The Missing Peace

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe LA Guns
Nom de l'album The Missing Peace
Type Album
Date de parution 06 Octobre 2017
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album13

Tracklist

1.
 It's all the Same to Me
 04:28
2.
 Speed
 03:40
3.
 A Drop of Bleach
 04:02
4.
 Sticky Fingers
 05:01
5.
 Christine
 04:09
6.
 Baby Gotta Fever
 03:37
7.
 Kill It or Die
 03:59
8.
 Don't Bring a Knife to a Gunfight
 08:23
9.
 The Flood's the Fault of the Rain
 05:10
10.
 The Devil Made Me Do It
 03:21
11.
 The Missing Peace
 04:44
12.
 "Gave It All Away
 05:27

Bonus
13.
 Christine (Acoustic Version)
 04:09

Durée totale : 01:00:10


Chronique @ frozenheart

08 Novembre 2017

Un album diablement accrocheur et fun, d'un des derniers représentants de la scène Hard Rock de L.A

Pour les plus anciens d'entre nous, le groupe californien LA. Guns dans les années 80, était considéré comme le plus dangereux concurrent de Guns N' Roses. Pour mémoire, souvenez-vous, de l'année 1983 qui verra le groupe de Hard Rock Glam, Hollywood Roses se réincarner en L.A Guns, donnant deux ans plus tard naissance au groupe Guns 'N Roses, mais sans le guitariste soliste Tracii Guns, remercié et remplacé par Slash. Cette mise à l'écart, lui permettra ainsi de se consacrer pleinement à son groupe LA. Guns, avec un nouveau line-up évidemment.

Un line-up qui trouvera une réelle stabilité à partir de 1986, avec l'arrivée de Phil Lewis (ex-Girl) au poste de chanteur. De cette collaboration, nous ne retiendrons que deux albums: le culte, LA. Guns de 1988 et Cocked & Loaded (1989), tous deux constitués de titres (hymnes) de Hard Rock Glam, festif à la sauce Punk. Sans oublier le suivant Hollywood Vampire, qui dans un style quelque peu différent plaira aux amateurs de Hard Rock Us les plus exigeants.

Une fois ce petit coup de rétroviseur en préambule sur les années d'or du groupe, revenons au sujet qui nous intéresse: le groupe en 2017 et l'album The Missing Peace.
Son line-up sera composé de Philip Lewis (chant), Tracii Guns (guitare), Johnny Martin, Michael Grant et de Shane Fitzgibbon en remplacement de Steve Riley à la batterie. Ce nouvel album enregistré aux Patigonia Studios, mixé et masterisé par Greg Wurth, sera doté d'un son et d'un rendu final très brut de décoffrage et digne des premiers albums du groupe.

Musicalement, The Missing Peace sera très proche des albums LA.Guns et Cocked & Loaded, parus entre 1988 et 1989. C'est-à-dire 12 titres de Hard Rock US, à la fois festifs et sales, dignes des clubs enfumés de Sunset strip.
En presque 30 ans nos deux compères ont certes pris de la bouteille, mais assurent toujours autant , en témoignent les brûlots racés aux riffs aiguisés que sont les nerveux "Sticky Fingers" et son break central aux étranges sonorités de claviers, aussitôt rejoint par un solo de guitare endiablé signé Guns, le rapide "Baby Gotta Fever", voire le jouissif et entraînant "The Devil Made Me Do It", et ses accents Sleaze. Ou alors, sur des tempos plus mesurés tel que l'excellent "Speed" choisi comme premier single de l'opus avec son clin d'œil non dissimulé au Highway Star de Deep Purple (début du deuxième couplet avec Nobody's Gonna Take My Car). Parmi les autres titres entraînants, n'omettons pas le malsain "Drop of Bleach" avec son chant félin soutenu par un rythme et accélération de guitare saturée, digne des débuts du groupe.

Parmi les autres titres intéressants de l'album, nous aurons quelques mid-tempos dignes d'intérêt comme le chaloupé et groovy "Kill It or Die" au chant éraillé, limite écorché, suivi du festif et long "Dont Bring a Knife to a Gunfight" au refrain fédérateur, soutenu d'addictifs who, ho, ho, qui ne vous quitte plus.
Pour autant, le groupe n'oublie pas les traditionnelles ballades de service avec dans l'ordre, la classique et non moins excellente "Christine", suivi de "The Flood's the Fault of the Rain" au relent des seventies et similitudes avec "House of the Rising Sun" des Animals, soutenu par un chant au registre proche d'un Alice Cooper sentimental, l'éponyme bien sûr. Et ainsi finir sur la poignante "Gave It All Away" qui clôture admirablement l'album.

En attendant un éventuel album du Guns 'N' Roses original, voire d'un vrai retour des groupes, Ratt, Great White, Skid Row et Faster Pussycat, pour ne citer que les plus connus, le groupe LA. Guns en 2017 se pose donc comme l'unique héritier et défenseur du genre Hard Rock Us qui sévissait dans les clubs de Los Angeles dans les années 80.

Pour finir, The Missing Peace, s'avère donc être un excellent album, digne des débuts discographiques du groupe et trouvera facilement sa place aux côtés de l'éponyme et Cocked & Loaded, paru entre 1988 et 1989.

1 Commentaire

6 J'aime

Partager
lynch42 - 09 Novembre 2017:

Perso ça fait bien longtemps que je n'accordais plus guère d'intérêt à ce groupe même si j'avais particulièrement aimé l'éponyme et surtout Hollywwod Vampire, acheté à sa sortie en K7 puis quelques années plus tard en CD en enfin récemment en vynile ( oui j'ai bien accroché à cet album !!).

Je vais me penché sur ce nouvel opus puisque apparemment tu l'annonce excellent, Merci pour la chro.

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire