Layers of Lies

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Darkane
Nom de l'album Layers of Lies
Type Album
Date de parution 27 Juin 2005
Style MusicalThrash Death
Membres possèdant cet album71

Tracklist

1. Amnesia of the Wildorian Apocalypse
2. Secondary Effects
3. Organic Canvas
4. Fading Dimensions
5. Layers of Lies
6. Godforsaken Universe
7. Klastrophobic Hibernation
8. Vision of Degradation
9. Contamined
10. Maelstrom Crisis
11. Decadent Messiah
12. The Creation Insane
Bonustrack (Japanese Release)
13. Subliminal Seduction

Chronique @ darthchewi

30 Mai 2007
"Mais quel groupe !!!" Voilà en gros ce que je me suis exclamé lorsque j'ai écouté pour la première fois cette galette et je me le répète à chaque fois que je me la repasse. Darkane est "tout simplement" un groupe qui réunit brillamment beaucoup d'ingrédients différents : de la vitesse, de la mélodie, de la brutalité, de la technique... Ce groupe est bien loin des clichés musicaux et des CD calibrés que nous servent bon nombre d'autres formations.
Après une intro baroque/métal le groupe nous assène son premier gros coup de gourdin (doux euphémisme...) avec "secondary effects" qui envoie valdinguer nos pauvres petits neurones grâce à une vitesse et une précision d'exécution ahurissante ! Ces deux points se retrouvent tout au long de l'album : ce premier titre donne le ton de l'album et la barre ne descendra plus. En effet les 5 'zicos sont tout simplement impressionnants chacun dans leur domaine : la base rythmique est ultra-carrée malgré la complexité des morceaux (mention spéciale au batteur), les soli sont impressionnants et les vocaux sont impeccables.
Parlons du chant justement : celui d'Andreas alterne passages hurlés très thrash et chant clair surpuissant, ce dernier ne tombant jamais dans les clichés pseudo-romantiques courants, et évitant de systématiser la structure "chant hurlé/chant clair/chant hurlé".
A noter que Darkane nous gratifie de 2 instrumentaux, un relativement court permettant à l'auditeur de reprendre son souffle, l'autre très varié et technique, avec des petits passages "féériques" amusants, se terminant sur un monstrueux solo !
Les quelques passages acoustiques comme sur le début du morceau "Layerss of lies" sont eux aussi excellents.
Bref que du bon, du lourd, du brut qui éblouira tous les amateurs de musique technique surpuissante.
Le seul bémol (si cela en est vraiment un) est que la complexité du groupe risque d'en rebuter quelques uns...
Pour les autres je n'ai qu'un conseil : courrez acheter ce CD !

0 Commentaire

2 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ cthulhu

29 Novembre 2005
Avouons-le, Darkane est un groupe méconnu en France, en comparaison à ses compatriotes suédois d'In Flames ou encore d'Arch Enemy. Il est vrai qu'à la différence de ces derniers, qui ont choisi la voie du death mélodique, Darkane, à l'instar de Meshuggah, a choisi de triturer techniquement son thrash et de s'inspirer d'un concept futuriste, qui, au demeurant, influera beaucoup sur le son de la formation. C'est peut-être de là que vient ce manque de reconnaissance, car il faut bien dire qu'à l'inverse du death accrocheur et mélodique d'habitude servi par les trois quarts des formations suédoises, la musique de Darkane n'est pas foncièrement très abordable : très technique, travaillé, truffé de détails, ce disque (tout comme le reste de la discographie du combo.) n'est pas du "easy-listening". Il est donc exigé un certain travail de l'auditeur pour s'approprier la musique du combo, mais une fois passé le cap de la première écoute, on ne se lasse plus d'écouter les compos merveilleusement riches, partagées justement entre mélodies cachées et brutalité, avec des solis de guitare inspirés et efficaces, et un chant excellemment assuré par Andreas Sydow, assurant parfaitement la transition entre chant hurlé et le chant clair des refrains (par exemple sur "Layers of Lies", "Visions of Degradation", ou encore "Fading Dimensions"). Le tout, comme je le disais, dans une ambiance futuriste et planante propre à la formation. Un grand Album pour ceux qui veulent aller plus loin dans le thrash death metal.

0 Commentaire

3 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire