Marduk

interview Marduk

C\'est à l\'occasion de leur passage lors du X-Mass tour 2004 que j\'ai l\'honneur de rencontrer Morgan, guitariste et fondateur de Marduk, groupe que l\'on ne présente plus...

Alors, pour commencer, peux-tu nous expliquer les raisons de si nombreux changements de line-up chez Marduk ?
Je pense qu’il est normal qu’il y ait des changements de personnes dans un groupe. Notre bassiste était là depuis 12 ans et notre chanteur depuis la moitié et il est normal que quand une personne n’est plus à 100% à fond dans ce qu’elle fait il vaille mieux qu’elle fasse autre chose.

Alors, comment as-tu décidé d’incorporer Mortuus ?
En fait quand j’ai su que nous allions changer de chanteur j’ai commencé à en chercher un et j’aimai beaucoup la façon dont Mortuss utilisait sa voix. Donc quand nous avons changé de chanteur il était le seul que je voulais, donc je l’ai appelé, nous avons eu une longue discussion sur comment allaient être les choses et comme nous partagions de nombreux points de vu il était naturel qu’il intègre le groupe.


Comment présenterai-tu votre nouvel album « Plague Angel » ?
Je le décrirai comme « the sword of Disease of whole humanity ».

En quoi est-il différent des précédents ?
Je pense qu’il est différent sur de nombreuses perspectives. Il est plus lourd, plus froid, plus rapide, plus heavy, il a une production plus sombre… plus en noir et blanc…


L’an dernier tu as déclaré dans une interview donnée à l’occasion de la sortie de World Funeral que tu y avais mis tu ce que tu avais de plus « gentil »…

[air surpris de Morgan]
Oui, tu devais être ironique
Oui, sûrement (rire)…
Ma question est donc qu’avez-vous cette fois mis dans ce Plague Angel ?
Je pense qu’il suffit de l’écouter pour le savoir, mais certainement pas ce que nous avons de plus «

interview Marduk gentil » (rire)…

Comment composez-vous les titres ?
Généralement je commence les grandes lignes puis on voit ensemble, mais c’est chaque fois très différent. On travail chacun un long moment de notre côté puis on regarde ce que cela donne ensemble pour réarranger les titres…

Et est-ce que Mortuss a participé pour ce Plague Angel ?
Oui, bien qu’il nous ai rejoint tard, il nous a aidé pour la composition des derniers titres et l’arrangement de certains autres.

De quoi parlent vos titres ?
Ils traitent des pestes sous toutes leurs différentes formes. La mort est quelque chose de fascinant. Nous avons été très réalistes sur cet album, nous nous sommes basés sur de nombreux évènements historiques.

Il ma semblé que votre pochette était plus inspirée de l’époque du moyen age…
Dans un sens oui… Mais si tu regardes tout le livret il y a des influences de tous les ages, mais la pochette elle-même est l’œuvre d’un peintre allemand et représente la mort emportant un enfant ce qui représente assez bien l’album.

Comment vois-tu maintenant la discographie passée de Marduk ?
Je ne sais pas, je n’y repense pas. Je continue toujours à travailler pour aller de l’avant et je regarde vers le futur, pas en arrière…

Vous avez réalisé cette même année votre premier Dvd, vous en êtes-vous entièrement chargé ?
Oui, comme nous avons notre propre label nous avons tout fait, mais c’est Regain qui est chargé de sa distribution.

Pourquoi avoir choisi d’ajouter deux fois un concert avec la même setliste ?
Parce que au début nous n’avions que le concert de Paris, et puis après nous avons eu celui de Pologne et nous nous sommes dis que serait mieux d’avoir deux concerts plutôt qu’un, même si c’est la même setliste… Mais si on refait un dvd dans le fut

interview Mardukur on y mettra deux ou trois concerts avec des setlistes différentes… Mais rien n’est encore prévu…


Et pourquoi ces deux pays : la France et la Pologne ?
Aucune raison particulière. Nous avions décidé de mettre la date de la locomotive car c’est une très bonne salle et en Pologne c’était le premier show que nous faisions pour cette tournée et il a été filmé d’une manière très professionnelle et quand nous l’avons vu nous nous somme dit « Pourquoi pas… ».

Comment se passe le X-Mass tour jusqu’à maintenant ?
Très bien, c’est excellent. C’est la première tournée que nous faisons avec ce line-up. Mais ce n’est que la première partie des trois tours que nous ferons pour ce Plague Angel. Il y aura une deuxième partie que nous ferons en février-mars ou nous parcourrons la Suède, la Danemark, l’Angleterre, la Finlande…Et la troisième partie sera en avril et mai où nous ferons la Russie, les Etats-Unis.

Marduk est donc toujours en tournée ?
Pas toujours… Mais nous allons beaucoup tourner pour ce nouvel album en effet.

Tu penses que la scène est l’endroit ou ta musique prend tout son sens ?
Oui. C’est vraiment l’endroit où tu peux exprimer toute ta rage à travers la puissance de ta musique. C’est là que tu peux véhiculer ton énergie…

As-tu un album favori pour cette année 2004 ?
En fait non, pas vraiment… Je n’ai rien écouté de vraiment excellent… Ah si, j’aime le dernier Dark Funeral qui est vraiment bon…

Quel est pour toi l’esprit su metal ?
Blood sweat energy… C’est comme ça que je vois le metal…

Je te laisse le mot de la fin, si tu as quelque chose à ajouter…
Oui, j’aimerai remercier tous nos fans français et j’espère les voir lors d’une de nos tournées !

interview réalisée par Spirit of Metal - Kivan

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

En voir plus