In the Halls of Awaiting

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Insomnium
Nom de l'album In the Halls of Awaiting
Type Album
Date de parution 30 Avril 2002
Style MusicalDeath Mélodique
Membres possèdant cet album184

Tracklist

1. Ill-Starred Son 04:46
2. Song of the Storm 04:22
3. Medeia 04:21
4. Dying Chant 04:13
5. The Elder 04:46
6. Black Waters 05:00
7. Shades of Deep Green 07:33
8. The Bitter End 05:08
9. Journey Unknown 04:32
10. In the Halls of Awaiting 10:55
Total playing time 55:36

Chronique @ mattpriest

09 Octobre 2007
On le sait depuis pas mal d’années déjà, les finlandais ont beaucoup de gros groupes en termes de metal, mais on savait moins qu’il y avait autant de petits groupes sur la route du succès, surtout sur la scène Death mélodique (majoritairement représentées par Amorphis et Children of Bodom) !

Et donc voici Insomnium, après avoir sorti deux démos, avec son premier album studio. On retrouve des éléments déjà entendus dans les démos, comme : un gros son, une voix puissante et pas beaucoup de claviers ! Mais pour autant les mélodies jouées à la guitare sont très présentes, plaisantes et, se retenant facilement ! Tout ce qu’il faut pour un bon album … oui et non.

En effet même s’il y a de belles mélodies, faisant ressortir un sentiment de mélancolie et de nostalgie, une voix puissante, maîtrisée mais où l’on sent quand même que cela manque de puissance ! Eh bien même avec ça cet opus n’est pas vraiment à la hauteur de mes espérances : il y a des longueurs qui se font ressentir, surtout la musique « Shades Of Deep Green » avec ses 7 minutes, des morceaux moins envoûtants que les premiers ou les derniers de l’album. C’est un peu comme un meublage, comme si le groupe voulait absolument faire un quota de chansons, alors que personnellement ici, je n’en aurais gardé que 6 !
Après ça reste prometteur pour un groupe, qui va sûrement hausser le niveau pour les prochaines années et les prochains albums, avec toujours des guitares acoustiques et des chants un peu étouffés, voir chuchotés très beaux, comme dans leur excellent dernier opus « Above the Weeping World ».

Donc en résumé : on a ici un groupe avec un bon potentiel mais qui manque, comme toute jeune formation, de l’expérience, même si parfois il y a de bons morceaux auxquels on accroche bien (« I’ll Starred Son » et « The Bitter End »). C’est une musique puissante, avec de belles mélodies biens exécutées, un gros son mais, les musique se ressemblent trop.
Album à écouter pour les fans du genre, pour les autres : venez directement écouter leur dernier album !

0 Commentaire

8 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire