Megadeth

« Nous travaillons sur un nouvel album qui sortira soit à la fin de l’année, soit l’année prochaine. Ce sera avec ce line-up là mais il est difficile d’en dire plus pour le moment."

Dave Mustaine

 

Aller dans une conférence de presse au Hellfest, c’est toujours un mélange entre un honneur et une semi-opportunité de voir un grand artiste. Je dis « semi » car il est évident que l’échange et les questions seront impersonnels, que le timing sera ultra serré et que les artistes vont rarement dans le fond des choses.

Cette année, Megadeth au grand complet se présente face à une foule compacte où une grande partie ne trouveront pas de chaises disponibles. N’étant pas à ma première conf, le gars du staff en charge semblait relativement stressé et tendu. Est-ce que le caractère légendaire de Mustaine en est la cause ? Nous aurons tôt fait d’être au courant puisque les consignes tombent très vite et finalement ne surprennent pas grand monde.

Je cite « Interdiction de filmer, de prendre des photos, d’enregistrer le son, de se lever pendant la conférence, d’arriver en retard… ». La liste est déjà longue et semble assez invraisemblable quand des groupes comme Scorpions, Judas Priest ou Aerosmith n’ont jamais eu de telles demandes. S’ils reviendront assez vite sur l’enregistrement sonore qui sera accepté, l’organisateur, avec un sourire tendu, ajoutera « Personne ne pose de questions à propos de Metallica ou de tout ce qui pourrait énerver le divin roux… ». Et à voir son regard nerveux dès qu’un journaliste posera une question, à croire que le type jouait sa place si la situation s’envenimait…

 

Les quatre musiciens seront à l’heure. Comme on pouvait s’y attendre, Dave Mustaine va vampiriser le temps de parole, laissant quelques réponses à Dave Effelson et les miettes à Kiko Loureiro et Dirk Verbeuren. Mais que retenir de ces quinze petites minutes ? Bien peu d’intéressant à vrai dire…

La seule vraie information qui émanera de la conférence viendra du MegaDave en personne. « Nous travaillons sur un nouvel album qui sortira soit à la fin de l’année, soit l’année prochaine. Ce sera avec ce line-up là mais il est difficile d’en dire plus pour le moment. « Dystopia » a été apprécié et c’est une bonne base ». Rien de bien surprenant puisque le quatuor s’est habitué à sortir un disque tous les 2/3 ans depuis le début des année 2000. La bonne nouvelle se situera plutôt sur la présence de Kiko Loureiro à la guitare, peut-être le seul point positif du concert à venir ce jour-là.

Est-ce que Mustaine était de mauvais poil ou simplement pas en forme ? En tout cas, que ce soit dans des réponses banales ou d’autres beaucoup plus cinglantes à des journalistes qui n’en demandaient pas tant. Pour preuve la réponse à la simple question « Avons-nous une chance de réentendre des morceaux issus de « The System has Failed » » fut concrètement « Je veux bien jouer des morceaux des albums que vous voulez mais on va jouer combien de temps ? 50 min ? Je ne vois pas comment on peut faire ! ». Il reviendra d’ailleurs plusieurs fois sur cet horaire qui ne semble pas lui plaire. « Ce n’est pas nous qui décidons ce genre de choses mais nous avons trop de chansons pour si peu de temps. J’espère que nous reviendrons en tête d’affiche la prochaine fois ». Pas certain que le concert qu’ils ont donné leur donnera raison …

Dave affichera toute sa mauvaise humeur et son arrogance pour terminer la conférence de presse sur un pauvre interlocuteur qui a demandé si son avis avait changé concernant le mélange entre metal et musique classique, lui qui a déclaré plusieurs fois que ça n’avait rien à faire ensemble. « C’est une conférence de presse de Megadeth donc si tu as quelque chose à me dire en particulier, on pourrait en parler après. Mais pour répondre à ta question, mon avis n’a pas vraiment changé. Est-ce que tu es musicien ? [le journaliste répond que non] . Si tu l’étais tu pourrais peut-être comprendre. Jouer avec un orchestre, c’est comme divisé ton cerveau en deux tellement c’est différent. Et je ne sais pas ce que ça pourrait apporter à Megadeth, notre musique est sans doute trop technique pour ça. Je ne pense pas que nous ferons ça un jour ». Voilà une réponse qui pourrait faire sourire Kiko ou Dirk qui ont déjà collaboré avec des artistes mixant metal et musique classique (Angra évidemment, mais aussi Devin Townsend pour Dirk).

 

Bref, rien de neuf sous le soleil de Megadeth et une conférence de presse finalement assez inutile avant un concert qui prendra la forme du naufrage du weekend. La seule (bonne) nouvelle étant l’officialisation d’un nouvel album pour l’année prochaine. En studio, Megadeth donne plus souvent de garanties qu’en live ces dernières années …

interview réalisée par Eternalis

4 Commentaires

4 J'aime

Partager
IvanMoody - 25 Août 2018:

Bon sang, ce mec. Le "Si tu l’étais tu pourrais peut-être comprendre" pour se donner une autorité et décridibiliser son interlocuteur, c'est tellement bas :D

J'en profite pour rapporter une petite coquille : "c’est comme divisER ton cerveau"

Merci pour le compte-rendu !

 
LastofUs - 25 Août 2018:

Un homme simple et sympathique ce Dave!

zono - 29 Août 2018:

en live c'est devenu horrible et chiant , les derniers albums ne sont pas fameux non plus

 
krakoukass56 - 10 Septembre 2018:

Pathétique...

Putain Verbeuren il doit avoir besoin de thunes.

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

En voir plus