Hammer of Gods

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Angelcorpse
Nom de l'album Hammer of Gods
Type Album
Date de parution 02 Juillet 1996
Style MusicalBlack Death
Membres possèdant cet album101

Tracklist

Re-Issue in 1999 by Osmose Productions with 2 bonustracks and a different cover.
1. Consecration 05:15
2. Envenomed 04:59
3. When Abyss Winds Return 02:37
4. Lord of the Funeral Pyre 04:11
5. Black Solstice 03:52
6. The Scapegoat 03:52
7. Soulflayer 03:48
8. Perversion Enthroned 04:26
9. Sodomy Curse 05:08
Bonustracks (Re-Issue 1999)
10. Burning in Hell (Possessed Cover)
11. Pleasure to Kill (Kreator Cover)
Total playing time 38:08

Chronique @ sargeist

14 Août 2006

Premier album, énorme claque! Comme on a pu parler de ce disque à sa sortie, ou comment faire avancer la cause, perdue à l'époque, du Death Metal. Tout simplement en mettant plus, de conviction déjà, puis de bestialité. Bestialité, je crois qu'aucun mot ne sied plus à Angel Corpse. Amateurs de gros grunts sur fond de grattes très lourdes et de double bien triggée, c'est pas pour vous. Angel Corpse a une idole: le mythique Blasphemy. Et Morbid Angel cela va de soi, quoi que le style est bien différent. Bref après une bonne démo prometteuse, ces ricains nous sortent ce disque ahurissant. Une chose frappe : la folie avec laquelle hurle ce taré de Pete Helmkamp, une voix unique, pas de gros grunts bien mous et sourds, une voix hurlée à son maximum, des gargouillements inhumains, déjà c'est grand...

Une guitare d'une brutalité inouïe, malgré un son assez raw et aigu dans l'ensemble, des solis complètement berserks, voire improvisés, avec un maximum de disto, bien dans l'esprit du Trey Azaghtoth. Une batterie rapide mais assez discrète, mais l'essentiel est là. Un bloc de haine condensée, et avec ça des paroles sublimes, qui se démarque pas mal de la satanerie ambiante, on voit le gars qui a étudié, voir pratiqué le sujet. Des moments d’agression impitoyables, comme sur "Consecration" ou "Sodomy's Curse". Quel joie d'hurler "Fuck" sur fond de larsens abominables. Bien loin des productions lissées floridiennes, du raw à l'état pur, comme quoi le black n'a pas le monopole de ce terme. Assez black dans l'esprit d'ailleurs, à tel point que certains peuvent être tenté de classer ce groupe dans cette catégorie. Facilité, il s'agit bien du digne héritier de Blasphemy et Sarcofago. Une folie pure, que je m'écoute encore très régulièrement. Vivement l'album de la reformation, parce que Revenge Mr Helmkamp, c'est vraiment pas terrible...

19/20

1 Commentaire

7 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
MikeSlave - 19 Novembre 2012: Pas un mot sur Order From Chaos?
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Angelcorpse


Autres albums populaires en Black Death