Under the Spell

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Hexx (USA)
Nom de l'album Under the Spell
Type Album
Date de parution 1986
Style MusicalHeavy Thrash
Membres possèdant cet album28

Tracklist

1. Hell Riders
2. A Time of War
3. Edge of Death
4. The Victim
5. Under the Spell
6. Out for Control
7. Suicide
8. The Hexx
9. Fever Dream
10. Midnight Sun

Chronique @ grogwy

09 Septembre 2017

Les débuts du Power Metal Américain

Si l'utilisation du terme Power Metal est aujourd'hui courant, ce n'était pas le cas au milieu des années 80.

D'abord nommé Speed Mélodique en raison de sa vitesse d'exécution mais surtout de ses virevoltantes parties de guitares, ce style est apparu en 1983 avec l'album "One Nation Underground" d'Hawaii (l'un des premiers groupes du guitariste-virtuose Marty Friedman, futur membre de Megadeth).

Si par la suite le Speed Mélodique allait obtenir un grand succès en Allemagne grâce à des formations telles que Blind Guardian, Helloween, et Rage son implantation aux Etats-Unis allait se faire sous une autre forme.
En effet au contact des groupes de Speed/Thrash Metal (notamment Anthrax et Metallica) les formations américaines apparentées à ce style vont proposer une musique qui, tout en restant rapide et mélodique, sera cependant plus âpre que celle interprétée en Europe.

Qualifié de Heavy/Speed Metal ce nouveau genre musical sera rapidement rebaptisé Power Metal (ce qui ne sera pas le cas de l'appellation Speed Mélodique qui perdurera jusque dans les années 90, avant d'être remplacée par celle moins clivante de Power Mélodique).

Parmi ces combos qui oscillent entre le Heavy Metal et la vague Speed/Thrash Metal on trouve l'incontournable Savage Grace mais aussi Abattoir, Laaz Rockit, et Hexx.

Composé de Dan Watson (guitare), Bill Peterson (basse), Dave Schmidt (batterie), et (Dennis) Manzo le groupe (qui s'appelle encore Paradox) voit le jour à San Francisco (Californie) en 1983.

Renommée Hexx la formation édite quelques mois plus tard sa première démo.

Repérée par Mike Varney (le Monsieur qui a découvert, puis a fait venir aux Etats-Unis Yngwie J. Malmsteen) Hexx décroche en 1984 un contrat avec son label Shrapnel Records (Steeler, Hawaii).

Accompagné de Mike Varney et du producteur Steve Fontano le groupe entre en studio enregistrer son album 'No Escape".

Sur ce disque les californiens délivrent un énergique Heavy Metal qui rappelle certains groupes de la New Wave Of British Heavy Metal comme Satan et Tokyo Blade.

Malgré de très bonnes critiques les ventes de "No Escape" restent modestes.

Après avoir recruté un second guitariste en la personne de Clint Bower, le groupe doit faire face en 1985 au départ du chanteur (Dennis) Manzo qui est remplacé par Dan Bryant.

Avec ce line-up les californiens composent de nouveaux titres puis retournent en studio en 1986 avec Steve Fontano enregistrer leur second album "Under the Spell", qui sort aux Etats-Unis sur Shrapnel Records et en Europe sous licence Roadrunner Records.

Poussé par la dynamique production de Steve Fontano Hexx débute les hostilités avec un percutant "Hell Riders" suivi d'un virulent "A Time of War", deux morceaux rapides sur lesquels le groupe fusionne la brutalité d'Exciter avec la fluidité de Judas Priest.
Cette intensité perdure sur l'entêtant "Edge of Death", le puissant "The Victim" ainsi que sur le priestien "Under the Spell" où la paire Dan Watson-Clint Bower exécute d'excellentes parties de guitares à la K. K. Downing-Glenn Tipton.
Quant au nouveau vocaliste Dan Bryant, son timbre rugueux et criard apporte le surcroît d'agressivité qui manquait au groupe pour contenir les assauts de Metallica et consorts comme le prouve l'écoute des titres "Out of Control", "Suicide", et "The Hexx" (dont les lignes de guitares renvoient au morceau "torture me" d'Omen).
C'est cependant sur le très heavy (et plutôt austère) "Midnight Sun" que s'achève "Under the Spell", l'un des premiers albums de Power Metal.

Bénéficiant d'une meilleure distribution que "No Escape" "Under the Spell" se vend mieux que son prédécesseur.

Cela n'empêche pas Dan Bryant et Dave Schmidt de quitter le groupe peu après.

Si le batteur Dave Schmidt est remplacé par John Shafer, c'est le guitariste Clint Bower qui reprend le micro.

Sous l'impulsion de ce dernier Hexx abandonne son très bon Heavy/Speed Metal pour proposer sur les EPs "Quest for Sanity" (1988) et "Watery Graves" (1990) (sur lequel le groupe a réenregistré "Edge of Death" et "Under the Spell"), ainsi que sur l'album "Morbid Reality" (1991), un corrosif Thrash Metal.

Séparé en 1995 Hexx s'est reformé en 2013 avec Dan Watson et John Shafer.



3 Commentaires

3 J'aime

Partager
LeMoustre - 11 Septembre 2017:

Et va sortir d'ici la fin du mois un nouvel album, dans la veine de Under The Spell, que votre serviteur ne manquera pas de chroniquer dans le mois. 

Merci de mettre en lumière des groupes oubliés comme Hexx (du moins sa première mouture, nombre de thrashers/deathsters se rappellent de la version "verte" du groupe  - de la couleur du logo après la période "bleue" des pochettes de sa période speedmetal -). A savoir que des récentes rééditions en CD et LP permettent aux curieux d'acquérir à moindres frais les deux albums No Escape et Under the Spell.

THRASHVIER - 14 Septembre 2017:

Quest for sanity reste ce qu'ils ont fait de mieux à mes yeux.

samolice - 07 Fevrier 2019:

Merci pour la chro. Pour avoir enchainé les 2 disques, l'évolution vers un heavy plus heavy se fait nettement ressentir ici. Vraiment sympa. Et que le chanteur passe mieux à mes oreilles que son prédécesseur!

Est-ce vrai, comme j'ai pu le lire, que le groupe s'est même orienté vers le death à un moment donné? Ca me surprend.

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire