Impureza

interview ImpurezaJ'ai trouvé la bande-son idéale à "El Dia De La Bestia" ! Si comme moi, le film d'Alex de la Iglesia figure dans le peloton de têtes de tes nanars les plus mémorables et que, en plus tu vénères le death-metal US à la sauce Immolation, dégotte-toi sans plus attendre la démo d' Impureza. Ce gang orléanais de possédés a largement dans son escarcelle de quoi te faire tripper. Voici un entretien avec leur chanteur/bassiste Lamas réalisé en mars 2006. Et n'oublie pas de régler ta montre, l'heure de l'apocalypse a sonné !

Pourrait-on démarrer cet entretien par un historique du groupe ? Apparemment vous comptez un ou plusieurs ex-membres d' Inner Feuds. Peux-tu éclairer ma lanterne et celle des lecteurs ?
L'aventure a commencé il y a deux ans et demi, et Leño et moi même avons eu l'idée d'un projet mêlant les gammes flamenco (voire l'acoustique) et le brutal death. Après quelques essais avec d'autres musiciens, Gorio et Guillermo qui faisaient partie d' Inner Feuds comme moi nous ont rejoint. Mais Gorio à la deuxième guitare nous a quitté récemment suite à des problèmes personnels et c'est maintenant Rafaelo (Shedding Skin, Fofaps, Necrofist entre autres) qui tient le manche. En fait, à la base nous voulions sortir quelque chose d'un peu différent de nos précédents groupes, où chacun puisse exprimer ses aspirations musicales.

L'influence Immolation est évidente sur la première démo "Y Correra Tu Sangre". Par contre sur vos nouveaux titres (dispos sur MySpace) c'est moins évident. Quels sont les groupes / mouvements qui vous inspirent aujourd'hui ?
Perso, j'adore Immolation. C'est un groupe culte pour moi, ou l'ambiance est malsaine. En fait sur notre nouvelle démo "Ruina De La Penitencia", l'arrivée de Guillermo nous a ouvert des possibilités à la batterie de par sa créativité et son ouverture d'esprit, et surtout par son jeu, nos horizons musicaux se sont élargis. Nous sommes tous de grands fans de groupe tels que Nile, Behemoth, et l'arrivée de Rafaelo va encore nous ouvrir de nouvelles portes musicales, qui complèteront les parties ibériques de Leño.

Vous vous êtes auto-collé l'étiquette "flamenco death-metal", une appellation qui trouve bien plus sa raison d'être sur vos nouveaux titres et leurs sublimes intermèdes et riffs flamenco. D'où vous est venue cette idée/envie de mixer ces 2 genres antagonistes ?
Leño est d'origine espagnole (il a pas de chance, on lui dit tous les jours ), et de ce fait quand nous avons commencé à jammer ensemble, il a paru évident que nous devions inclure ce style à la violence du métal. Ils ne sont pas si antagonistes que ça, car comme le métal, le flamenco possède différents mouvements et peut exprimer plusieurs sortes d'émotions ; de la haine à l'oppressant.

Parle-nous stp de vos 2 enregistrements. Le son de la démo était assez sommaire. Par contre les tous derniers jouissent d'une prod tout bonnement excellente et qui n'a p
interview Impurezalus rien à voir.
Merci, c'est très flatteur de ta part. La 1ere démo " Y Correra Tu Sangre" a été enregistrée à la va-vite, et c'était notre 1er truc ensemble. Par contre pour la deuxième, ça a été aussi enregistré vite, mais avec notre ingé-son, Kevin Beaugendre, qui a pris le temps, à force de nous accompagner en live, de saisir l'esprit du groupe. Nous avons loué du matos pour 4 jours et nous nous sommes fait plaisir en enregistrant même la nuit. On s'est beaucoup lâché sur les arrangements et les voix. Kevin derrière a su donné le son qui nous correspond actuellement.

Sous quel format ces 4 nouveaux titres doivent-ils sortir ? Avez-vous démarché les labels, avez-vous eu de bons retours ? Quand on voit l'engouement que peut susciter un groupe comme Drowning, vous avez toutes les chances d'intéresser un public non-négligeable.
"Ruina De La Penitencia" doit sortir le 18 mars, en autoprod. Nous espérons démarcher les labels avec cette démo. Nous avons quelques contacts au Mexique, on verra ce que ça donne. Apparemment, notre musique plait là-bas. En tous cas merci pour les compliments. On espère que tes prédictions se réaliseront. Hahaha !

L'une de vos caractéristiques principales est de vous exprimer en espagnol. Pourquoi ce choix peu banal pour un groupe français ? Vous aimez qu'on vous insulte dans la langue de Cervantes pendant vos ébats ?
Leño est d'origine espagnole comme je le disais plus haut. Et puis pour le chant cela s'imposait de chanter en espagnol. C'est très riche au niveau des consonances et ça tape a mon goût plus que l'anglais. C'est plus "chantant" va t'on dire ! Mais cependant il est vrai pendant que j'élargis les orifices de mes compères, je prends un plaisir tout particulier à les insulter en espagnol."Chupa mi poya, zora!"

Quels sont les thèmes dont vous traitez dans vos textes ? L'inquisition espagnole sur les peuples indiens d'Amérique du Sud trouve t'elle sa place ? Trouves-tu que le fait de traiter de satanisme ou de religion puisse prendre une toute autre dimension en espagnol ?
Pour les thèmes c'est tout a fait ça. L'Espagne est un pays à forte tendance catholique, où la religion est très implanté et a eu une histoire un peu plus oppressante que celle de la France. Cela prend une autre dimension dans le fait que c'est une langue latine, donc aux sources des religions qui nous entourent.

Avez-vous une expérience scénique ? Avec quels groupes avez-vous déjà partagé l'affiche ?
Nous avons tous un passé scénique avec nos différents projets passés ou actuels. Avec Impureza, nous avons fait à peine plus d'une dizaine de dates. Mais nous avons fait un mini-tour en Hollande avec Collision et Mangled, deux groupes hollandais qui déchirent bien et qui sont très cools. Sinon nous avons joué quand même avec de très bons groupes : Gojira, Gti, Leng T'che, Impure Wilhelmina, Otargos entre autres et une ribambelle de groupes locaux qu
interview Impurezae nous saluons.

Vous proposez une musique brutale et juste assez technique pour ne pas faire fuir les réfractaires aux grands déballages de branlette instrumentale. Comment composez-vous généralement ? Gardez-vous toujours à l'esprit de respecter ce fragile équilibre entre bestialité et dextérité musicale ?
On ne fait pas trop ce calcul. Généralement, un de nous amène une chanson et après on l'arrange en fonction de note humeur et nos aspirations du moment, et surtout nos capacités à jouer ! L'essentiel est de rester brutal !


Comment se porte la scène locale par chez vous ? Quels sont les groupes que vous appréciez en France plus largement ?
Nous avons pas mal de petits groupes par chez nous, je peux te citer Shedding Skin (dans lequel Rafaelo et moi jouons), Aztlan (qui est le projet acoustique de Leño), Curseways, Fofaps (fuck off fur and the Putrid Sound dont Rafaelo est le batteur), Necrofist (ou R fait aussi la basse, il est partout celui la!), Can't Smile, Quiet, Dismind, Savage Annihilation. Tous ces groupes ont un réel potentiel et on les apprécie beaucoup. Sinon en France, on apprécie beaucoup Gojira qui sont des mecs extras (nous les connaissons depuis 2000) et Otargos qui pratiquent un black impitoyable, que je te conseille vivement d'écouter. Addicted sont vraiment puissant aussi. Happy Face qui sont nos amis également et qui s'exportent actuellement, proposent une violence de très bonne facture !

Vous avez également un clip-vidéo à votre actif pour "La Checa Del Perverso". Le résultat est vraiment impressionnant de professionnalisme. Qui s'en est chargé ? C'est pas banal comme démarche pour un si jeune groupe d'enregistrer un clip. Vous pensez que ce vecteur est important et qu'il peut convertir de nombreux fans ?
Merci. C'est Arnaud Reguigne qui a réalisé ce clip. C'est un jeune homme plein de talents et très pro. A mon avis, on entendra parler de lui dans l'avenir. Il bosse dans l'association Ange13 à Orléans. On a décidé de faire un clip pour voir comment ça se passait et puis pour nous faire un petit peu de pub aussi tant qu'à faire. On voulait aussi que la donzelle soit un peu plus dénudée, mais elle n'a pas voulu. La prochaine fois, on sera plus exigeant sur le casting. Hahaha !

Je te remercie pour le temps que tu as passé à me répondre. Les mots de la fin sont pour toi, si tu veux aborder un sujet autre n'hésite surtout pas.
Et bien merci de ton soutien et gloire a ton fanzine ! Nous serons normalement en tournée à l'automne avec Otargos, et n'hésitez pas à nous contacter via notre blog, si vous voulez en savoir un petit peu plus sur nous. Et écouter nos titres ! A bientôt ! Vaya con Satanas !




www.impureza.fr.fm
www.myspace.com/impureza
luzcaidaprod@club-internet.fr
impureza@fr.fm

pour voir le clip :
http://www.blog-art.com/ange13/les_videos/2006/02/11/le_clip_dimpureza_checca_del_perverso.html
>
interview réalisée par DJ In Extremis

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

En voir plus