...And Don't Deliver Us from Evil

Liste des groupes Black Doom Forgotten Tomb ...And Don't Deliver Us from Evil
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Forgotten Tomb
Nom de l'album ...And Don't Deliver Us from Evil
Type Album
Date de parution 30 Octobre 2012
Enregistré à Elfo Recording Studio
Style MusicalBlack Doom
Membres possèdant cet album39

Tracklist

1.
 Deprived
Ecouter06:13
2.
 …And Don’t Deliver Us from Evil…
Ecouter07:44
3.
 Cold Summer
Ecouter08:34
4.
 Let’s Torture Each Other
Ecouter06:00
5.
 Love Me Like You’d Love the Death
Ecouter08:43
6.
 Adrift
Ecouter07:47
7.
 Nullifying Tomorrow
Ecouter07:33

Bonus
8.
 Transmission
 

Durée totale : 52:34

Acheter cet album

Forgotten Tomb



Chronique @ Traitor

05 Juillet 2013

Une petite perle dans le domaine du Black Dépressif

Le Black suicidaire, ça n'a jamais été ma tasse de thé. Pourtant, il m'arrivait souvent d'écouter des formations comme Shining ou Xasthur. Ma curiosité m'a poussée ensuite jusqu'à ces Italiens de Forgotten Tomb. Je pense que pour les nombreux habitués, il n'y a pas besoin de les présenter. C'est donc à cet intriguant «…And Don’t Deliver Us from Evil » sorti en octobre 2012 que je vais m'attaquer. Au passage, je précise que j'avais connu le groupe avec "Under Saturn Retrograde" et que j'avais pas mal accroché au côté "groovy" du groupe que beaucoup ont rejeté.

Nous entamons donc la bestiole avec "Deprived", une sorte de "Reject Existence" en plus sombre, une piste qui a tout de suite touché le cœur de la cible. Les fans de la première heure vont sûrement râler à l'écoute de cette piste, mais patience ! Après une petite partie acoustique bien fichue et des riffs repartant de plus belle, c'est le titre éponyme qui vient nous montrer ce qu'est la vraie noirceur. La deuxième piste est dans une veine Black Dépressif comme savent si bien le pondre nos gaillards.

Forgotten Tomb a semble-t-il voulu varier un peu son jeu en proposant des pistes à la fois entraînantes et sombres afin de réconcilier tout le monde. Là où "Under Saturn Retrograde" tapait en grande partie dans un Black n'roll énergique, cet opus lui est axé sur un côté bien plus sombre et torturé pour le plus grand bonheur des puristes, sans pour autant enlever totalement le côté "entraînant" de la chose. Cependant, pardonnez-moi l'expression, avoir le cul entre deux chaises n'apporte pas toujours que de bonnes choses.

Mais étrangement, sur "…And Don’t Deliver Us from Evil", la variété apporte une réelle richesse et permet de ne pas nous ennuyer. Alors oui, les fans incontestés bouderont certainement par-ci par-là, mais parfois il faut savoir mettre de l'eau dans son vin. De toute manière, j'imagine que depuis l'opus précédent, beaucoup ont baissé les bras.

Et c'est bien dommage, car il y a un réel effort qui a été fait ici. On tombe sur des "Let's Torture Each Other" des plus énergique et sa basse virevoltante ainsi que ses riffs accrocheurs sur le début, qui sont suivis d'une partie acoustique mélancolique du plus bel effet. Il n'est pas rare de tomber également sur des "Love Me Like You’d Love The Death" haineux, qui sous ses airs innocents avec l'introduction, cache un terrible gouffre d'une profondeur sans précédent. Il y a largement de quoi trouver son compte. Les p'tit gars ont fait l'effort de sortir un peu du cadre de ce qu'ils faisaient jadis en prenant quelques risques qui ne passeront pas inaperçues.

Ce qui importe au final, c'est que Forgotten Tomb prenne la voie qu'il veut. Pour moi, cet album est une petite perle dans le domaine du Black Dépressif. Les Italiens maîtrisent toujours aussi bien leur sujet et proposent un album abouti et qui est loin de faire tâche dans leur discographie. Au bout du compte, la plupart des fans du style et/ou du groupe devraient trouver de quoi se délecter. Pour ma part, cette galette est un mets de qualité qui ne demande qu'à être dégusté !

0 Commentaire

4 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire