You'll Rebel to Anything

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Mindless Self Indulgence
Nom de l'album You'll Rebel to Anything
Type Album
Date de parution 12 Avril 2005
Style MusicalMetal Industriel
Membres possèdant cet album37

Tracklist

1. Shut Me Up
2. 1989
3. Straight to Video
4. Tom Sawyer
5. You'll Rebel to Anything (As Long As It's Not Challenging)
6. What Do They Know ?
7. Stupid MF
8. 2 Hookers and an 8 Ball
9. Prom
10. Bullshit
(Heavy Vinyl Version)
11. La-Di Da-Di
(Expanded North American Version)
11. La-Di Da-Di
12. Mic Commander
13. Make Me Cum [Demo]
14. Wack!
(Clean Version)
11. Mic Commander
12. Diabolical (Video)
(Explicit Version)
11. You'll Rebel to Anything (Video)

Chronique @ thedeath666

06 Janvier 2012

Une petite claque dans la gueule.

C'est en 2008 que je (re)découvre le monde du Metal avec cet album, à qui je dois donc beaucoup. C'est donc la larme à l'œil que je m'apprête à rédiger cette chronique, peut-être en guise d'hommage, de remerciement. Celle-ci n'en est pas moins objective et remise au goût du jour, bonne lecture.

Electro, Rock, Metal, Hip-Hop, Pop.
Mais où va-t-on? Chez le disquaire, acheter le skeud d'MSI. Ou en tout cas, on devrait. Les 'ricains nous offrent ici un morceau de fraîcheur foutrement agréable. Une petite claque dans la gueule.
Et ça fait du bien, madame la marquise.
Sex, drugs and Rock'n'roll seront les mots d'ordre de ce You're Rebel To Anything, arborant fièrement un Jésus afro-américain sur la cover.

Les titres, que dis-je, les pépites s'enchaînent à une vitesse incroyable et on a qu'une envie, appuyer sur Replay. La bande-son de l'été, l'ambiance de la soirée, le réveille-matin qui fout la pêche, à vous de voir. Préparez-vous néanmoins à garder certaines mélodies dans la tête un bon moment. La bande à Little Jimmy Urine, connue pour ses prestations scéniques… déroutantes et fun, à l'image du groupe, nous ont pondu 11 petites bombes dont eux seuls ont le secret.

Accessible? Oh que oui. Punk? Carrément!
Un chant rappé, chanté, hurlé. Une guitare à 4 accords. Idem pour la basse. Des mélodies électro ultra-accrocheuses. Une batterie pop, rock, punk. Une prod' ma foi pas mal du tout. Et un brin de folie qui fait passer cet album de "moyen" à "bon".
Des titres comme Straight to Video sont juste parfaits pour la petite discothèque du métalleux fêtard un peu ado attardé qui sommeille en chacun de nous. L'adolescence, justement, on y (re)tombe avec plaisir à l'écoute de titres comme Prom ou 1989.

Bullshit se veut un peut plus lourd, après une intro purement jouissive. On y découvre le groove impressionnant de la batteuse. Petite surprise, une reprise de Tom Sawyer du groupe Rush. Le groupe nous incite à aller chercher les paroles du titre sur "Google, bitch, google!". J'avais failli oublier le vocabulaire du groupe, pas vraiment très fin... Enfin, c'est tellement mieux. Le groupe s'en fout si t'aime, t'emmerde si t'aimes pas. Fuck you attitude. La règle principale est qu'il n'y a pas de règle. On se lâche, on se fait plaisir. Waouh!

L'album est très bien pensé, de suite accrocheur et jamais prise de tête et au final, ces 26 (!) petites minutes qui le composent sont beaucoup trop courte.

S'il fallait recommander un titre à quelqu'un, et bien… Je ne saurais pas du tout où donner de la tête: Shut me up? Stupid Motherfucker? Straight To Video? Prom? Bullshit? 1989? Et je pourrais continuer ainsi avec toutes les chansons.
Sans toucher au génie, You'll Rebel to Anything (as long as it's not challenging) est un album bien cool comme il faut et honnête, aussi nocturne que matinal, jamais déprimant, pas trop sérieux, ce qui ce fait trop rare de nos jours.

"Fuck me nom rip me off later."
Ce sera tout.
TheDeath.
PS: La réédition est agrémentée de 4 bonus et d'une vidéo qui, eux, ne sont pas vraiment indispensables.

1 Commentaire

3 J'aime

Partager
xtof - 07 Janvier 2012: j'adore cet album ainsi que le suivant "if"
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire