Beyond Hell - Above Heaven

Liste des groupes Hard Rock Volbeat Beyond Hell - Above Heaven
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
18/20
Nom du groupe Volbeat
Nom de l'album Beyond Hell - Above Heaven
Type Album
Date de parution 10 Septembre 2010
Style MusicalStoner
Membres possèdant cet album213

Tracklist

1. The Mirror and the Ripper 04:00
2. Heaven nor Hell (ft. Henrik Hall of Love Shop) 05:22
3. Who They Are 03:42
4. Fallen 05:00
5. A Better Believer 03:24
6. 7 Shots (ft. Mille Petrozza of Kreator & Michael Denner of Mercyful Fate and King Diamond) 04:44
7. A New Day 04:06
8. 16 Dollars (ft. Jakob Øelund of Taggy Tones) 02:48
9. A Warrior's Call (ft. Mikkel Kessler) 04:23
10. Magic Zone 03:51
11. Evelyn (ft. Mark "Barney" Greenway of Napalm Death) 03:29
12. Being 1 02:22
13. Thanks 03:42
Bonustrack (Limited Edition)
14. Angelfuck (Misfits Cover) 01:31
Bonustracks (Danish Edition)
14. Rebel Angel 03:22
15. Pool of Booze, Booze, Booza (Live) 04:11
16. A Moment Forever (Live) 04:37
Bonustrack (Best Buy)
14. Still Counting 04:22
Total playing time 50:58

Chronique @ HeadCrush

12 Mars 2011

Au delà de l'enfer et du Paradis, ou le retour fracassant des VolBeat.

Trois ans depuis le précédent Guitar Gangsters & Cadillac Blood que pour ma part j'avais trouvé décevant, je ne m'attendais pas vraiment à ce qu'il soit aussi bon que Rock the Rebel Metal the Devil mais, je l'espérais quand même.

Guitar gangsters... sentait l'album fait trop tôt et bien que contenant quelques titres sortant du lot, je m'étais dit qu'ils auraient du se reposer avant de rentrer en studio du coup là, après trois ans je guettais ce Beyond Hell Above Heaven comme un lion nourrit à la feuille de salade depuis une semaine voit passer une gazelle.

VolBeat c'est un son, grattes sèches comme un coup de batte sur le front, la voix de Michael Poulsen des cœurs le tout sur des riffs oscillant entre Rock basique et Metal léger enrobés dans une mélodie à faire Hedbanger un troupeau d'opossums accrochés à leur branche.

Bah là c'est clair, on est servis, tout ceux qui aiment le VolBeat dynamique, percutant, mélodique vont se régaler en plus, ils auraient pu mettre au dos du disque le célèbre "Play it loud motherfuckers" de MotörHead.

L'orientation de ce brûlot est plus métallique que sur le précédent, allant même jusqu'à inviter Barney des Napalm Death sur le titre Evelyn d'une furie superbe. Le talent de ces mecs pour composer des mélodies est terrible, des titres comme Fallen, 7 Shots (à l'intro coutrysante) ou 16 Dollars vont redonner la banane à ceux qui n'en avaient plus que la peau et la pêche aux autres. Ces titres sont propagateurs d'une maladie assez terrible: la joie de vivre.

Comme toujours, on sent que Michael a envie de se lâcher plus qu'il ne le fait, sur cet album ses influences remontent plus que d'habitude, le 7 Shots pré cité en est un bon exemple sur A new day c'est le versant 60's qui ressort, on va aussi retrouver des influences Keupon, il semble que le break ait été salutaire car au delà de la musique,les textes composés ont pour certains titres une filiation avec l'album d'avant mais aussi, dans les thèmes, le bien et le mal ressort souvent, des références aux "deux côtés" d'u mirroir et autres métaphores sur l'antagonisme de ce bien et ce mal émaillent cet album le rendant plus personnel.

On sent aussi que les garçons prennent de l'âge, des hommages apparaiesent tout au long de ce disque, que ce soit A Warrior's Call titre 100% VolBeatien avec ses "fight, fight" hurlés dédié à Mikkel Kessler champion de boxe Danois ou encore un titre dédié au père du chanteur, le plus chaleureux reste cependant le Thanks dédiés aux fans.

La production est juste parfaite, pas d'effets superflus, un son direct pour des mecs dont l'essence même est d'aller droit au but.

Je n'ai pas de reproches à émettre sur ce disque, je le reconnais, il émane de cette galette un parfum d'insouciance si fort que s'en est presque indécent, ce truc est une vraie bouffée de bonne humeur, on trouve même normal d'entendre Barney s'époumoner sur une rythmique Keupon de la mort avec un refrain que pourrait chanter sa grand mère...

