Antithesis of Light

Liste des groupes Doom Death Evoken Antithesis of Light
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Evoken
Nom de l'album Antithesis of Light
Type Album
Date de parution 28 Fevrier 2005
Style MusicalDoom Death
Membres possèdant cet album83

Tracklist

Re-Issue in 2011 by Peaceville Records
1.
 Intro
 00:53
2.
 In Solitary Ruin
 10:46
3.
 Accursed Premonition
 12:35
4.
 The Mournful Refusal
 13:32
5.
 Pavor Nocturnus
 10:49
6.
 Antithesis of Light
 12:19
7.
 The Last of Vitality
 11:01

Durée totale : 01:11:55


Chronique @ Svartolycka

27 Mars 2005
Quatre ans !! Cela faisait quatre ans que l’on attendait le nouvel album de ce groupe désigné comme culte, et à forte raison. Quatre ans où l’on croyait presque que le groupe porte étendard du doom/death avait tout simplement disparu. C’était mal le connaître car le combo est en pleine forme dans son registre toujours aussi dépressif et malsain, en cette année 2005.

En cela, un simple aperçu sur la sublime pochette présente, à sa simple vision, les tenants et les aboutissants d’un tel disque. Le morbide, le cadavérique physique et spirituel ainsi que tous les aspects néfastes de la nature humaine sont les thèmes de prédilections de cet album particulièrement macabre.
Des claviers mortuaires, sans êtres funèbres, dévoilent et déploient une atmosphère digne du tombeau des Capucins de Palerme au sein de ces sept très longs titres qui emmènent l’auditeur dans des paysages glauques et obscurs, au plus profond de l’horreur refoulée.

Guidée par un instrumental rodé, sans faille et varié (fait rare dans le doom), l’auditeur est propulsé, aspiré dans ces contrées putrides et décharnées, transbahuté durant plus d’une heure (et dix minutes), agressé par ce côté hermétique typique au doom, mais aussi appâté et fasciné par ces touches death : le chant rauque, certains riffs, certaines incursions de mid-tempo magnétiques et puissantes ect…
Car cet album est sensoriellement accrocheur, l’auditeur pénètre dans cette obscurité malsaine avec un certain (dé)plaisir flagrant, ce qui rend l’aura de cet album d’autant plus forte et ténébreuse, qui n'en finit pas de me plonger en état de catalepsie avancée.

Première claque personnelle de cette année 2005, « The Antithesis of Light » est l’un des meilleurs albums de doom/metal sorti de cette dernière décennie. Petite perle de noirceur efflanquée, véritable charnier spirituel, cet album a sa place toute légitime dans la collection du spécialiste.
Evoken marque un grand coup, cela valait la peine d’attendre quatre ans, s’pas ???

4 Commentaires

8 J'aime

Partager
Atmosfear - 21 Mai 2010: Merci pour la chronique...c'est un groupe que j'apprécie de plus en plus, ceci dit après deux écoutes, j'ai tout de même un soucis par rapport à l'album "Quietus" que je préfère, c'est le son, plus encore que les compositions (parfois trop répétitives) ...Comme si on avait éliminé une partie des médiums et presque toutes les basses (que ce soit pour la batterie, la basse, les guitares, le chant), et cela me gène personnellement, qu'en pensez vous?
Bon attention, cela reste un bon album....
FBD5367 - 02 Juillet 2011: Je ne connaissais pas avant qu'un de nos ex-gratteux me file cet album.
Au début, je me suis dit (connaissant le bonhomme), encore du lourd chiant. Après la première écoute, je trouvais ça long. Et puis, tout doucement ça a commencé à me plaire ; ce qui m'a stupéfié c'est l'emploi de blasts de batterie sur des passages très lourds et très lents, et mélodiques (voire "romantiques").
Maintenant, je l'ai mis en bande son sur un jeu vidéo qui a cette option d'insérer ses musiques persos.
Franchement, j'aurais mis le temps, mais j'ai finis par accrocher sans faire d'effort particulier !
Une fois qu'on se laisse hypnotiser, on n'est plus en mesure de repousser Evoken.
Je tâcherais d'écouter les autres albums si je les trouve.
Atmosfear - 10 Juin 2012: PS : Il faut tout de même que j'ajoute que le morceau-titre de l'album contient un riff-leitmotiv parmi les plus puissants, les plus lancinants et les plus noirs jamais entendus dans le doom (ou funeral doom)...rien que pour ça, il mérite qu'on se penche dessus.
ANDRAS - 05 Mai 2015: C'est le premier album que j'ai écouté de ce groupe. Sans doute le meilleur. Ecoutez en priorité "pavor nocturnus" et "antithesis of light", elles sont excellentes!
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire