Let the Tempest Come

Liste des groupes Deathcore Neaera Let the Tempest Come
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Neaera
Nom de l'album Let the Tempest Come
Type Album
Date de parution 2006
Style MusicalDeathcore
Membres possèdant cet album58

Tracklist

1. Mechanisms of Standstill
2. Let the Tempest Come
3. Plagueheritage
4. God-Forsaken Soil
5. HeavenHell
6. Desecrators
7. The Crimson Void
8. I Love the World
9. Paradigm Lost
10. Life Damages the Living
11. Scars of Gray

Chronique @ tonio

06 Janvier 2007
TONIO


"Let the Tempest Come" est le deuxième album de NEAERA. apparemment son premier envoi n'était pas vraiment une révélation et se noyait gentiment dans la mare des sorties mensuelles. Motivés, les allemands nous reviennent donc avec sous le bras le manuel du parfait petit métaleux, ou comment faire soi-même sa bonne tambouille tout en restant dans le coup.

Comprenez par là que NEAERA nous sert un métalcore/death mélodique pas original pour un sou, mais bien executé et boosté bien entendu par une prod' puissante et très propre. Les vocaux sont tour à tour criards ou gutturaux, les guitares alternent riffs lourds et saccadés et parties rapides et mélodiques qui souvent semblent plus ou moins se ressembler. On peut également noter ici et là quelques rares touches black métal comme sur "Plaguheritage".
Le résultat n'est ni vraiment bon ni vraiment mauvais même si on sent sur certains titres que NEAERA en a vraiment sous le capot, que en se lâchant plus au niveau de l'inspiration le groupe pourrait nous pondre un album nettement plus percutant que celui-ci. Certains titres sont donc tout à fait corrects, comme "I Love The World" avec ses parties blaastées, "Desecrators" et son refrain bien senti ou encore l'écrasant "Paradigm Lost". Les musiciens ont la bonne idée de glisser un instrumental mélancolique, "Life Damages The Living", titre pas désagréable mais qui aurait gagné a être davantage travaillé au niveau des solos, dommage.

Voila, c'est le genre de galette sur laquelle il est difficile d'écrire une dissertation car on en a très vite fait le tour. L'album est joué sur des rythmes souvent rapides, les musicos assurent, les fans de brutal "gentil" peuvent sûrement y trouver à boire et à manger. Je me le repasserai sans doute avec plaisir d'ici deux ou trois mois, pas moins...

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire