Domain of Death

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Mortician (USA)
Nom de l'album Domain of Death
Type Album
Date de parution 17 Avril 2001
Style MusicalDeath Grind
Membres possèdant cet album96

Tracklist

1. Brood of Evil 02:34
2. Maimed and Mutilated 00:46
3. Bonecrusher 01:04
4. The Hatchet Murders 01:52
5. Extinction of Mankind 00:38
6. Domain of Death 03:34
7. Cannibalized 00:52
8. Pulsating Protoplasma (Pungent Stench cover) 02:44
9. Martin (The Vampire) 01:48
10. Telepathic Terror 04:01
11. Mutilation of the Human Race 00:41
12. Wasteland of Death 01:10
13. Dr. Gore 02:15
14. Extra Uterine Pregnancy (Disastrous Murmur cover) 04:24
15. Tenebrae 02:18
16. Devastation 00:55
17. Necronomicon Exmortis 05:02
Total playing time 36:38

Chronique @ GOLLUM

20 Septembre 2006
Mmmhh… MORTICIAN, c'est à chaque nouvel album l'occasion de déguster du cradingue, de l'immonde, du bon gore bien malsain. Cela se déguste tranquillement au coin d'un bon feu d'os d'humain, et… excusez… blleeuuuaaarrghh…

Bon, un peu de sérieux. Difficile pourtant de rester sérieux devant un groupe composé de membres qui ne se prennent pas trop au sérieux. Trois musiciens bien bourrins, qui ignorent ce qu'est la langue de bois, qui construisent leurs albums sur des ambiances de films gore genre "Trauma" pour les connaisseurs, avec des tas de zombies, d'expériences immondes, etc.

"Domain of Death" est lors de sa parution, l'album le plus rempli de ce groupe, avec une belle vingtaine de morceaux pour composer l'ossature de la galette (si c'est pas jouer sur la polysémie, ça…). Deux morceaux sont des reprises, dont un de PUNGENT STENCH, autre groupe spécialiste du Death dégueu. Et au menu de cette pizza cuisson bleue, nous avons les ingrédients qui font le succès du groupe : basse sombre et désaccordée, voix purulente extirpée on ne sait comment de l'estomac de Maître Will Rahmer, le vocaliste à la hache de Jason. Nous trouvons aussi cette boîte à rythmes à la vitesse ahurissante, qui se calme parfois pour nous faire du saccadé bien agressif.
MORTICIAN propose des pistes généralement courtes, à peine trois minutes pour les plus longues, quarante cinq secondes pour la plus courte. Le morceau "Domain of Death", qui titularise l'album, se révèle l'un des meilleurs morceaux, voire le meilleur, chose pas si courante pour un morceau éponyme.

Un peu moins rapide que les albums précédents, plus technique au profit de l'ambiance.

Le mixage est globalement le même que pour les réalisations précédentes du groupe, c'est-à-dire pas mal, le but n'est pas de faire propre, mais cru et gras.

Si vous aimez le gore brutal quitache partout, avec des basses archisaturées, une voix infernale et une vitesse de fusée Saturn V, je vous recommande "chaudement" cet horrible opus !!

0 Commentaire

2 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire