Long Cold Winter

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
18/20
Nom du groupe Cinderella (USA)
Nom de l'album Long Cold Winter
Type Album
Date de parution 05 Juillet 1988
Enregistré à Bearsville Studios
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album288

Tracklist

1.
 Bad Seamstress Blues / Fallin' Apart at the Seams
 05:23
2.
 Gypsy Road
 04:05
3.
 Don't Know What You Got (Till It's Gone)
 05:56
4.
 The Last Mile
 03:49
5.
 Second Wind
 03:57
6.
 Long Cold Winter
 05:22
7.
 If You Don't Like It
 04:13
8.
 Coming Home
 04:55
9.
 Fire and Ice
 03:19
10.
 Take Me Back
 03:16

Bonus
11.
 Push Push (Live) (Re-Issue 2010)
 
12.
 Once Around the Ride (Live) (Re-Issue 2010)
 
13.
 Shake Me (Live) (Re-Issue 2010)
 
14.
 Jumpin' Jack Flash (Live) (Re-Issue 2010)
 

Durée totale : 44:15


Commentaire @ Midiane

15 Août 2007
Le groupe :


Cinderella est un groupe de glam formé en 83 par le très polyvalent Tom Keifer et le bassiste Eric Brittingham.
La vague hard rock US déboule sur les années 80 et le petit groupe émerge aux cotés de grands groupes comme les Guns, Motley, Kiss, Poison, Warrant, Skid Row, Jackyl et Cie.
Mêmes influences mais un style légèrement différent, plus bluesy même si j’avoue ne pas trop savoir comment vous expliquer ça !
A chacun d’en juger à l’écoute personnelle.
Pour le line up on a donc Tom Keiffer (chant, guitare) Jeff Labar (guitare) Eric Brittingham (basse) et Fred Coury (batterie).
Leur premier album en 86 Night Song sera le premier d’une lignée de petites perles toutes aussi efficaces les unes que les autres !

L’album Long Cold Winter :

En 1988 Cinderella nous offre son second album Long Cold Winter enregistré dans des teintes plus blues et rock finalement que glam. L’album est produit par Andy Johns et distribué par Polygram Records.
Les influences commencent à se diluer pour faire apparaître un style un chouilla plus perso, on sent même si l'on devine des présences frappantes comme Aerosmith ou Bon Jovi entres autres.
L’album atteindra le top ten des charts américains ce qui sera une petite déception comparé à la troisième marche du podium de Night Songs et qui s’est vendu à quelques 2 millions d’albums. Pas si mal et Long Cold Winter fera aussi bien sinon mieux !

Avec cet album Cinderella tente de se réinventer et commence à migrer vers des terres plus Hair-metal (comme aime à les appeler les adeptes :) dans une teinte plus blues-rock se rapprochant davantage des Stones et de Deep Purple par exemple.


Tracklisting :

« Pas tout à fait un changement d’orientation, mais l’introduction de Bad Seamstress Blues avec sa guitare acoustique et son harmonica nous font comprendre justement que Cinderella a sans doute plus à dire que ses comparses. Et cela se ressent très fortement dans leur musique et ce dès les premières notes ».
La température prend quelques degrés et on entame l’album dans de bonnes dispositions.

Nouvelle direction... avec Fallin' Apart At The Seams à confirmer avec le saut à suivre des autres titres.

Gypsy Road pourrait se classer dans l’album précèdent tant il ressemble aux titres de Nights Songs d’une certaine manière. Un style seventies tout dans le classic rock.

Inévitable, implacable, incontournable (d’ailleurs ça serait bien dommage de la contourner !!) Don't Know What You Got (Till It's Gone) est vraiment LA ballade de la galette.
Le morceau propulsera l’album très haut dans le cœur de tous (faites un sondage vous verrez bien !) et atteindra la 12eme place au classement américain.
Cette ballade est l’une des plus réussie de la carrière du groupe.

The Last Mile et Second Wind s’enchaînent rapidement jusqu'au petit bijou de morceau Long Cold Winter.
Une intro pleine de riffs simples mais géniaux, et la voix… toujours cette voix qui nous fait tant vibrer. Le petit goût mélancolique est bien présent j’adore et comment ne pas adorer ? C’est une autre des véritables réussites de l’album…

If You Don't Like It se passe tranquillement, pas vraiment de surprise suivie de Coming Home qui n’est en rien originale mais qui se pose bien là, elle se placera 20eme dans le classement tout de même !
Plus country blues qu’autre chose, elle mélange les instruments et passe de l’acoustique à l’électrique avec une fluidité étonnante.

Fire And Ice s’illustre comme un morceau assez banal lui aussi et Take Me Back, le dernier titre, qui, plus énergique dévoile la ligne de conduite de l’album suivant.


Conclusion:

Long Cold Winter est un album important pour le groupe et sera représentatif de leur état d’esprit pour la suite. Tout en gardant les éléments d’un passé Def Leppardien, cet album reste largement emblématique du son de Cinderella. C’est à cet album qu’il faut se vouer lorsque le groupe s’éparpille, c’est l’album de leur révélation en tout point.

Leur jeu est toujours bon, les guitares toujours présentes au bon moment et je ne parle même pas de la voix géniale de Tom Keifer.
La maîtrise dont il fait preuve pour monter dans les aigus me scotche à chaque fois et je trouve que sa voix est tellement bien adaptée à leur musique que je n’ose même pas imaginer ce groupe fort sympathique sans lui !
Alors bien sûr beaucoup me diront que des groupes comme ça on tape dans l’arbre il en tombe 10.
Peut être.
Peut être aussi que cet album manquera d’originalité aux côtés de grands groupes de glam de l'époque. En tous cas Cinderella est une valeur sûre et cet album aussi. On ne peut pas être déçu par un album tel que celui-ci donc il vaut bien d’être écouté.

Others :

Myspace : www.myspace.com/stillclimbing
Site internet : www.cinderella.net
Youtube : Vous trouverez à peu prés tous les morceaux de l’album…



Ps : Pochette sans grand intérêt…du blanc pour la neige... woua…
Sobriété, efficacité ça change des pochettes surchargées au moins.

Midiane

9 Commentaires

1 J'aime

Partager

samolice - 03 Octobre 2012: Apeés vérification, Cozy Powell est bien crédité comme "additional player" sur le livret.
samolice - 03 Octobre 2012: En écoutant en ce moment même "If you don't like it", l'influence d'Aerosmith est énorme. Je ne m'en étais jamais rendu compte. Excellent titre que j'avais un peu oublié.
OVERKILL77 - 04 Octobre 2012: Quand j'ai écouté l'album la 1ere fois, "If You Don't Like It" est directement sortie du lot. C'est peu être même la + "speed" de l'album.
Quant au titre eponyme, il m' hérisse les poils à chaque ecoute. Un Keifer au sommet de son art !
Heartbreak Station est également somptueux, avec cette pointe de Southern Rock si cher à Keifer.
Still Climbing reste à ce jour le plus méconnu. Il marque la fin d'un groupe de légende, ceci explique peut-être cela. Pourtant cet album est excellent également. Jetez-y une oreille à l'occaz'...
Chriscatcher - 06 Janvier 2014: Un superbe album. Tom Keiffer est un sacré chanteur.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Cinderella (USA)