Les VolBeat vont certainement encore diviser diviser le landernau du Metal mettant d'un côté ceux pour qui Motörhead ou encore eux les VolBeat ne sont pas Metal et de l'autre, tous ceux qui s'en contrefoutent parce que quand il y a la pêche, que les grattes saturent grave, que le batteur cogne comme uns sourd et que le tout ferait danser un troupeau d'éléphants qu'elle importance cela peut il avoir l'appartenance à un genre ?

Si vous êtes dans cette seconde catégorie, jetez vous sur cet album.

Head "AwhommBBBaaBeauarrrgggllll"Crush

27 Commentaires

13 J'aime

Partager

HeadCrush - 30 Janvier 2012: Trouve toi le live en DVD, un peu en dehors des sentiers battus car il s'agit en fait de plusieurs concerts dans plusieurs endroits. Les ambiances changent mais le tout est terriblement jouissif.
samolice - 06 Septembre 2012: Merci pour la chro.

Que l'on apprécie ou non Volbeat, reconnaissons qu'il s'agit d'un groupe qui a apporté un petit quelque chose de neuf sur la scène métal. C'est déjà beaucoup.

Perso, j'adore et je suis tout à fait en phase avec Headcrush : un premier album surprenant mais sans véritable tuerie, un second énormissime, un 3eme un peu raté, et ce nouveau skeud qui est trés bon.
Quoi? Ah oui, pardon, cela a déjà été dit.
 
spiritualhealing - 20 Octobre 2012: aucune originalité, tout le monde sait faire des trucs p^chu en pompant sur le style des autres même moi.... Se créer un style propre et acquérir une personalité musicale c'est plus dur!
HeadCrush - 20 Octobre 2012: Et, juste entre nous, de quel groupe tu dirais qu'ils n'ont rien "pompé" ? Qu'aucune influence n'émerge ?

Si ru n'aimes, cela te regarde, évite simplement ce type de commentaire tellement générique qu'il en devient vide de sens.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ drill81

12 Octobre 2010
Volbeat! Voilà encore un groupe qui va diviser la grande famille des métaleux! J'ai découvert le groupe totalement par hasard lors d'un festival à Bilbao l'été dernier auquel je m'étais rendu pour voir Slayer et Rammstein, autant dire des groupes qui n'ont rien à voir musicalement avec ce groupe danois. Pourtant ces danois et leur charismatique chanteur/guitariste Michaël Poulsen m'ont fait une forte impression, suffisamment en tout cas pour que je me précipite sur leur dernier album en date à l'époque, puis sur l'ensemble de leur discographie: 3 albums en tout et trois réussites.
L'originalité du groupe réside dans sa capacité à mélanger des mélodies très "cheap" avec des rhytmiques souvent très lourdes ce qui lui a valu à leur musique le surnom de "Elvis métal". Pour résumer si Metallica tapait un boeuf avec les gars de NOFX et Chuck Berry ça ferait Volbeat. Certains crieront au, scandale en disant que c'est de la soupe, voire de la variété, quand d'autres crieront au génie car les nouveaux groupes qui parviennent à obtenir une identité si propre sont devenus rares.

Alors quand est-il de ce nouvel album? Et bien il est tout simplement exceptionnel! On s'éclate du début à la fin (qui arrive bien trop vite d'ailleurs) et c'est là le principal atout du groupe: dans un univers métal souvent trop mélancolique Volbeat nous apporte de la bonne humeur et ça fait du bien. On dirais parfois du punk-rock tellement c'est "quitsch" mais c'est vraiment bien interprété et jamais pompeux tant l'album regorge de bonnes idées rafraîchissantes. En plus dans cette nouvelle livraison il se sont payés le luxe d'apporter des touches d'originalité supplémentaire avec de nombreuses participations extérieures dont une qui ne trompe pas sur l'ambition du groupe de faire son trou sur la scène métal: sur le titre "Evelyn" c'est Barney de Napalm Death qui vient préter sa voix et je vous laisse imaginer quelle genre de ballade cela donne au final!

Je tiens donc le paris que ce groupe ne fera pas l'unanimité (mais qui peut le faire?) mais va devenir un des groupes phares de la scène européenne. D'ailleurs ils étaient en première partie de Metallica à Lyon il y a quelques mois. Il y a des signes qui ne trompent pas...

7 Commentaires

0 J'aime

Partager

 
Metalmano - 10 Janvier 2011: Très bon album de volbeat! Vraiment énorme le meilleur des 3 a mon avis!
kai_of_bodom - 20 Janvier 2011: il ne faut pas oublier la participation de Miland "Mille" Petrozza de Kreator sur "7 shots" dans un style assez surprenant
globalement je trouve l'album assez bon meme si certains morceaux trainent un peu en longueur
cependant, leur meilleur opus reste pour moi "Rock the Rebel Metal the Devil"
Bursthead - 13 Mars 2011: Et ils ont fait un show vraiment hallucinant à Lyon!
frankhammer - 23 Mai 2013: Merci pour ta chronique! je vais me pencher un peu plus sérieusement sur cet album.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire