Enigma

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Ill Niño
Nom de l'album Enigma
Type Album
Date de parution 08 Janvier 2008
Style MusicalNéo Metal
Membres possèdant cet album135

Tracklist

1. The Alibi of Tyrants
2. Pieces of the Sun
3. Finger Painting (With the Enemy)
4. March Against Me
5. Compulsion of Virus and Fever
6. Formal Obsession
7. Hot Summer's Tragedy
8. Me Gusta La Soledad
9. 2012
10. Guerrilla Carnival
11. Estoy Perdino
12. Kellogg's, Bombs & Cracker Jacks
13. De Sangre Hermosa
Ltd. Edition
"The Under Cover Sessions"
14. Arrastra
15. Zombie Eaters-Featuring Chino Moreno
16. Reservation For Two
17. Red Rain
18. Territorial Pissings

Chronique @ Arachnid

16 Juin 2010

Quitter un gros label peut parfois ruiner un groupe…

Avant, Ill Niño c’était bien… Pur produit labélisé Roadrunner, les nouveaux Soulfly ont su surfer sur la vague neo metal et conquérir bon nombre de fans avec leur son dépotant mêlant neo récurrent et influences tribales espagnoles. Ainsi, ils ont réussi à s’imposer aux côtés de Soulfly et Sepultura, sans toutefois faire de l’ombre à Max Cavalera. Néanmoins, le groupe a proposé trois monstrueux albums, une multitude de clips bien foutus et des singles à foison. Un groupe Roadrunner en somme…

Juin 2006, le groupe quitte comme beaucoup d’autres Roadrunner et s’installent chez le petit label indépendant Cement Shoes Records qui vient tout juste d’être créé. C’est l’occasion de proposer quelque chose de neuf, un son plus personnel et moins stéréotypé, moins « gouverné » par le gros label américain. Pour se chauffer, ils sortent un EP composé de deux titres inédits et de quatre reprises plus ou moins intéressantes (Nirvana, Faith No More et Peter Gabriel). Pour les fans, ce petit CD n’est là que pour remplir sa collection et attendent le successeur de l’excellent One Nation Underground. Et c’est parti pour une série de déboires sans fin…

Toujours produit par Eddie Wohl, Enigma est enregistré en 2007 à Los Angeles pour une sortie prévue pour le mois de juin de la même année. Des retards de production, Jay Baumgardner qui galère pour le mixage, un mastering (par le vétéran Dave Schultz, souhaité à tout prix par le groupe) toujours pas commencé, une promo lancinante… Enigma, un album maudit ? Sûrement, le groupe ayant finalement sorti leur galette en mars 2008 avec une faible promotion, un premier single boudé par les fans, un clip bien moche et comble de tout, le label qui n’a toujours pas payé l’enregistrement. L’album fait un joli bide, les fans du groupe se réduisent au minimum, Ill Niño descendent sur terre et se mordent les doigts. Explications…

Après trois albums conquérants, on avait confiance en Ill Niño, le groupe arrivant à chaque fois à se surpasser dans ses compos, proposant une foule de riffs accrocheurs et mémorables, ajoutant judicieusement le côté tribal sans en faire des tonnes, mêlant brutalité (un terme relatif bien sûr) et mélodies envoutantes. One Nation Underground était allé plus loin, devenant le meilleur album du groupe, moins néo mais tout aussi prenant. Hélas, Enigma fait table rase du passé et propose du basique et quand je dis basique, je pèse mes mots. Une durée de presqu’une heure, treize titres, cinq semi-ballades hispaniques, un manque total de pêche : l’album parait interminable.

Pourtant, le premier titre "The Alibi of Tirants" est un monstrueux morceau tout droit sorti de l’album précédent, dans la même veine du moins : tribal, mélodique, puissant, le refrain se retient aisément, les riffs sont bien entrainants, le chant mêle anglais et espagnol (comme d’habitude), bref c’est du tout bon. Et puis soudain, c’est l’hécatombe : le deuxième morceau donne le véritable ton de l’album, caractérisant le CD entier. Plat, sans puissance aucune, sans riff recherché, sans pêche, "Pieces of the Sun" nous donne l’impression que le combo ne s’est pas foulé. Et c’est comme ça durant presque une heure ! Que des titres sans imagination, quasiment tous identiques, où le batteur Dave Chavarri nous sert le strict minimum derrière les fûts, apparemment fatigué. Même chose pour le frontman Cristian Machado qui a beau beugler, on n’y croit jamais, l’émotion s’étant bizarrement échappée. Quand on pense que le groupe a composé près de trente titres pour en sélectionner treize, on a du mal à imaginer les dix-sept autres "tueries ".

Mou, aux parties acoustiques trop nombreuses et surtout peu originales, les onze prochains morceaux s’enchainent difficilement, on baille, on regarde sa montre, on fait un tour dans la maison, on baille à nouveau… Toujours pas fini ? La tentation d’arrêter le CD est insoutenable, celle de se réécouter les précédents disques aussi. Bref, Enigma c’est de l’ennuyeux en barre qui né démarre jamais, du dépassé de chez dépassé, un manque d’inspiration total, donnant l’impression qu’Ill Niño s’est foutu de nous. Et on ne blâmera pas ce pauvre Diego Verduzco, guitariste qui a intégré la formation en 2006. Il doit grincer des dents à l’heure actuelle.

Au final, un quatrième opus ennuyeux, monotone, rébarbatif, raté. Un titre bon sur treize, c’est limite scandaleux pour un groupe de cette trempe, la galette entière ne faisant que sombrer petit à petit dans l’insignifiance la plus totale. Comme quoi quitter un gros label peut parfois ruiner un groupe…

8 Commentaires

4 J'aime

Partager

NeoBaBa - 16 Juin 2010: Reconnaissons quand même que cet album est surement celui qui fait la part la plus belle aux influences hispaniques... Mais sinon, il est vrai que dans l'ensemble, c'est un Ill nino edulcoré et assagi a qui nous avons affaire sur Enigma...
Paillou - 16 Juin 2010: Perso cet album est peut être le moins prenant mais reste quand même assez bon, possédant un caractère plus personnel. Pas trop d'accord mais bonne chro' quand même^^
Celldweller55 - 11 Juillet 2010: J'ai moi aussi été très déçu
Silent_Flight - 15 Août 2010: C'est vrai que j'ai eu du mal à pas me faire chier en l'écoutant, moi qui aime les influences hispaniques pourtant. Bref, je vais faire comme ci il n'était jamais sorti, puis voilà xd
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Loki_Gates

26 Mars 2010
Enigma, ou comment voir Ill Nino, une valeur du Néo Metal, se casser la figure de manière monumentale. C'est une vraie énigme que cet album déjà pressenti sur One Nation Underground. Le label Roadrunner les a lâché et on est allé de sorties repoussées encore et encore. Bref, au final cette galette sort et au final, on se dit qu'elle aurait du rester au placard tellement, elle est fade. Les ingrédients de puissance, de mélange présents sur Confession et Revolution Revolucion sont inexistants (ou alors très peu, mais faudra me dire où !!!!). Etant en grand fan de ce groupe, je n'ai pas tout compris sur le chemin que le groupe a voulu prendre, pour dire je ne trouve aucune chanson vraiment accrocheuse digne d'un (How Can I Live, ou Unreal, What Comes Around).

Comme si Roadrunner avait senti le coup de voir le groupe s'enterrer tout seul, Cement Shoes ne fera pas mieux. Quelques sons sont intéressants, mais loin d'être ébouriffants et ce n'est pas les quelques titres (Alibi of Tyrants, 2012...) qui tentent tant bien que mal de relever une tête déjà bien enfoncée sous l'eau, qui vont me faire changer d'avis. Pire même dans le titre "Pieces of Sun", on retrouve une chanson quasi identique que "The Cleansing" sur Confession. Ok pour les fans du chant espagnol (et j'en fais partie), on peut se trouver heureux que tout ne soit pas tombé en désuétude. Bref, un album qui devait signifier le retour et le changement d'Ill Nino, qui porte bien son titre, et qui signe probablement son auto enterrement.

LG

21 Commentaires

0 J'aime

Partager

rambo53 - 12 Mai 2010: Je ne remet en aucun cas en doute ton objectivité, qui est plus plausible que quelqu'un mettant 1 ou 20.
J'y jetterais une oreille si j'en ai l'occasion et t'inquiète que si c'est le cas je viendrais te dire ce que moi j'en pense.
Fl@ky - 13 Mai 2010: Il est vrai que l'on est loin de leur début mais ça se tient tout de même... Il s'écoute. Certes il y a mieux, mais il existe aussi pire ! ...
Fl@ky - 13 Mai 2010: Mdr x) Merci pour l'info, hé hé :p C'est vrai que si l'on compare c'est pas tip top mais bon faut pas trop regarder en arrière non plus. Mais bon j'avoue que c'est un peu moins 'bon' Je dirais pas affligeant moi ^^' M'enfin !
Fl@ky - 13 Mai 2010: Et bien on verra ce que ça donne en juillet ! >:)
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire