Departure

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Journey
Nom de l'album Departure
Type Album
Date de parution Mars 1980
Style MusicalHard FM
Membres possèdant cet album55

Tracklist

1. Any Way You Want It
2. Walks Like a Lady
3. Someday Soon
4. People and Places
5. Precious Time
6. Where Were You
7. I'm Cryin'
8. Line of Fire
9. Departure
10. Good Morning Girl
11. Stay Awhile
12. Homemade Love

Commentaire @ Defnael

25 Juin 2008
1980, décennie de tous les dangers pour la musique. Le pire semble inévitable avec les batteries électroniques et les corbacs qui ont les cheveux longs devant et court derrière. On commence à s'habiller en noir et à se la jouer romantique dépressif. C'est la fin de la révolte et le début de la soumission médiatique qui envahit nos esprits désillusionnés. Heureusement, il y a Journey qui arrive avec peut-être son meilleurs album. Departure est une suite de tubes de rock FM bien calibrés, boostés au feeling et interprétés par un Steve Perry au chant toujours parfait (Je me prosterne). La différence avec l'album précédent tient dans les compositions plus rock & roll, plus bluesy.

"Any Way You Want It" super tube ensoleillé et gaie ouvre l'album avec toute la bonne humeur que l'on croyait en perdition. Comme on ne change pas une bonne formule, le blues "Walk Like A Lady" ou Neal Schon à la guitare fait des merveilles, perpétue la tradition en plongeant dans les racines de notre musique préférée.

"People And Places" basé sur les harmonies vocales possède une ligne de chant magnifique. C'est donc au tour de Steve Perry de montrer qui est le maître (c'est ici qu'intervient ma deuxième prosternation... le meilleurs reste à pourtant à venir). Le country/Folk "Precious Time" et son harmonica maintient cet esprit positif qui semble persister durant tout l'album. Entre les rock "Where Were You" (au riff de fin terrible), "Line On Fire" et les slow "I'm Crying" (très 70's), ou "Stay Awhile" à la superbe mélodie, on trouve 2 joyaux : "Good Morning Girl" et "Little Girl". Le premier est un peu dans le même esprit que "Who Wants To Live Forever" de Queen... En moins sirupeux. Le deuxième et à mon avis l'incontournable de l'album. Steve Perry y est boulversant. Enorme titre gorgé de tendresse qui évite de tomber dans le pathos. (Ultime prosternation devant The Voice / Steve Perry).

"Departure" est à mon avis l'album de Journey le plus inspiré et le plus varié. A écouter de toute urgence par les amateurs de rock bien léché (c'est le rock qui est bien léché... Pas les amateurs... Espèces de petits obsédés). Un must !

0 Commentaire

2 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire