Years of Aggression

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Suicidal Angels
Nom de l'album Years of Aggression
Type Album
Date de parution 09 Août 2019
Style MusicalThrash Metal
Membres possèdant cet album26

Tracklist

1.
 Endless War
 04:09
2.
 Born of Hate
 04:17
3.
 Years of Aggression
 04:06
4.
 Bloody Ground
 06:34
5.
 D.I.V.A
 02:51
6.
 From All the One
 04:03
7.
 Order of Death
 04:21
8.
 The Roof of Rats
 03:48
9.
 The Sacred Dance with Chaos
 07:20

Durée totale : 41:29


Chronique @ LeMoustre

10 Novembre 2019

Seasons out of the Abyss

Déjà le septième album studio pour les Grecs de Suicidal Angels, qui depuis 2007 nous gratifient tous les 2 ou 3 ans d'une sortie discographique, seulement perturbée par les incessantes tournées en bonne compagnie (Sodom, Death Angel, Exodus, Slayer récemment entre autres). Avec cette activité inlassable, la bande menée par Nick Melissourgos a acquis à la force du poignet une reconnaissance méritée au delà de la mer Egée et ce n'est pas l'impeccable Division of Blood (2016), défendu aux quatre coins de l'Europe, qui stoppa l'ascension régulière de nos anges suicidaires, bien au contraire. Avec Years of Aggression, la bande continue sur les traces de l'album précédent qui regorgeait de morceaux mémorisables facilement à base de riffs Slayeriens, de refrains réussis et de tchouka-tchouka entraînant.

Ainsi, et même si on notera quelques légères inflexions propres à se remémorer nostalgiquement l'album Seasons of the Abyss de Slayer (le dernier morceau, "The Sacred Dance With Chaos", ou le lead lancinant fort bien trouvé du hit "Bloody Ground", superbe titre, voire le séquencement assez identique - morceau rapide/titre plus ambiancé - entre les chansons tout au long des 9 titres y renvoient clairement), on retrouvera avec plaisir les plans et arrangements propres aux Grecs ("Born Of Hate" ou le morceau éponyme, typiques). La variété de tempi étant ici de mise plus que d'habitude, l'alternance entre morceaux rapides (une grosse moitié du disque) et pièces plus posées contribue à faire de ce Years of Aggression une réussite. En effet, tout sauf lassant, le disque diversifie son propos thrash en introduisant une grosse dose de mélodie (le syndrome du Kreator des années 2010 est ici plus que palpable) pour rendre ses titres à la fois facilement mémorisables mais aussi plus riches et intéressants que par le passé, garantissant une belle durée de vie sur la platine. Un bon point à l'actif des Grecs, et une évolution logique pour le groupe qui affirme ainsi ses choix.

Même si chacun pourra regretter que Suicidal Angels ne lâche pas davantage les chevaux (quoique "D.I.V.A." envoie le bois avec conviction et sera à coup sûr un gros moment live à l'instar de "The Roof of Rats"), et constatant les progrès effectués en concert avec plus d'assurance et de charisme qu'à ses débuts, il est indéniable que le groupe a progressé dans sa façon de composer, a gagné en confiance avec la mélodie qui va bien et sans surenchère inutile. Le tout est au service de morceaux réussis et digne du meilleur du thrash tel que le propose le groupe depuis sa création ("Bloody Ground"). Sans titre faible réellement (bon, pour chipoter le refrain de "From All The One" est quelque peu convenu) tout au long de ses presque 42 minutes, Suicidal Angels sort ici un album qui enfonce le clou déjà bien incrusté par sa persévérance scénique et la qualité de son dernier album, et, en suivant la carrière du groupe, c'est ici chose nouvelle chez les Athéniens de réussir un tel coup double qualitatif. Alors bien sûr, l'ombre de Slayer est toujours très présente, mais celui-ci étant dorénavant en pré-retraite (définitive ?), il existe ici une vraie et sérieuse alternative.

Sans doute renforcés par leur expérience grandissante et la proximité en tournées avec les grands anciens du mouvement thrash, Suicidal Angels accède clairement à la première division (of blood !) du thrash européen. Terminés les albums faiblards de sa moitié de carrière, composés à la va-vite et parfois oubliés sitôt écoutés, Years of Aggression marque la confirmation de belles saisons à venir pour Suicidal Angels qui sort ainsi des abysses de l'underground.

8 Commentaires

12 J'aime

Partager

LeMoustre - 10 Novembre 2019:

Si Kreator a complètement succombé (avec une certaine réussite artistique et mercantile, soyons honnêtes) aux attraits d'une mélodie bien proche des groupes de death mélo les plus connus, il est vrai qu'ici on n'a pas cette sensation. Mais il s'en faut il est vrai de peu, à suivre d'ailleurs à la fois sur le prochain essai studio des natifs d'Essen (avec le changement de musicien bien connu des fans) et sur ce que donnera le successeur de ce Years of Aggression.

Forlornhope - 12 Novembre 2019:

Excellente chronique comme d'habitude ;)

Formetal - 03 Janvier 2020:

Un bonne chro pour un bien bel album. Perso, j'apprécie ce glissement "mélo" car leurs derniers albums finissaient par tous se ressembler à la longue. D'autant plus qu'ils n'en ont pas oublié leur agressivité. "Mélo" ici ne vaut pas dire niais, et ils l'ont bien démontré avec cet album.

hack - 04 Janvier 2020:

You've written a very good review for a very good album.  I just bought the album yesterday and have only listened to it one time so far.  The melodic approach reminds me of Kreator just like you told us.  This is another headbanging album for 2019.

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire