Moving Target

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Royal Hunt
Nom de l'album Moving Target
Type Album
Date de parution 1995
Labels SPV
Style MusicalPower Progressif
Membres possèdant cet album48

Tracklist

1. Last Goodbye 06:33
2. 1348 04:23
3. Makin' a Mess 04:00
4. Far Away 04:58
5. Step by Step 05:11
6. Autograph 03:36
7. Stay Down 04:21
8. Give It Up 04:01
9. Time 04:53
Total playing time 41:56

Commentaire @ Defnael

03 Juillet 2008
Découvert avec l'album Lies puis Paradox, et le Live 1996, Royal Hunt m'avait scotché sur certains titres grâce à ses mélodies fantastiques. Après moult péripéties j'ai enfin réussi à me procurer Moving Target dont j'avais lu beaucoup de bien. La bande d'Andre Andersen, en mal de reconnaissance, avait opté pour l'occasion pour un chanteur américain assez réputé : D.C. Cooper. Je dois dire que sa voix chaude et ses aigues parfaits (absolument pas nasillards) laissait présager le meilleur. J'avoue que ma quête de l'album ultime de Royal Hunt fut récompensée. Ce disque est un concentré de tubes.

Petite précision, Royal Hunt est plus un groupe de Hard Mélodique que Metal Progressif comme c'est souvent indiqué sur l'emballage. Last Goodbye annonce tout de suite la couleur avec sa batterie carrée, ses guitares précises et son synthé omniprésent. Le chant parfait, soutenu par des choeurs bien placés sur des mélodies entraînantes, laisse songeur sur la suite. Si tout l'album est de ce niveau, ça va faire mal... Et ça fait vraiment mal ! Le splendide Far Away, est une tuerie absolue. Véritable démonstration mélodique et vocale ou D.C. Cooper atteint des sommets. Le titres suivant, Step By Step, joyeux et rythmé avec ce léger swing omniprésent et son refrain de tueur est encore un incontournable du groupe. Même l'instrumental Autograph passe comme une lettre à la poste. Cet album est bon de bout en bout pour peu qu'on soit sensible au travail bien fait, aux mélodies accrocheuses et à la musique qui caresse les tympans.

Certes, par la suite, Royal Hunt a fait des titres exceptionnels comme la trilogie Lies, Follow Me et Voices sur l'excellent album Lies, ou l'imparable Long Way Home sur Paradox. Mais Moving Target est à mon avis le disque le plus équilibré du groupe. Pas de réelle faiblesse et un vrai plaisir d'écoute pendant 42 minutes, c'est tellement rare. Sa Majesté sera toujours la bienvenue chez moi. Royal c'est le mot qui défini le mieux cet opus et ce groupe méconnu.

0 Commentaire

4 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire