Acedia

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Dark Age (GER)
Nom de l'album Acedia
Type Album
Date de parution 13 Novembre 2009
Labels AFM Records
Style MusicalDeath Mélodique
Membres possèdant cet album56

Tracklist

1. Kingdom Nevercome 04:32
2. Devote Yourself to Nothing 04:07
3. Neon Gardens 04:12
4. Snake of June 04:05
5. Zeitgeist (Ghost in a Machine) 03:16
6. 10 Steps to Nausea 03:38
7. Halo Meridian 04:22
8. Underneath These Burdens 04:31
9. All the Unfullfilled 03:36
10. Babylon Riots 03:18
11. Myself Heretic 04:16
12. Vampyrez 03:54
Total playing time 47:57

Commentaire @ Wolf56

24 Octobre 2011

Si Dark Age a voulu aller dans l’espace, avec le vide de cet album, il ne manque que les combinaisons de cosmonautes

Dark Age est un groupe qui, je pense peut se passer de présentation, mais bon pour les pointilleux, ce groupe de Death Mélodique est originaire d’Hambourg en Allemagne, 5 bonhommes réunis pour faire de la musique, que dire de plus ? A part peut être que le fait de vouloir sortir un nouvel album vite n'est pas forcément bien faire... Je rappelle qu'entre Dark Age et Minus Exitus, nos musicos avaient laissé s'écouler 4 ans, tout à leur avantage d'ailleurs. Mais là... un an... le geste est courageux. Pourquoi je dis ça? Dark Age est un groupe de Death Mélodique plutôt bon faut pas se le cacher, mais quand on commence à tourner en rond, ce n’est pas bon signe vous ne trouvez pas?

Leur galette commence par un titre accrocheur, comme les premiers titres des deux prédécesseurs et comme d'habitude, Dark Age sait donner envie d'écouter le reste de l'album, cette simple mais efficace première chanson comme ils savent le faire, rythmée, entrainante, à la structure made by Dark Age. C'est beau non? On en aurait presque les larmes aux yeux! Ils remettent ça!

C'est sûr que Kingdom Nevercome est bien foutue! Couplet, refrain, break avec guitares clean avec effet réverb accompagnées d'une voix claire pour parfaire le tout et repartir de plus belle. On enchaine le deuxième couplet pour ré-enchainer sur ce refrain et le break mais cette fois au clavier et guitare disto, ensuite on a le droit à un hurlement pour relancer la machine, plutôt bon non? Leur Death Mélodique est quand même couillus et accrocheur! Une sixième galette réussie?!

C'est ce que je pensais jusqu'à écouter la suite de l’album. Je dois avouer que j'ai repassé les passages similaires plusieurs fois pour être sûr de ne pas avoir halluciné... mais non ... Ils ont osé composer en suivant les mêmes structures. Je n’ai rien contre (sinon on avancerai à rien dans la musique et on voguerai à travers des albums incompréhensibles) mais de là à ce qu’il y ai une similitude entre les chansons… Ça en deviendrait gênant.
Dark Age aussi vide d'inventivité ?!

Mais bon peut être est-ce simplement une erreur, un simple petit vide à combler à la va vite. NE NOUS ENERVONS PAS MES CHERS LECTEURS. La suite va beaucoup mieux entre nous.

La suite de l’album n’est pas une réussite mais certains titres sont potables. Ils instaurent un côté indus pas trop mal trouvé. Les amateurs de voix claire seront… ravis.
En fait on s’éloigne relativement rapidement du Death mélodique que nous ont balancé les Allemands de Dark Age pendant tant d’années. (Mis à part le fait que leur clavier reste toujours bien présent).

On retombe sur du déjà vu et du remâché pour la suite... et une voix claire limite agaçante.
On sent la fin de l'album arriver à grands pas, même pas besoin de regarder combien de chansons il reste, à part la voix (et encore), nos allemands perdent leur énergie et on sent qu'ils s'épuisent à jouer...
Ils auraient dû pencher sur quelque chose d'un peu plus conventionnel tirés de leurs précédentes galettes qui avaient un style assez poussé.
Les mélodies restaient en tête et on aurait bien cassé quelques jambes dans des pogos.

Peut être ont-il voulu calmer un peu le jeu mais les fans inconditionnels de Death Melodique risque d'aller voir ailleurs assez rapidement.

Pour résumer, la voix claire est bien trop présente sur cet album, on manque d'agressivité. Une déception pour cette galette servie par nos Allemands. On passe à côté de leur talent, un disque basique sans grand intérêt et loin du Minus Exitus ou du Dark Age qui ont fait parler d'eux. Ce que je retiens d’Acedia? Une guitare clean, réverb, chant clair trop présent, mollasson, du remâché.
Je ne dis pas que c'est loupé, mais je pense qu'on est loin des capacités de Dark Age, j'espère qu'ils n'ont pas épuisé leurs ressources.

Dark Age a voulu aller dans l’espace, avec le vide avec cet album, il manque que les combinaisons de cosmonautes ...

Un 12 qui en dit long sur l'album, pas le meilleur de Dark Age loin de là, MAIS QUAND MÊME à écouter pour les fans inconditionnels de ce groupe. Et même sans être un fan, on peut y trouver quelque chose de bon, dommage que ça ne soit pas plus travaillé.

6 Commentaires

0 J'aime

Partager

DEADicace - 25 Octobre 2011: Album easy listening, limite "popisant".

Il y a une certaine justesse dans la chronique du Loup, cependant il ne faudrait pas que celà rebute ceux qui voudrait découvrir ce groupe(que je viens moi-même de découvrir il ya peu).

Je lui préfère néanmoins Dark Age en attedant d'acquérir Minus Exitus et The silent republic...
bfmv9 - 25 Octobre 2011: moi j'attend le tout nouveau ^^
archenemy86 - 17 Novembre 2011: oh mon dieu , je suis tellement pas d'accord , c'est de loin leur album le plus complet ... et vu les extraits de celui qui va sortir en 2012 , ca s'annoce carrément enorme !

Et sa va voix clair agacante , j'ai cru que j'allais me pendre xD
tbc85 - 12 Octobre 2012: je viens d'acquérir cet album et je ne suis pas d'accord. Bon c'est vrai le groupe s'éloigne un peu de ses débuts. Et encore pas tant que ça !!! Le but de tout groupe n'est-il pas de faire évoluer sa musique ? Bien que je soutienne de nombreux points de ta chronique, "Acedia" est un excellent album
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire