Waste 'Em All

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Municipal Waste
Nom de l'album Waste 'Em All
Type Album
Date de parution 27 Janvier 2003
Style MusicalCrossover
Membres possèdant cet album68

Tracklist

1.
 Intro / The Executioner
 
2.
 Sweet Attack
 
3.
 Mutants of War
 
4.
 Knife Fight
 
5.
 Drunk As Shit
 
6.
 Death Prank
 
7.
 Substitute Creature
 
8.
 Waste 'Em All
 
9.
 Toxic Revolution
 
10.
 I Want to Kill the President
 
11.
 Thrash ?! Don't Mind If I Do
 
12.
 Dropped Out
 
13.
 Blood Hunger
 
14.
 Jock Pit
 
15.
 The Mountain Wizard
 
16.
 (Hidden Track)
 

Durée totale : 00:00


Chronique @ Fabien

17 Mai 2007
Formé en 2001, Municipal Waste est un sacré groupe crossover, dans une ambiance très années ‘80, à l’époque des D.R.I., Anthrax, GangGreen & Cryptic Slaughter. Le groupe est en plus un mélange de bière, de rigolade, de slam et de stage diving, rappelant la bonne vieille époque des concerts cultes des Dirty Rotten Imbeciles. Il peut ainsi rallier sans problème les fans de hardcore punk et ceux de thrash, par son côté métal très présent.

La musique des Waste est vraiment sympa et inspirée, reprenant le meilleur et le plus énergique de la scène thrash hardcore des eighties, tous groupes confondus. C’est en effet un concentré de riffs, de breaks, de mosh parts, de solos et de voix énervées, bénéficiant d’une accélération folle, comme si votre vieux 33t fonctionnait en 45t. Dans ces conditions, les 15 titres de Waste Em All défilent aussi vite qu’un TGV, ne durant dès lors que 17 minutes au total , mais ayant le mérite d’être particulièrement denses.

En outre, l’ensemble est bien produit, bénéficiant d’un son à la fois clair et agressif, teinté de cette touche old school délicieuse. Côté paroles, l’ambiance est très hardcore, avec des textes souvent contestataires, mais toujours décalés et au second degré. En plus, pour tous les amoureux de cette ambiance bien thrash, le livret de Waste Em All est rempli de photos de concerts, de rigolades, d’amitié, découpées & collées à la manière de D.R.I. ou S.O.D.

Vu sa durée, il est difficile de savoir si Waste Em All doit être considéré comme le premier album des Waste, ou bien comme un simple mini LP. Il se conseille de toute manière à tous les inconditionnels de son successeur Hazardous Mutation, ou de disques comme Dirty Rotten LP ou Speak English Or Die (DRI, SOD), constituant en effet les débuts d’un groupe très prometteur, qui a d’ailleurs convaincu immédiatement le culte label Earache.

Fabien.

0 Commentaire

6 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire