Dark Age

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Dark Age (GER)
Nom de l'album Dark Age
Type Album
Date de parution 19 Avril 2004
Style MusicalDeath Mélodique
Membres possèdant cet album89

Tracklist

CD
1. Fix the Focus
2. Zero
3. Dare to Collapse
4. Pulse of Minority
5. Neokillers
6. Nikita
7. My Own Darkness
8. Neurosis 404
9. The Elegy of a Forgotten Science
10. Suicide Solution (Ozzy Osbourne Cover)
DVD
Studio Diary from the Recording of Dark Age (40')
Video clip The Fall
Backstage & Party Footage
Live Videos
1. Last Words
2. The Chaos of the Gods
3. Dare to Collapse
4. Killing Crisis
5. Storm
6. Silent Republic
7. Suicide Crew
8. Daily Combat
9. Trial by Fire
10. Know me Strong
11. Guitar Solo

Chronique @ Wolf56

21 Août 2010
Hamburg... 2004... Dark Age, un groupe de Death Melodique nous pond une nouvelle galette, la 4ème en version studio pour être précis, jusque là... pas de quoi sauter de joie, du Death Melodique on en voit un peu partout.
Puis vient le moment où je décide de me lancer dans l'écoute de cet album.
Première chanson... ET BAM ... grosse claque dans la tronche, un petit (mais vraiment petit hein faut pas abuser oh!) monologue suivi d'une entrée fracassante (la plus fracassante des entrées musicalement parlant pour ma part, ma préférée) des instruments. Un chant bien fourni au niveau guttural ainsi qu'un chant clair assurant bien le contraste avec la voix Death. Oh mais qu'entend-on? du clavier? Oh oui un bon petit clavier pour assurer une atmosphère prenante et rajouter un peu de piment.

Bilan de la première chanson, une mélodie ultra prenante ainsi que des breaks bien placés pour assurer un solo bien pensé. Franchement on a l'impression qu'ils ont mis le paquet sur le début de l'album nos amis Allemands. Quand on arrive sur la deuxième chanson on a le droit à un slide magnifique en introduction ainsi qu'un roulement de caisse claire entrainant laissant place à un rythme un peu thrashy accompagné de ce fameux clavier lointain mais toujours aussi apaisant.
Tient... un break calmant la chanson pour laisser place au chant puis au solo, plutôt orgasmique je dois avouer...
Mais si on s'attarde un peu sur l'album on remarque que Dark Age n'innove pas énormément pour ses structures, et au fur et à mesure que l'on découvre l'album on a l'impression que Dark Age change radicalement d'humeur, on passe de quelque chose de rentre dedans à plus mélancolique pour la mélodie. Sans être un point totalement négatif, car cela donne un certain contraste à l'album. Cependant en ayant entendu les 3 premiers bijoux de l'album on est en droit de s'attendre à une suite monumentale pour nos petites oreilles.
Et soudain... la coupure est quasi inévitable voire obligatoire, les cinq musiciens nous ont placé une chanson en acoustique et chant clair sur le 7ème titre. Là c'est à chacun ses goûts, mais bon ils auraient au moins pu nous prévenir que ça leur servait de repos avant de repartir comme des bourrins sur Neurosis 404 (Not Found, oui je fais des blagues de geek et alors?) qui redonne un second souffle à l'album et qui nous rebooste bien. On peut observer la variance des voix, une voix largement plus gutturale vers les 2 minutes 35 accompagnée d'une voix plutôt black, les deux laissant place à un solo puis un martelage de clavier magnifique, et pour finir en beauté, on laisse le batteur blaster un peu (eh oh! pas tout le temps les mêmes qui s'amusent!).
The Elegy Of A Forgotten Science, associant passages clairs et passages de brutes dont Dark Age est tellement friand.

"Allez les gars! on va conclure notre album avec une reprise d'Ozzy Osbourne!!"
"Ouais ça fera style, on a de la culture et du goût"

Personnellement je trouve que oser reprendre du Ozzy Osbourne est plutôt risqué, voire un tantinet dangereux, mais bon au final ils ne s'en sortent pas trop mal pour boucler l'album

Au final, en mélangeant le tout on obtient un album pas trop mal frôlant le très bon, on en restera sur les titres principaux: Fix The Focus, Neurosis 404, Zero.

Nos Allemands de Dark Age s'en sortent bien avec cet album éponyme, ils ont su nous montrer ce qu'ils avaient dans le "slibard". Mais on sent malgré tout qu'ils n'ont pas tout donné (ou alors si ils ont tout donné... autant qu'ils arrêtent de suite avant de tourner niant niant) et qu'ils peuvent encore nous étonner de façon monumentale.

16/20 et tous mes encouragements!

5 Commentaires

2 J'aime

Partager

Wolf56 - 22 Août 2010: hé hé j'te comprend mec, ce sont des bons en matière de Death Mélo nos allemands ^^
xVo_iBruTal_xVo - 22 Août 2010: J'aimerais tellement écouter un petit "Zéro" ou "Fix the Focus" en live, je pense qu'ils peuvent déjà appelé l'ambulance car ma nuque aura lâché...
AmonAbbath - 02 Septembre 2010: Elle tombe bien cette chro', je suis en train de découvrir l'album (album que j'ai retenu au fond de ma mémoire depuis des années grâce au titre "Zero" présent sur un sampler Hard n' Heavy). Belle atmosphère.
Comme j'ai dit sur le forum, pour moi en musique, les Allemands ont quand même quelque chose...

Et, Wolf, pour ta blague de geek... Merci, je m'y attendais pas j'ai bien déliré ;)

Je trouve que les riffs de "Fix the Focus" et "Zero", ainsi que leur ambiance, sont un peu trop similaires, mais bon ces deux morceaux ont une telle patate...

Encore un disque paru lors de mon entrée véritable et irréversible dans le Metal et dont j'ai bien fait de retenir le nom !

Merci à Dark Age, et merci pour la chro' !
bfmv9 - 18 Octobre 2011: il ont fait de super cd ^^ en passent part "dark age" ou bien "acedia" jamais était deçu ^^ j'attend beaucoup de leur nouvelle album prévu pour 2012 ^^
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Kivan

27 Avril 2004
Alors là… sur le cul… Non franchement, je ne suis pas trop du genre à m’enthousiasmer pour un peu, mais vraiment, Dark Age a été pour moi une révélation, et cet album, 5ième du groupe est un monument du genre.
Dès le 1er titre : Fix the Focus on est frappé par la qualité des compos : des rythmiques alternant entre extrêmement rapides et plus calmes, des parties guitares hallucinantes, une batterie impressionnante, des refrains entraînants et Eike Freese au chant qui avec sa voix tranchante et expressive n’est pas sans rappeler Vorph, le chanteur de Samael.
D’ailleurs les deux groupes officient plus ou moins dans le même registre, un mélange de death et de black metal teinté d’ajouts électroniques pour une musique apocalyptique.
Les morceaux s’enchaînent tout en restant à ce niveau de perfection : complexe, efficace et d’une précision redoutable, la musique profonde, intense et puissante convainc sans mal et aucun doute ne subsiste après l’écoute du cd : Dark Age feront encore beaucoup parler d’eux et frappent un grand coup avec cet album.
A noter que ce cd possède également un dvd dont je ne peux vous parer puisqu’il n’était pas joint à la version promo…

1 Commentaire

4 J'aime

Partager
zuuldevil - 05 Septembre 2006: Je n'ai malheureusement pu que écouter la chanson Zero qui passait sur ultra métal a la télé et je peux vous dire que se groupe vos le coup chacun devrait jété une petite oreille sur celui la.
Mais je connais que une chanson donc je sais pas si elle ressemble toute a Zero.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire