé de feeling du Spaceman. Suit aussitôt "Street Fighting Man" des Rolling Stones, à ranger parmi les chansons plus immédiates et prévisibles de l'album. Tout comme celles de Kiss, le groupe de cœur d'Ace, qui évite ainsi toute prise de risque, avec "Cold Gin" et "Rock and Roll Hell", très proches des originaux. "Parasite", au contraire, se trouvera transcendé par un solo incendiaire en duel avec John 5, qui évidemment ne sera pas le seul à venir faire chauffer ses cordes.
À commencer par des reprises de groupes tels que Steppenwolf, "Magic Carpet Ride", les Troogs avec le légendaire "Wild Thing" dans une version beaucoup plus sensuelle que l'original avec Lita Ford, ou alors le "Fire and Water" de Free, chanté en duo avec son compère de Kiss, Paul Stanley. N'omettons pas le très bon "Till the End of the Day" des Kings, réarrangé à la sauce Frehley et accentué par un son très moderne qui donnera à ce magnifique morceau une tout autre dimension.

Continuons volontiers, avec les reprises typées Hard Rock, avec d'abord une merveilleuse version du "Emerald" des Irlandais de Thin Lizzy qui nous dévoilera un chant de Frehley plus personnel et à fleur de peau, avec un timbre assez proche de feu Phil Lynott, le tout agrémenté d'un solo de guitare en duo avec Slash des Guns 'N' Roses. "Bring It on Home" brillera par un riff et chorus de guitare presque à l'identique de ceux délivrés par Jimmy Page sur l'album Led Zeppelin II. Par ailleurs, le Spaceman, reprendra avec panache le "Spanish Castle Magic" du maître Jimi Hendrix, accompagné pour l'occasion par l'actuel guitariste de Rob Zombie, John 5 (ex-Marilyn Manson), pour une version plus rythmée et musclée que l'originale.

Origin vol 1 constituera le meilleur juke-box de reprises Rock et Hard Rock d'une époque révolue où tous les excès étaient permis et qui influencera toute une génération. Par ailleurs, le Spaceman aura eu l'ingéniosité de reprendre des morceaux inédits en puisant dans le répertoire le moins connu des groupes avec des chansons sélectionnées dans ces belles années qu'étaient les 70's.

Ce premier volume, devrait plaire aux fans du Spaceman ainsi qu'aux nostalgiques des années 70, qui apprécient encore les bonnes guitares.

1 Commentaire

4 J'aime

Partager
Flandre - 19 Octobre 2016: Merci Frozenheart pour cette chronique engageante. Les amateurs et amatrices de bon vieux hard Rock comme moi devraient apprécier. A quand le Vol 2 ?
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Ace Frehley