10.000 Volts

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
15/20
Nom du groupe Ace Frehley
Nom de l'album 10.000 Volts
Type Album
Date de parution 23 Fevrier 2024
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album9

Tracklist

1.
 10,000 Volts
 
2.
 Walkin’ on the Moon
 
3.
 Cosmic Heart
 
4.
 Cherry Medicine
 
5.
 Back into My Arms Again
 
6.
 Fightin’ for Life
 
7.
 Blinded
 
8.
 Constantly Cute
 
9.
 Life of a Stranger
 
10.
 Up in the Sky
 
11.
 Stratosphere
 

Acheter cet album

 $14.59  27,52 €  12,99 €  £16.01  $22.85  15,99 €  15,99 €
Spirit of Metal est soutenu par ses lecteurs. Quand vous achetez via nos liens commerciaux, le site peut gagner une commission

Ace Frehley


Chronique @ Kingeddie

09 Mars 2024

Ace perdu dans l'EspAce

Ace Frehley n'est pas un grand guitariste, il le dit lui-même, se qualifiant d'ailleurs de "guitariste malhabile". Ce n'est pas tant le manque de virtuosité (tout le monde ne pas s'appeler Satriani!) que finalement le manque d'inspiration qui est flagrant : j'ai bien écouté ce "10.000 Volts" et je peux dire que, malgré ce haut voltage (si loin de celui de AC/DC! ), ce disque ne fait pas d'étincelles!

Mais même sans consulter ma boule de cristal (je vous en prie y'a des enfants), l'entreprise était "un peu" vouée à l'échec, et ce, pour plusieurs raisons :
D'abord Ace, avec tout le respect qu'on lui doit, n'a jamais été un grand compositeur, surtout dans sa carrière solo ; pour ce qui concerne sa participation dans KISS, je n'ai pas de reproche particulier à faire. Ensuite, Ace n'a jamais été un grand chanteur, un bon chanteur aurait été suffisant, au final, il se révèle même piètre chanteur avec son timbre un peu nasillard qui ne varie pas d'une virgule d'un morceau à l'autre, d'où cette sensation d'entendre toujours un peu la même mélodie, même si les accords diffèrent. Enfin, de son propre aveu, Ace n'est pas un Ace (un As!) de la guitare, pas un shreder, ni un guitar-hero, son style très conventionnel se limitant souvent à la gamme pentatonique majeure, entendez qu'il suit exactement la ligne mélodique, sans chercher à marquer le titre de son empreinte ; en gros : faisons un solo puisqu'il le faut mais surtout pas trop original.

Arrivé à ce stade de la chronique, vous vous demandez qu'est-ce qui peut bien sauver ce pauvre Ace dans cet océan de négativité?
A vrai dire, pas grand chose ! Si on prend les morceaux un par un, on réalise qu'ils sont quasiment (non, tous!) des mid-tempi (merci pour l'accord!). On prend un rythme, modéré donc, et on s'y tient, du début à la fin...bien sûr, notre ancien ''Kissien'' ne va pas se transformer subitement en Gus G ou en Magnus Karlsson mais, de temps en temps, un petit coup d'accélérateur permet à l'auditeur de ne pas s'endormir, ou de se réveiller le cas échéant !

A titre personnel, je trouve en plus que l'exploitation permanente de l'image OVNI-ESPACE-COSMOS est un peu "cheap" et, pour tout dire, assez décevante ; s'il était l'homme de l'espace dans la mythologie ''Kissienne'', il n'a rien d'un extra-terrestre aujourd'hui, surtout dans son jeu de guitare...
La ballade "Back into My Arms Again" atteint des niveaux de mièvrerie, dans les paroles surtout, pour le reste, on reste dans la banalité ordinaire, solo y compris...ce qui est d'autant plus étonnant pour un soliste...
L'instrumental final aurait pu être l'occasion pour Ace de nous montrer ce qu'il avait dans la Gibson et de nous mettre des étoiles plein les yeux (pour un homme de l'espace c'était un minimum!) Hélas, même lorsque sa voix ne vient pas dégrader le morceau, rien n'y fait, c'est décousu, mal fichu et techniquement assez pauvre...

Il aurait peut-être fallu se brancher sur le 10 000 volts pour dégager une certaine énergie, ses anciens compères de Kiss ont raccroché en décembre dernier, Ace, 72 ans au compteur (électrique, bien sûr!), aurait peut-être dû suivre leur exemple ; quand le talent se fait la malle, faut pas insister, sinon on risque le court-circuit...

3 Commentaires

5 J'aime

Partager
MetalSonic99 - 09 Mars 2024:

Merci pour cette chronique qui reflète également ma pensée! Il n'y a pas grand chose à sauver! Je l'ai écouté sur des plateformes car je me doutait de l'album cassé gueule! C'est dommage mais bon, Ace restera juste dans les mémoires comme le Space Ace se Kiss car ses albums solos, en général, n'ont que quelques bons titres! Le dernier que j'avais acheté était "Space Invader" et déjà à l'époque ce n'était pas grandiose!

Bref, je reprend tes mots : "ses anciens compères de Kiss ont raccroché en décembre dernier, Ace 72 ans au compteur (électrique, bien sûr!), aurait peut-être dû suivre leur exemple"

Elevator - 09 Mars 2024:

Je suis assez d'accord dans l'ensemble avec cette très bonne chronique.

Je sauve quand même 4 morceaux : Fightin' for Life, Blinded, Life of a Stranger, et l'instrumental final Stratosphere.

Attention, cela ne veut pas dire que je les trouve exceptionnels, ils sont juste sympas et agréables à écouter, donc cet album est une réelle déception. Je n'attendais pas du tout un truc énorme mais j'espérais un peu plus d'inspiration, les compos sont dans leur majorité vides et fades avec un chant pas terrible. Ace viellit en effet ...

 

blackiss - 12 Mars 2024:

Désolé, mais je ne suis pas du tout en accord avec cette critique, je trouve que cet album est un des meilleur de Ace depuis longtemps, bref, tout les gouts sont dans la nature. Moi j'aime bien. 15/20 

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire