Mirror of Madness

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Norther
Nom de l'album Mirror of Madness
Type Album
Date de parution 2003
Style MusicalDeath Mélodique
Membres possèdant cet album159

Tracklist

1. Blackhearted
2. Betrayed
3. Of Darkness and Light
4. Midnight Walker
5. Cry
6. Everything Is an End
7. Unleash Hell
8. Dead
9. Mirror of Madness
Bonustracks (Japanese Release)
10. Frozen Sky
11. Smash

Chronique @ Finnish_metal_fan

13 Janvier 2008
Norther, le groupe le plus semblable à Children of Bodom sur la scène metal (bien qu'Imperanon ait fortement essayé d'en faire autant) annonce ici un album froid et mortel si l'on en juge la pochette et les différents titres des chansons. Néanmoins, ils ne dérogeront pas à la règle, et ce deuxième album produit en autant d'années restera comme l'un des meilleurs du groupe, si l'on se fie au style qu'ils se sont doté. l'influence bodomesque est présente tout au long de l'album, mais c'est loin d'être un défaut.

Les rythmiques solides, les soli, tout de même très techniques ainsi que les douces mélodies pianistiques effectuées par Tuomas Planmann, claviériste talentueux, ponctuent l'album et le rendent essentiel à quiconque veut de Norther un album représentatif. Tout d'abord, l'album commence puissamment avec Blackhearted et Betrayed, deux missiles de vitesse, de musicalité et de violence (thème très présent d'ailleurs dans la plupart des morceaux de Norther) nous laisse présager quelque chose de grandiose. Norther nous laisse le temps de digérer le tout et de patienter un peu le temps d'une pièce, Of Darkness and Light, plus lente mais assurément l'une des meilleures du disque tant elle est musicale et elle pousse à réfléchir sur ses propres pensées "of darkness and light..." criera Lindroos de sa voix cadavérique tout au long de la pièce. C'est par après que Norther ne nous laisse pas le temps de respirer, avec Midnight Walker, pièce à deux côtés, l'une lente et obscure et l'autre rapide et martelante. Et que dire de Cry, un cri glacial dans la nuit, notre plus grande frayeur ou encore un cri de mort sinistre, qui Nous amène à Everything Is an End, morceau plus léger musicalement, mais tout aussi lourd au niveau des paroles qui nous donne un moment de repos bien mérité avant de se lancer dans la partie finale. Unleash Hell et Dead sont selon moi les deux pièces qui manquent un peu de tenue et de profondeur par comparaison aux autres pièces de l'album, mais elles restent de bons morceaux si on ne les compare qu'à elles-mêmes. La grande finale, Mirror of Madness est selon moi une des meilleures pièces de l'album et elle conclut parfaitement ce deuxième opus du quintet finlandais.

Norther nous a donc fait plaisir et nous montre hors de tout doute que dans le death metal mélodique, il reste un groupe aux standards élevés qui rivalise avec n'importe quelle formation tant du côté de l'interprétation que de la composition.

0 Commentaire

3 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Julien

03 Mars 2005
Second opus des finlandais de Norther et pas des moindres croyez moi.

Là ou le premier album m’avais laissé un peu sur ma fin Mirror of Madness m’a bien rassasié. Alors bien sur le groupe évolue toujours dans un style assez proche des premiers Children Of bodom mais on sent nettement le détachement par rapport au groupe de Espoo. Il y a toujours le même rapport entre le clavier et la guitare mais c’est fait différemment. Il n’y plus de pompage c’est juste du nouveau.
Les morceaux sont hyper dynamiques et ont une pêche assez rare de nos jours. Il faut dire que l’entame de CD est plutôt pas mal avec «Blackhearted » qui envoie méchamment. Le riff de base est très recherché et super entraînant. La suite est du même acabit et on se délecte furieusement de cette offrande.
Bizarre Ment le CD finit comme il a commencé par le deuxième meilleur morceau de l’album. Mais voila ce qui est étrange et assez grossier c’est que c’est le même riff que celui du titre d’introduction (attention les gars quand même).
Deuxième boulette, pour les « chanceux » qui ont la version japonaise vous aurez le droit au un magnifique que dis je un formidable cover de de de.....Offspring !!!!!! Mémorable non ?

Voila hormis les deux petites fausses notes de la fin ce disque est excellent même s’ils n’arrivent pas encore au Niveau de leurs aînés!!!

0 Commentaire

1 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire