Infinity Divine

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Pagan's Mind
Nom de l'album Infinity Divine
Type Album
Date de parution 2000
Produit par Tommy Hansen
Enregistré à Mediamaker Studios
Style MusicalPower Progressif
Membres possèdant cet album44

Tracklist

1. Prelude to Paganism 01:03
2. Caught in a Dream 08:42
3. Infinity Divine 07:49
4. Embracing Fear 06:03
5. Astral Projection 06:44
6. Angels Serenity 04:51
7. Dawning of the Nemesis 07:04
8. King's Quest 06:39
9. Twilight Arise 04:36
10. Moonlight Pact 07:07
11. A New Beginning 07:38
Bonustrack
12. At the Graves 09:34
Total playing time 1:08:00

Commentaire @ Kivan

18 Décembre 2004
Noyés dans la vague black metal, on en oublierait presque qu’il existe en Norvège des groupes faisant autre chose que cela… Et c’est le cas de Pagan’s Mind qui nous offre son dernier opus, baptisé « Infinity Divine », dans un mélange de heavy mélodique et de metal progressif.
Et si la pochette peut laisse présager une musique un brin aérienne et expérimentale (enfin… c’est mon avis), Pagan’s Mind nous sert plutôt des riffs incisifs et mélodieux à la fois, par-dessus lesquels se greffe Nils K. Rue au chant, très bon de sa voix clair, on a droit ainsi à de bon passages instrumentaux de la part de Jørn Viggo Lofstad talentueux guitariste.
Bon, il y a tout de même une légère touche expérimentale, propre un metal progressif, et qui se ressent par quelque ajout de claviers, sachant tout de même restés discrets…
L’intérêt principal, et l’accent de cet album reste cependant sur les parties guitares, très travaillées, très inventives, qui feront sans doute la joie des amateurs de metal progressifs, même si la fibre heavy mélodique reste omniprésente…
Bon, moi je n’ai cependant pas réussi à rentrer véritablement dans l’album, donc avis aux amateurs…

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Brice

17 Janvier 2005
Ils nous viennent tout droit du Nord de l’Europe, mais ne sont pas peint de noir et blanc. Des groupes se veulent plus originaux. C’est le cas de PAGAN’S MIND qui officie dans un Heavy metal teinté de clavier.
L’album qui nous est présenté, « Infinity Divine » est en faite, la version retravaillé du même album sorti en 2000. Autant être franc, nous ne connaissons pas la première version.
Après une courte intro « atmosphérique », nous rentrons immédiatement dans le vif du sujet avec « Caught in a dream ». Un rythme soutenu à coup de double pédale, un riff incisif et une voix nasillard qui nous rappel que Ozzy n’a pas toujours été cette loque que l’on peut voir sur MTV.
PAGAN’S MING à quand même trouvé la bonne recette. Outre le chanteur qui peut se permettre quelques envolées lyrique, le guitariste non plus n’est pas en reste. Nous ajoutons une petite dose de claviers et le tour et joué. Avec en plus un sens de la mélodie qui nous grave des refrains dans tête en quelques seconde (« Infinity Divine ») le groupe à tout pour plaire. Malheureusement, le reste de l’album n’est pas vraiment à la hauteur et nous avons du mal à rester concentrer jusqu’au bout. Ce qui est dommage car le disque se terminera par un surprenant « A new begening », où pendant huit minutes se mélangent riffs heavy, claviers atmosphériques et délires progressifs, et une reprise de KING DIAMOND « At the gravesx ».
Un bon album certes, mais qui ne marquera pas les esprits.

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire