Touched by the Crimson King

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Demons And Wizards
Nom de l'album Touched by the Crimson King
Type Album
Date de parution 27 Juin 2005
Produit par Jim Morris
Enregistré à Morrisound Studios
Style MusicalPower Mélodique
Membres possèdant cet album232

Tracklist

1. Crimson King 05:47
2. Beneath These Waves 05:12
3. Terror Train 04:47
4. Seize the Day 05:22
5. The Gunslinger 05:16
6. Love's Tragedy Asunder 05:28
7. Wicked Witch 03:32
8. Dorian 06:37
9. Down Where I Am 04:54
10. Immigrant Song (Led Zeppelin Cover) 02:29
Bonustracks (Japanese Release)
11. Lunar Lament 04:04
12. Wicked Witch (Slow Version) 03:57
13. Spatial Architects 05:46
14. Terror Train (Video-Clip) 04:51
Bonustracks (Limited Slipcase Edition)
11. Lunar Lament 04:04
12. Wicked Witch (Slow Version) 03:57
13. Spatial Architects 05:46
14. Beneath These Waves (Edit) 03:40
Total playing time 49:24

Chronique @ Eternalis

27 Novembre 2008
Voilà parfaitement le genre d’album provoquant des divergences d’opinions. Demons & Wizards, duo entre Hansi de Blind Guardian et Jon Schaffer de Iced Earth ayant sortie ce qui reste pour beaucoup un opus culte en cette année 1999.
Après ce qui fut pour certains une attente interminable de presque six ans, le nouvel opus arrive entre nos mains : "Touched by the Crimson King".

Premier constat, le digipack (fortement conseillé) est absolument splendide, s’ouvrant en croix et disposant d’illustrations magnifiques représentant le démon et le guerrier, d’autant qu’il n’est pas énormément plus onéreux que la version standard. De plus, le second cd, sans être indispensable, contient au moins un très bon titre en la présence de "Lunar Lament".

Mais quand est-il de l’album en lui-même ? Et bien disons que le final se révélera très mitigé, et la déception bien réelle. A commencer par le son. J’avais entendu des termes très élogieux le concernant, et Hansi déclarait « n’avoir jamais chanté sur un album aussi parfaitement produit ». Et bien il faudra simplement qu’il se repasse les albums de son propre groupe car le résultat n’est pas à la hauteur de ce à quoi nous étions en droit de nous attendre.
Certes, il est très puissant, il pète, cela ne fait aucun doute. Mais qu’il est plat et sans saveur. Pas de basse, aucune profondeur dans la batterie, une platitude extrême ne mettant en valeur que le chant (très bien produit au contraire, avec beaucoup d’effets très soignés) et les riffs chirurgicaux de Jon. Le travail de Jim Morris est loin d’être l’orfèvre annoncé. Mais passons ce détail et attaquons nous à la musique dans ce qu’elle a de plus noble.

"Crimson King" ouvre le bal et détruit tout. Des chœurs à foisons, un riff central énorme et surtout le chant si unique de Hansi. Le tempo est très Speed et le morceau peut se targuer d’être une excellente démonstration de Heavy metal symphonique. La parfaite symbiose entre les deux groupes des membres principaux.
"Beneath these Waves" enchaine et nous martèle de son mid tempo ravageur aux mélodies vocales enivrantes et inspirées. Musicalement, ça se révèle plus lourd et le premier (et seul !) solo de l’album pointe son nez vers la fin avant que le titre ne tombe dans une mélancolie quelques peu sur jouée à mon goût.

Ne désirant pas me livrer à une critique individuelle de chaque morceau, je dirais simplement que ces deux morceaux mettent le ton mais malheureusement, le reste ne suit pas. "Terror Train", avec son rythme endiablé et ses pistes de chants superposés ne convint pas, et je dois dire que le son y est pour beaucoup dans ce titre, car il pêche vraiment par son manque d’émotion. Idem pour "The Gunslinger", très bon titre (quelle démonstration de batterie !) mais qui se retrouve une fois de plus desservie par cette production sans aucune magie (contrairement à BG). C’est d’autant plus dommage car il aurait pu déchirer, avec son tempo très rapide, ses rythmiques assassines (Jon !) et ses nombreuses pauses acoustiques entre les couplets. Tout y est, sauf l’émotion, car même le manque de réelle innovation passe bien.

Et en parlant d’émotion, c’est justement sur les ballades que cet album se rattrape, et rafle tout les points lui permettant d’obtenir cette note correcte. Que ce soit le déchirant "Seize the Day"(un morceau magnifique, avec un refrain chanté à deux voix de toute beauté) où les splendides "Love’s tragedy Asunder" et "Down Where I Am", elles sont simplement géniales. L’émotion véhiculée par le chant de Hansi y est décuplée par les arpèges de Schaffer d’une mélancolie superbe et sincère. Leurs refrains sont de plus à la fois assimilables mais en même temps très construits dans leurs constructions, elles n’ont pas du tout le rôle de remplissage qu’on leur accorde (trop) souvent. Presque intégralement acoustiques, la montée en puissance de ses titres ne peut laisser de marbre, souvent grâce à l’arrivée progressive des guitares électriques, puis d’un léger roulement de toms.

En revanche, un morceau comme "Dorian" déçoit totalement, long et vide, sans aucun intérêt car ne proposant rien, que ce soit musicalement ou émotionnellement.
Cet opus en dents de scie trouvera sa révérence sur une sympathique mais inutile reprise du légendaire "Immigrant Song" de Led Zeppelin, à moins que vous ne vouliez savoir comment aurais sonné le groupe avec l’allemand au chant.

Au final, si la déception est palpable, il reste simplement à espérer qu’ils n’en resteront pas là et proposeront de nouveaux titres dans la lignée des quelques brulots présents sur ce disque.

3 Commentaires

7 J'aime

Partager
 
GLADIATOR - 27 Novembre 2008: Ton 13/20 est parfaitement justifié . C'est vrai qu'il était difficile de faire mieux que le premier album éponyme...Dans ce "Touched by The Crimson King" , peu d'émotion , quelques bons morceaux , une reprise inutile et un 2ème CD sans intérêt. Une belle déception . Merci . Glad.
samolice - 03 Août 2013:

Merci pour la chro.

Découvert ce disque tout récemment et agréablement surpris malgré une prod' effectivement limite limite à mes oreilles..
J'ai tout particulièrement apprécié le chant de Hansi Kürsch que je trouve quasi parfait ici.
 

Sperma_frost - 12 Septembre 2013: Cet album est une merveille me concernant, il y a tout dedans, la puissance, la mélodie, que du bonheur!
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire