Distractive Killusions

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Vesania (PL)
Nom de l'album Distractive Killusions
Type Album
Date de parution 21 Janvier 2008
Membres possèdant cet album93

Tracklist

1. Narrenschyff
2. The Dawnfall (Hamartia and Hybris)
3. Infinity Horizon
4. Rage of Reason
5. Of Bitterness and Clarity
6. Silence Makes Noise (Eternity - The Mood)
7. Hell Is for Children
8. Aesthesis
9. Distractive Cryscendo
Bonustracks (Limited Edition)
10. Rage of Reason (Single Edit)
11. Neurodeliri

Chronique @ leclavierlugubre

27 Novembre 2008
Fondé par deux membres des plus célèbres groupes polonais à savoir les romantiques Vader et Behemoth, Vesania officie dans un style hybride entre le monde clairement violent et brutal des deux principaux compositeurs du combo et un approche très black metal symphonique.

Leur première galette - Firefrost Arcanum - montrait le groupe crier à la gloire de la légende Emperor sans toutefois réussir à s'en départir d'un point de vue musical.Mais après tout, y a pire comme influence et le groupe n'est pas celui qui a rendu la pire copie du répertoire des Empereurs... mais bon, rien de bien transcendant... juste sympa!

M'étant procuré Distractive Killusion, je m'attendais donc à une écoute agréable mais pas transcendante.

C'est alors que déboule - enfin façon de parler vous verrez par la suite - le premier morceau, intitulé Narrenschiff.
La musique s'est méchamment complexifiée, vers une plus grande attention sur les orchestrations -, et des passages bizarroïdes apparaissent, laissant donc une place plus conséquente à l'expérimentation, ainsi que l'entrée massive de plages atmosphériques.
Donc, quand un groupe de black commence à aérer sa musique, accorde plus d'importance aux orchestrations et expérimente dans un sens absurde à la première écoute, un autre groupe légendaire n'est pas très loin.
Et je veux bien sûr parler d'ARCTURUS!!

Alors certes nous avons affaire à un groupe formé de la crème polonaise du martelage de caboches ( le batteur blaste et double assez massivement et ca se fait particulièrement sentir sur Rage of Reason, morceau bien violent), et cela se fait aussi bien sentir.

Donc pour résumer, Distractive Killusion est donc une machine de guerre à la subtilité proche du Zéro Absolu enrobé et complexifié par Arcturus.
Que dire ainsi de cet album ?
Eh bien qu'il enterre parfaitement le précédent opus, par la qualité de sa production, par l'aspect hautement qualitatif de leur musique - ce sont des polonais, rien n'est donc jamais laissé au hasard-, mais qui perd de sa noirceur, ce qui faisait auparavant son charme, et qui n'arrive toujours pas à digérer ses influences.

On en revient donc au même débat, des groupes comme Emperor et Arcturus ont bâti leur savoir-faire (donc leur notoriété) sur le fait qu'ils proposaient quelque chose de nouveau à une période où déjà se faisait sentir une uniformisation dans le Metal extrême.
Alors quel est la finalité d'un tel album ?

Mais l'important reste la musique, et la musique est bonne, bien qu'elle ne me fasse pas vibrer.
Par contre c'est avec un grand plaisir qu'après l'écoute de cet album je me suis renfilé le EP Reverence,Prometheus d'Emperor et La Masquerade Infernale d'Arcturus.

14/20.




1 Commentaire

3 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire