Billion Dollar Babies

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Alice Cooper
Nom de l'album Billion Dollar Babies
Type Album
Date de parution Mars 1973
Produit par Bob Ezrin
Enregistré à Morgan Sound Studios
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album319

Tracklist

Re Issue in 2001 by Warner Music Group
DISC 1
1. Hello Hooray 04:15
2. Raped and Freezin' 03:19
3. Elected 04:05
4. Billion Dollar Babies 03:39
5. Unfinished Sweet 06:18
6. No More Mr. Nice Guy 03:07
7. Generation Landslide 04:31
8. Sick Things 04:18
9. Mary Ann 02:21
10. I Love the Dead 05:07
DISC 2 - Deluxe Edition CD
1. Hello, Hooray (Live)
2. Billion Dollar Babies (Live)
3. Elected (Live)
4. I'm Eighteen (Live)
5. Raped and Freezin' (Live)
6. No More Mr. Nice Guy (Live)
7. My Stars (Live)
8. Unfinished Sweet (Live)
9. Sick Things (Live)
10. Dead Babies (Live)
11. I Love the Dead
12. Coal Black Model T
13. Son of Billion Dollar Babies
14. Slick Black Limousine
Total playing time 41:00

Chronique @ Lordmike

26 Janvier 2009
Mars 1973 voit l'arrivée d'un nouvel album de sire Vincent Furnier alias Alice Cooper : Billion Dollar Babies.
C'est pour moi l'un des meilleurs albums de notre maquillé préféré, mes autres préférés étant Trash, Hey Stoopid et Welcome to My Nightmare.
Billion Dollar Babies est également le nom que les membres du line up de l'époque ont pris en 1974 après avoir quitté Alice Cooper. Ils sortirent d'ailleurs un album nommé Battleaxe en 1977 juste avant que le groupe ne soit dissout. C'est également à cette époque qu'Alice Cooper a arrêté complètement de jouer de la guitare pour se consacrer à fond sur son chant et au côté théâtral de ses shows de plus en plus impressionnants.

Billion Dollar Babies est un album qui comporte bon nombre de titres qui sont devenus des classiques tels que "I Love The Dead", "Billion Dollar Babies", "Billion Dollar Babies" ou encore "Elected".

Album où Alice Cooper continue dans son style bien à lui, Muscle of Love l'essai suivant sera un peu moins rock dans l'âme et plus facile d'accès et commercial avec des titres plus pop qu'à l'accoutumée.
Le style de Biilion Dollar Babies suivra en partie sur Welcome to My Nightmare bien que ce dernier ait une atmosphère à lui bien spéciale. Revenons à Billion Dollar Babies car c'est de cet opus qu'il s'agit ici. Les instrumentaux sont magnifiques quand au chant d'Alice Cooper il est purement de toute beauté, énergique et dansant.
Que dire de titres tels que "Hello Hooray" par exemple à part qu'il est magique avec son riff de guitare planant et son refrain monstrueusement accrocheur.
Ou encore "Billion Dollar Babies", le titre éponyme, avec son effet de voix double qui déstabilise puis envoute l'auditeur.
Et tous les titres sont de cette trempe, on est vraiment transporté dans le monde d'Alice Cooper pendant 41 minutes où on tape du pied en entonnant les refrains absolument dantesques qui nous font voir des couleurs que l'on ne connaissait pas.
Mais quoi ? On retrouve une instrumentale très connue en plus ! Écoutez à 1 minute 55 la chanson "Unfinished Sweet", vous reconnaitrez sans trop vous forcer de quoi je veux parler, ce passage de basse accompagné de son solo de guitare plutôt bien foutu.
Et puis ce Generation Landslide qui nous fait un peu penser à un titre des Who ou bien des Beatles (moins présente que pour les Who) par moment à la sauce Furnier. On y retrouve même un magnifique solo d'harmonica qui donne un côté country du plus bel effet et qui se colle bien avec l'ambiance générale du titre.
Malheureusement les albums du Coop' sont on se sait pas pourquoi toujours accablés du même défaut (il y a toujours un morceau ennuyeux pour venir casser l'ambiance de feu qu'on avait trouvé), ici ce défaut s'appelle "Mary Ann", la composition de piano est ennuyeuse et sonne faux, quand au chant de Alice je le dis rarement mais il est vraiment pas terrible sur ce morceau. Il est trop mielleux et nous fait penser à une scène de pluie d'un film des années 60.

La production quand à elle est toujours aussi bonne (voire meilleure à partir de cet album), Le Sir Furnier nous a habitué à des albums de qualité, c'est encore une fois le cas. Tout est bien mixé, juste ce qu'il faut au moment où il faut.

Sinon tous les autres titres sont irréprochables, c'est du grand art, du génie à l'état pur. Des titres comme "No More Mr, Nice Guy", "Billion Dollar Babies" ou encore "Hello Hooray" sont des morceaux énormes où l'on ressent tout le génie du chanteur maquillé. Ce sont des morceaux encore joués en Live encore maintenant et s'il ne le sont pas ils sont demandés par le public.

En conclusion Billion Dollar Babies est un très bon album d'Alice Cooper ou presque rien ne fait défaut, c'est un disque clé de sa discographie à mes yeux.

Je lui met un beau 18/20.

4 Commentaires

7 J'aime

Partager
Selfdestruction - 07 Avril 2010: Tu méritais simplement que quelqu'un te remercies pour ta très bonne chronique.
Excellent album
Maiden37 - 11 Avril 2011: Tu as raison, presque rien ne fait défaut sur ce disque qui est tout simplement excellent.
raistlin - 18 Fevrier 2012: Un grand classique du hard rock des années 70, chef d'oeuvre sorti en plus l'année de ma naissance, merci Monsieur Furnier pour ce chef d'oeuvre, allez je me le repasse une fois de plus. Je l'écouterai encore dans 50 ans celui là si je vis toujours.
Cucrapok - 01 Août 2013: Mary Ann est un effet en quelque sorte. Une pièce volontairement fausse et faussement mielleuse à propos d'une femme qui est en fait un homme. Déstabilisant avant d'enchaîner avec I Love the Dead (qui aurait bien méritée quelques mots dans ta chronique)
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire