The Sin and Doom Vol. II

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Impending Doom (USA)
Nom de l'album The Sin and Doom Vol. II
Type Album
Date de parution 22 Juin 2018
Style MusicalDeathcore
Membres possèdant cet album7

Tracklist

1.
 The Wretched and Godless
 03:06
2.
 Burn
 02:38
3.
 War Music
 05:19
4.
 Evil
 02:22
5.
 Paved with Bones
 03:22
6.
 The Serpents Tongue
 02:57
7.
 Unbroken
 04:05
8.
 Devils Den
 04:02
9.
 Everything’s Fake
 03:45
10.
 Run for Your Life (She Calls)
 04:11

Durée totale : 35:47

Acheter cet album

Impending Doom (USA)


Chronique @ cm91

04 Juillet 2018

Tout ça pour ça...

Notre père qui êtes aux cieux, que ton nom soit sanctifié, et que ta sainte parole se transmette par la force s'il le faut au sein de ces immondes hordes païennes restées sourdes à tes avertissements, et que le bain de sang provoqué par ta juste colère leur serve de châtiment pour avoir refusé la parole des justes ! L'enfer est sur eux !!! Trêves de prêches, vous avez tout de suite compris que pour les chrétiens d'Impending Doom, le Christ n'est pas forcément synonyme d'amour et de partage puisqu'il est souvent fait mention dans leurs paroles de destruction, de sainte colère, du jugement dernier. Bref, la croisade sera absolument violente.

Et là où je veux en venir, c'est que nos musiciens repartent en cette année 2018 pour leur sixième croisade intitulée "The Sin and Doom vol. II" en référence à leur toute première qui se nommait "The Sin and Doom of Godless Men". Doit-on y revoir un retour aux sources ? Il y a de quoi le penser de par le ton de l'artwork qui fait penser au fameux "The Serpent Servant", ou le fait que le groupe soit revenu vers leur tout premier producteur Christopher Eck pour le réaliser.

Et bien, je ne vais rien vous cacher, je suis profondément déçu. Tout ça pour ça... Mais qu'est-il arrivé à Impending Doom entre-temps ? Je sais que ce groupe jusque là n'avait réalisé que des albums plutôt moyens, mais là, c'est vraiment en-dessous de la moyenne de la moyenne. Pourtant, les éléments que l'on aime chez les Américains sont là : la grosse voix de Brook Reeves qui, à elle seule, réveillerait un cimetière avant même l'annonce du jugement dernier, le groove très lourd à la Whitechapel que l'on retrouve sur "The Wretched and Godless" ou encore "Everything's Fake", et les paroles chrétiennes ressemblant à du As I Lay Dying en plus gore et plus extrême comme sur "The Serpent's Tongue", mais là franchement...

Disons-le tout de suite, c'est mou, et plus que répétitif ; on a vraiment l'impression que les chansons ont été écrites de façon à recycler la même rythmique sur chacune d'entre elles. Ecoutez par vous-même, quelle différence entre le groove sur "Paved with Bones" et "Unbroken" ? Ici aucune chanson ne sort réellement du lot. On a l'impression de réécouter la même en mode repeat sur trente minutes tellement ça se ressemble. On retrouve bien un peu de double grosse caisse par ci par là, ou quelques breakdowns destructeurs comme sur "Burn", mais là aussi, c'est repris dans les dimensions les plus clichés du style deathcore.

Plus que la répétition, c'est vraiment le manque d'inspiration qui saute aux oreilles ; toujours ce même riff polyrythmique qui revient encore et encore uniquement pour faire joli, et même pas pour apporter quelque chose de novateur. Quand on disait que le groupe voulait faire un retour aux sources, ils ont surtout renoué avec leurs erreurs de jeunesse dans tout ce qu'il y a de plus cliché. Et puis surtout, la mayonnaise ne prend pas ici, aucun riff accrocheur, à l'exception de la mélodie angoissante de "War Music", le seul morceau potable sur tout le reste.

Donc voilà, un album vraiment décevant quand on voit le potentiel des musiciens. Où est passé ce petit quelque chose de "There Will Be Violence" qui donnait envie d'en prendre encore plus dans la figure ? Il y a sérieusement à faire pour que ce disque ne soit pas le premier d'une suite de ratés monumentaux. Fans de la bande, vous retrouverez sans doute un minimum vos marques ; pour les autres, passez votre chemin, vous serez saoulés au bout de deux morceaux, et encore.

4 Commentaires

1 J'aime

Partager
JeanEdernDesecrator - 05 Juillet 2018:

Merci pour ta chro qui confirme ce que je pensais. Ça ne donne pas envie de se taper tout l'album, ah ! ah !

Par contre, quelle note tu lui mettrais, a ce groupe de pêcheurs impenitents  ?

cm91 - 05 Juillet 2018:

Merci à toi d'avoir pris le temps de la lire, même si franchement j'en attendais plus de leur part... Oh pour ces pêcheurs s'étant détournés de la voie, je mettrais un 8/20.

Goneo - 06 Juillet 2018:

Impending Doom avec ce nouvel album réinvente de Deathcore, ils n'ont jamais aussi étaient aussi originale et inspiré, ils balayent toutes la concurrence!.

Non évidement non.... Je n'attend rien de Impending Doom, mais même si il n'y a rien de novateur, je trouve cet album très efficace. Je vous trouve un peu dure,  "everything fake" et ses petits riffs est plutôt sympa, un petit côté Fear factory avec un son fond indus sur "Run for your life" et d'autre truc par ci par là. Le gros point noir de l'album est le recyclage, et en cela je comprend très bien ton 8/20 , mais sa doit venir du fait que j'attend rien de ce groupe et du coup je trouve que sa passe vraiment (a ma grande surprise)bien, il y a un groove a couper a couteau, impossible de ne pas bouger la tête. J'ai seuleument 3 écoutes et elles sont passer facile. Pour l'instant je serais plus vers un 13/20 voir 14.

JeanEdernDesecrator - 06 Juillet 2018:

Si j'étais méchant, je dirais que ça ressemble a une parodie de Deathcore par Jared Dines. Oh la vilaine !

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire