Malice (Our Third Spell)

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Gehenna (NOR)
Nom de l'album Malice (Our Third Spell)
Type Album
Date de parution 02 Septembre 1996
Enregistré à Sound Suite Studio
Style MusicalBlack Metal
Membres possèdant cet album65

Tracklist

1. She Who Loves the Flames 05:00
2. Made to Suffer 04:42
3. Touched and Left for Dead 05:16
4. Bleeding the Blue Flame 05:04
5. Manifestation 04:50
6. Ad Arma Ad Arma 14:00
7. The Pentagram 05:46
8. Malice 03:02
9. The Word Became Flesh 04:53
10. Before the Seventh Moon 05:43
Total playing time 58:16

Acheter cet album

Gehenna (NOR)


Chronique @ BEERGRINDER

31 Octobre 2008

Malice jouent parfaitement dans le registre équilibré de l’atmosphère et de l’énergie

Le mini First Spell et le full lenght Seen Through The Veils Of Darkness avaient fait de Gehenna un groupe de Black atmosphérique reconnu et à la touche reconnaissable. Comme le précédent, ce deuxième album a été enregistré par Terje Refnes au Soundsuite Studio, la production est d’ailleurs sensiblement la même excepté le clavier, un peu plus bas dans le mixe.

Ce deuxième album Malice (1996) continu dans cette voie bien personnelle d’un Black jouant sur les ambiances, mais comme expliqué précédemment les claviers sont moins pesants que sur Seen Throught… et la cadence moyenne des chansons a légèrement augmenté, She Who Loves The Flames ouvrant l’album est en particulier plus enlevée que de coutume, tout en gardant de côté mystique (également présent sur la pochette), tant dans les paroles que dans la musique, avec des passages hypnotiques au synthé et des guitares parfois d’influence orientale.

Certains titres sont plus emphatiques, plus posés tel Touched And Left For Dead empreint d’un mysticisme intéressant. En revanche Manifestation confirme l’intention de Sanrabb, toujours principal compositeur d’accélérer un peu la cadence, sans perdre toutefois l’aspect atmosphérique, géré par une Sarcana inspirée au clavier et qui n’empiète pas sur le travail des guitares (sinon c’est la taloche !). D’ailleurs c’est plutôt la basse qui a (légèrement) tendance à marcher sur les pieds des gratteux : une fois n’est pas coutume…

Ad Arma Ad Arma constitue l’épine dorsale du CD avec ses 14 minutes avec toutefois quelques errances sur la fin… Mais dans l’ensemble ça tient sacrément la route, des chansons de la trempe de The Pentagram ou Malice jouent parfaitement dans le registre équilibré de l’atmosphère et de l’énergie, avec des accélérations auxquelles Gehenna ne nous avait pas habitué.

Avec Malice, Gehenna confirme sans problème son bon premier album avec qui plus est une évolution sensible de leur Black Metal atmosphérique. Cependant avec la myriade de disques légendaires sorties à l'époque, difficile pour les norvégiens de se hisser au niveau des cultes Nord… (Setherial), Starfire Burning (Bal Sagoth), Far Away From the Sun (Sacramentum), Moon in the Scorpio (Limbonic Art) ou encore Heaven Shall Burn... (Marduk)
Un produit néanmoins à posséder pour les amateurs de Black atmosphérique à clavier « modéré ». En revanche ceux qui jurent uniquement par Blasphemy et Von peuvent prendre leurs jambes à leur cou…

BG

7 Commentaires

4 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

BEERGRINDER - 06 Mai 2011: Bal Sagoth dans la mauvaise pile? Tu veux que te raye de ma liste d'amis?

Bah, concernant les vieux trucs de Black je ne suis pas objectif : dès que je réécoute un vieux truc d'époque ça me plait en général.

Hasard sans doute, mais je l'ai réécouté aujourd'hui et j'hésitais à remonter ma note à 14/20.
eulmatt - 06 Mai 2011: Non Bal Sagoth je peux pas, un peu de kitsch ça va mais point trop n'en faut. Mais ça aussi c'est d'époque, si ça trouve en réécoutant je vais trouver ça génial...nan je n'y crois pas. M'enfin bon je t'ai bien gardé comme ami alors que tu ne vas même pas voir Coroner au Hellfest, c'est pourtant bien plus grave...
Pour la note de Malice ouais ça vaut un 13~14, tout de même.
Bloodorn - 08 Juillet 2011: Je rejoins l'avis de Beergrinder : c'est pas désagréable de réécouter ce disque de temps en temps... un peu comme regarder des vieilles photos, c'est sentimental quoi !
BEERGRINDER - 02 Avril 2012: J'ai relevé ma note à 14 / 20 après mon écoute de ce soir, je suis trop sévère parfois.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Gehenna (NOR)


Autres albums populaires en Black Metal