The Sun of Tiphareth

Liste des groupes Black Thrash Absu The Sun of Tiphareth
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Absu
Nom de l'album The Sun of Tiphareth
Type Album
Date de parution 01 Mars 1995
Style MusicalBlack Thrash
Membres possèdant cet album156

Tracklist

1.
 Apzu
 11:18
2.
 Feis Mor Tir na n'og (Across the North Sea to Visnech)
 08:05
3.
 Cyntefyn's Fountain
 03:46
4.
 A Quest into the 77th Novel
 05:48
5.
 Our Lust for Lunar Plains (Nox Luna Inlustris)
 01:50
6.
 The Coming of War
 05:15
7.
 The Sun of Tiphareth
 07:06

Durée totale : 43:08


Chronique @ BEERGRINDER

04 Janvier 2008

Raise the magick hammer of Mythological Occult Metal

Désormais chapeauté par Hervé Herbaut et Osmose Productions, la carrière de Absu va prendre un autre tour, l’explosion du Black Metal nordique (dont le label français peut se prévaloir en partie avec Immortal, Impaled Nazarene, Enslaved et Marduk dans son catalogue) va mettre en lumière le style avec une exposition large (peut-être un peu trop), et leur deuxième album The Sun of Tiphareth (1995) sera celui de la reconnaissance.

Si le premier CD du groupe Barathrum V.I.T.R.I.O.L. était plus orienté vers le Death Metal, celui-ci sonne d'avantage comme du Black Metal et on sent qu'Absu a trouvé sa voie avec cet album.
Les américains s'autoproclament comme fers de lance du Mythological Occult Metal, et en regardant leurs textes et écoutant les atmosphères parfois étranges qui règnent sur The Sun of Tiphareth, on ne peut pas vraiment leur donner tort. Ouvrir un album sur "Apzu" un titre de plus de onze minutes, peut être un exercice risqué lorsque l'on ne s'adresse pas à des fans de Dream Theater, mais dès que la platine tourne l'auditeur se laisse happer par les riffs Thrash / Death / Black du combo et est pris dans le tourbillon de la guerre celtique.

Certains titres sont même très virulents comme The Coming Of War, d'autres plus atmosphériques tel l’ésotérique A Quest In The 77th Novel mais tous portent la marque de légendes, magies et autres combattants celtes, ce qui donne cette atmosphère si particulière à The Sun of Tiphareth.

On retrouve tout au long de l'album: ces riffs accrocheurs qui tendent vers le Thrash sans jamais en être tout à fait, ces légères nappes de claviers qui donnent une ambiance folk à certains morceaux comme Feis Nor Tir'na Nog et surtout le chant de Proscriptor mc Govern vous prend aux tripes et vous ne pourrez pas résister à l'envie de lire les paroles du livret, ce qui est d’ailleurs étonnamment facile sur ce CD, afin de suivre les épopées de nos braves guerriers celtes!

The Sun of Tiphareth est un album référence qui suinte le talent et l’authenticité par tous les pores, une pièce avec une personnalité forte qui tranche avec les sorties suédoises ou norvégiennes de l’époque, un Black Metal qui ne renie aucunement ses influences Thrash, tout comme l’américain Proscriptor ne renie pas ses racines gaéliques.

BG


6 Commentaires

13 J'aime

Partager
eulmatt - 05 Janvier 2008: J'avais découvert Absu sur une compil d'Osmose, où les Américains proposaient le fameux Never Blow Out The Eastern Candle, et c'est amusant de retrouver ce thème repris dans les premières notes du premier titre de The Sun Of Tipharet: comme tu le dis on sent dès lors Absu bien dans son élément. Si un peu de magie a été laissée en route par rapport à VITRIOL (plus brut de décoffrage), The Sun Of Tipharet fait preuve d'une sacrée homogénéité tout en produisant un black grandiose, puisant tout aussi bien dans des racines death que dans des orchestrations et des claviers aussi discrets que bien sentis. Un bon album parmi l'excellent cru 1995, effectivemment resté en retrait, peut-être par le seul fait qu'Absu n'est pas Scandinave...merci à toi de l'avoir remis à la place qui lui revient.
BEERGRINDER - 05 Janvier 2008: Oui c'est un des premiers groupe de black métal auquel je me suis intêréssé, donc il y a peut-être un petit côté affectif, mais je vois avec ton commentaire que je ne suis pas le seul à apprécier.
BEERGRINDER - 25 Mai 2012: Ah, tu as donc enfin écouté un album de Absu, d'après mes infos c'est tout récent hé hé.
Morgart - 22 Novembre 2012: Un bon skeud que je découvre.

Ca me fait à un gros mix entre le premier Immortal, du bathory à la under the sign of the black mark avec des éléments en plus donc autant dire que c'est tout bon.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire