Homesick

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe A Day To Remember
Nom de l'album Homesick
Type Album
Date de parution 02 Fevrier 2009
Style MusicalPost Hardcore
Membres possèdant cet album162

Tracklist

1.
 The Downfall of Us All
 03:29
2.
 My Life for Hire
 03:33
3.
 I'm Made of Wax, Larry, What Are You Made of ? (ft. Mike Hranica of The Devil Wears Prada)
 03:00
4.
 NJ Legion Iced Tea
 03:31
5.
 Mr. Highway's Thinking About the End
 04:15
6.
 Have Faith In Me
 03:08
7.
 Welcome to the Family (ft. Vincent Bennett of The Acacia Strain)
 02:59
8.
 Homesick
 03:56
9.
 Holdin' It Down for the Underground
 03:23
10.
 You Already Know What You Are
 01:27
11.
 Another Song About the Weekend
 03:45
12.
 If it Means a Lot to You (ft. Sierra Kusterbeck of VersaEmerge)
 04:03

Bonus
13.
 Homesick (Acoustic) (Special Edition)
 04:07
14.
 Another Song About the Weekend (Acoustic) (Special Edition)
 03:42

Durée totale : 48:18


Chronique @ BlackDieRose

25 Fevrier 2013

A Day To Remember a marqué !

La différence entre être la prochaine grande star et devenir la prochaine grande star, c'est qu'il s'agit de créer un album dans lequel l’auditeur puisse s‘évader de sa routine quotidienne et se poser sur un album de goût. Et A Day to Remember l'a bien compris et cherche à franchir ce seuil avec leur nouvel album, Homesick. Si vous n'avez jamais entendu parler d'A Day to Remember auparavant, sachez qu'ils jouent un mélange de Punk-Hardcore et de Pop Punk (on appelle ça couramment le Easycore) dans une veine similaire à celle de Four Year Strong. Bien que chaque groupe ait sa propre prise sur ce modèle particulièrement plutôt à la mode ces derniers temps, cet album fait sans aucun doute partie des meilleurs de leur discographie.

On commence donc cet album avec un pur riff Hardcore mélo, accompagné par cette voix doucereuse désormais bien caractéristique du groupe. Jonglant entre Metal Hardcore à la Bury Your Dead et Pop Punk accessible à la Blink 182, les Américains proposent une musique certes pas original mais d'une efficacité redoutable. On notera entre autre l'omniprésence de refrains chantés, à la fois drôles, déjantés et entraînant, contrastant par ailleurs avec les beuglements. Le chant sera toujours très bien placé, même si il aurait été plus appréciable d'entendre un peu plus de parties criées.

Niveau compo, les musiciens se sont tous surpassé sur la galette. Pour commencer, les breakdowns ne sont peut être pas autant utilisés tel que ça l‘était sur For Those Have A Heart, mais quand ils sont joués ils frappent dur et fort, comme peut en témoigner la fin de "Mr Highway's Thinking About The End". Les appels au moshpit sont également nombreux dans des tempos propices et incroyablement entraînants notamment sur "Holdin Down For The Underground", "My Life For Hire" et "The Downfall of Us All" qui font, eux aussi, partie de ces morceaux dévastateurs sur lesquels de jettent avec austérité les-dits breakdowns. Et tandis que Tom Denney joue d’excellent riffs à la mélodie imparable, Neil Westfall pose un rythme diablement accrocheur.

On remarquera ainsi certaines chansons se distinguant plus particulièrement des autres comme "The Downfall of Us All" avec son début hooligan et son côté agressif (mais pas trop) terriblement addictif. Cet aspect sera repris plus tard et amplifié sur l'excellente "I'M Made of Wax, Larry, What Are You Made Of?", la définition même de la piste accrocheuse avec un refrain des plus catchy, des appels incessants au mosh et la présence de Mike Hranika (The Devil Wears Prada) qui va beugler de toutes ses forces pour apporter à travers ses cris si particulier un peu de violence et de relief. On aura aussi droit à une version plus soft de ce qu'est capable de faire A Day to Remember sur Have "Faith In Me" dans un registre purement mélodique se rapprochant davantage de leur sensibilité Pop Punk. Il est aussi à noter que nous retrouvons Vincent Bennett (The Acacia Strain) sur "Welcome To The Family", un titre plus hargneux tranchant bien avec le mélodieux "Have Faith In Me". Enfin n'oublions pas la dernière piste "If It Means A Lot To You", une ballade sympathique avec la présence de Sierra Kusterbeck (VersaEmerge) qui diversifiera (encore) la ligne vocale par son chant sensible. Cependant, vers la fin la chanson tombe dans le cliché avec ses "Wah Wah Wah" en chœur.

Alors qu’avez-vous obtenu de ces gars-là, qui sont (avec le producteur Tchad Gilbert de New Found Glory) les grands artistes de cette claire réussite ? Tout simplement un enregistrement honnête et divertissant. Je pense sincèrement qu'A Day to Remember est la prochaine grande star de la scène Punk Hardcore Mélodique et ce disque leur permet aisément de passer ce cap. En même temps avec des tubes à la pelle comme "The Downfall of Us All", "I Made Of Wax, Larry, What Are You Made Of ?", et "Have Faith In Me", comment aurait-il pu en être autrement ?

2 Commentaires

3 J'aime

Partager
Secrits - 26 Fevrier 2013: Je suis devenu fan de ce groupe avec cet album. J'ai écouter le reste de leur discographie et toute leur chanson sont bonnes! Rare sont les groupes qui arrivent à donner une tel accroche dès la première écoute.

Très bonne chronique en passant ;).

J'ai hâte d'écouter leur prochaine album qui devrait sortir sous peu...
ProgMetalFan555 - 26 Fevrier 2013: BlackDieRose, merci pour cette chronique, tu as vraiment une bonne plume qui nous donne vraiment envie d'écouter cet album, comme pour toutes tes autres chroniques d'ailleurs. Tu ne te fie pas à ce que tu ne penserai pas et tu va droit au but (d'après moi).
En gros, j'admire et j'apprécie vraiment ton boulot sur SOM, prévient-moi de nouveau lorsque tu publiera de nouveaux truc sur le site! ;)
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire