Barathrum V.I.T.R.I.O.L.

Liste des groupes Black Thrash Absu Barathrum V.I.T.R.I.O.L.
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Absu
Nom de l'album Barathrum V.I.T.R.I.O.L.
Type Album
Date de parution Mars 1993
Style MusicalBlack Thrash
Membres possèdant cet album105

Tracklist

Re-issue in 1994 by Osmose Productions
1.
 An Involution of Thorns
 03:08
2.
 Descent to Acheron
 04:33
3.
 An Equinox of Fathomless Disheartenment
 03:13
4.
 The Thrice Is Greatest to Ninnigal
 05:00
5.
 Infinite and Profane Thrones
 06:20
6.
 Fantasizing to the Third of the Pagan Vision
 05:27
7.
 An Evolution of Horns
 03:09

Durée totale : 30:50


Chronique @ BEERGRINDER

04 Janvier 2008

Summerian magick warriors

Absu est une figure bien connue du Black Metal, pour la bonne raison qu'ils font partie des pionniers du style de l'autre côté de l' Atlantique depuis la toute fin des années 80. Mais avant d’œuvrer dans leur style caractéristique Mythological Occult Black / Thrash, les texans proposaient plutôt un Death Metal noir et crasseux.
Après divers changements de noms, quelques démos, et l’EP The Temples of Offal (1992) sur lequel on commence à entrevoir un potentiel intéressant, Absu enregistre son premier full lenght Barathrum V.I.T.R.I.O.L en 1993 pour Gothic Records. L’album sera rapidement réédité l’année suivante par Osmose Productions (avec cette fois ci les musiciens grimés et déguisés en guise de pochette), label français UG montant, qui va rendre sous son aile la bande.

Une intro très occulte ouvre ce premier album, suivie d’un Descent Into Acheron sonnant Death Metal occulte et lourd façon Incantation / Infester. Ce constat est également valable pour la voix qui donne plus dans le Suffocation que dans le Darkthrone.

Musicalement cet album est assez proche de ce que faisait Incantation sur Onward To Golgotha, mais des chants d'opéra féminin et des plages de clavier apportent une touche originale à Barathrum V.I.T.R.I.O.L. et renforcent le côté occulte de la musique d'Absu. On précisera que les touches celtiques qui ont si bien réussies à Absu sur The Sun of Tiphareth ou Tara ne sont pas encore présentes sur ce premier méfait.

On pouvait déjà discerner sur cet album les principaux éléments qui allaient devenir l'identité d'Absu dans le futur, je veux évidemment parler du jeu de batterie particulier et dévastateur, ainsi que de la voix de Proscriptor Mc Govern. Sur un titre comme The Thrice Is Greatest To Ninnigal on peut déjà avoir un aperçu de ce que deviendra Absu dans le futur.

Pour conclure je dirais simplement que Barathrum V.I.T.R.I.O.L. est un bon album de Death / Black, mais que pour Absu le meilleur arrive plus tard.

BG

2 Commentaires

9 J'aime

Partager
Fabien - 05 Janvier 2008:
Barathrum possède des réminiscences deathmetal, mais une ambiance foncièrement occulte et black. Il contient plein de bon moments, et une alternance entre growls et voix éraillées qui lui donne beaucoup de force. Un disque qui a marqué de manière significative les premières d'heure d'Osmose Productions. J'en suis très nostalgique. FABIEN.
eulmatt - 07 Janvier 2008: Vu le contexte, un groupe US immergé dans le creuset du death metal, à une époque où la nouvelle émergence du black scandinave pointe seulement le bout de son nez, je trouve qu'Absu s'en sort fichtrement bien. Sur le fond, c'est bien du black, tant l'atmosphère est occulte. Un album méritant.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire