Will, Love, Life

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe As They Burn
Nom de l'album Will, Love, Life
Type Album
Date de parution 19 Fevrier 2013
Style MusicalDeathcore
Membres possèdant cet album39

Tracklist

1.
 Medicine 2.0
 04:13
2.
 Origin
 04:10
3.
 Dream Collapse
 03:27
4.
 The Conscious Man
 03:51
5.
 Isis
 03:54
6.
 Frozen Vision, Pt. 1
 03:09
7.
 Frozen Vision, Pt. 2
 02:19
8.
 When Everything Falls Apart
 03:49
9.
 Z(h)ero
 01:05
10.
 F.R.E.A.K.S. (ft. Frankie Palmeri of Emmure & Aaron Matts of Betraying The Martyrs)
 02:39
11.
 Sons of Shiva
 03:31

Durée totale : 36:07


Commentaire @ Dystopia

06 Mars 2013

L'album de la consécration.

Le metal français a le vent en poupe ces derniers temps! Après Betraying the Martyr et Chunk! No Captain Chunk! qui ont signé chez Sumerian Records, c’est au tour d’As They Burn de signer chez Victory Records (Emmure, Carnifex, Within the Ruins...) pour un second album. Second album qui affirme la signature musicale du quintet français.
La pochette de l’album est dans la continuité du style des précédentes. On y voit des mains formant un triangle, symbole cher a As They Burn et que de nombreux fans reproduisent lors des concerts. L’idée de garder ce symbole évoque un parallèle avec la musique : As They Burn garde son identité musicale et la perfectionne.

L’album est composé de onze titres, tous plus forts les uns que les autres, et dans la continuité de leur précédent album, Aeon’s War. On y retrouvera la même violence empreinte de psychédélisme propre a As They Burn. Afin de combler les attentes du public, le groupe a décidé de lâcher trois chansons avant l’album (Dream Collapse, When Everything Falls Apart et F.R.E.A.K.S.), ces chansons soulignant l’effort du groupe de faire des chansons possédant une identité qui leur est propre, que l’on ne retrouvera pas dans une autre chanson.
La structure de chaque piste est originale et travaillée, même si un fil directeur général se dégage au bout de plusieurs écoutes. On retrouve l’usage de nappes musicales qui apportent une ambiance si particulière au son du groupe et qui leur avait permit de se distinguer de la masse lors de leur précédent album. Ce côté psyché se retrouve également au niveau des paroles, auxquelles le chant de Kevin vient apporter une intensité supplémentaire. En alternant entre growls ravageurs, murmures inquiétants et phrasés angoissés, chaque chanson devient un concentré d’émotions. On passe ainsi de l’apocalypse à la renaissance, du jour à la nuit.
Même si le groupe montre qu’il en a dans le ventre tout au long de l’album, il n’oublie pas la sensibilité avec une magnifique interlude (Z(h)ero). Fort de son succès, le quintet s’offre même le luxe de faire un feat avec deux monstres, Aaron Matts (Betraying the Martyr) et Frankie Palmeri (Emmure), sur la chanson F.R.E.A.K.S. Pour l’anecdote, c’est Aaron qui a écrit les paroles de Frozen Visions (part 2) à la suite de l’enregistrement de la chanson sur laquelle il a été invité à chanter.

Cet album est celui de la consécration pour As They Burn, qui peut maintenant se vanter de faire partie des grands noms de la scène. Un succès amplement mérité pour ce groupe au son si unique et passionné par ce qu’il fait.

4 Commentaires

0 J'aime

Partager
Punkindrublic - 06 Mars 2013: Merci de ta chronique !



Plutot d'accord avec toi, mais je trouve certain passages mal maitrisés, et d'autres trop court (la chanson dream collapse est vraiment bien fichu, mais elle manque de longueur et d'un poil plus de peche selon moi). Sinon on ressent bien la meme atmosphere que sur l'album précèdent et c'est bien car c'est ce qui leur est propre.



Ps: je vois que l'influence emmure de cet album n'a pas plus a spirit of metal ;)



A bon entendeur !
kasvo - 07 Mars 2013: excellente chronique pour cet album qui fait la renaissance du métal français. je le trouve différent de l'encien mais beaucoup mieux il on trouvé leur style
Psy0pus - 10 Avril 2013: "La renaissance du métal français"

Pitié...
Aneks - 10 Juin 2013: Juste pour apporter une petite précision, CNCC ne sont pas chez Sumerian mais chez Fearless et Within The Ruins ne sont plus chez Victory (ils sont chez Goodfight). Sinon la critique est bonne , je suis plutôt d'accord même si j'aurais peut être était un peu plus sévère. La composition se ressemble souvent à mon gout.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de As They Burn