The Hinderers

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Daath (USA)
Nom de l'album The Hinderers
Type Album
Date de parution 13 Mars 2007
Produit par Eyal Levi
Style MusicalDeath Industriel
Membres possèdant cet album142

Tracklist

1. Subterfuge 03:39
2. From the Blind 03:47
3. Cosmic Forge 04:27
4. Sightless 03:17
5. Under a Somber Sign 03:36
6. Ovum 03:24
7. Festival Mass Soulform 03:18
8. Above Lucium 04:08
9. Who Will Take the Blame 04:12
10. War Born (Tri-Adverserenade) 02:01
11. Dead on the Dancefloor 03:55
12. Blessed Through Misery 04:11
13. The Hinderers 04:23
Total playing time 48:18

Chronique @ Julien

07 Avril 2007
Daath, Daath, Daath, ca ne ferait pas penser a Death par hazard. Tient tient on retrouve le nom de James Murphy dans le livret. Pure coïncidence ou pure coïncidence. En tout cas a défaut de pouvoir rivaliser avec son aîné, le groupe nous propose un petit disque death à sa sauce pas piqué des hannetons.

En voyant le nom de James Murphy ressortir il était obligé de faire un parallélisme avec feu son ancien groupe. Mais cette fois c’est en tant que producteur que le bougre nous revient. Bon OK il nous colle un petit solo aussi mais sa participation s’arrête là.
Donc revenons a Daath. The Hinderers est le second effort du groupe et j’avoue que la découverte est plutôt sympathique. Non pas que le monde du death va s’en retrouver bouleverser mais ce que le groupe a nous proposer est plutôt pas mal. Il s’agit d’un mixe entre du bon death mélodique a la suédoise des années 90 teinté avec un couleur un peu électro. Si le boulversement n’opère pas c’est qu’il arrive que certains passages soient vraiment trop typés scandinave, ce qui peut gêner. Mais quand le groupe empreinte un chemin qui lui est propre là on se régale. On se retrouve donc avec des titres très hétérogènes dans leurs attitudes. Pour donner quelques exemples un titre comme « Subterfuge » tire clairement plus vers le death que « Cosmic Forge », titre beaucoup plus mélodique. Dernier exemple « Above Lucium » est lui, pour le coup, plus électro. Finalement il y a matière a prendre du plaisir surtout si ce genre n’est pas votre tasse de thé. Si il devait y avoir un qualificatif pour ce disque, ce devrait être « accessible ». Il ne reste plus beaucoup de groupe qui propose ce genre de death mélodique facile d’accès et Daath avec The Hinderers vient de nous en proposer un nouvel opus. Le chant est par contre très typé ricain mais dans l’ensemble homogène il passe bien. Après ça sera une question de goût personnel. Pour ma part j’aime bien mais bon on peut lui reprocher sa similitude avec bon nombre de chants de frontman US.
Le son, James Murphy oblige, est de grande qualité mais ce n’est une surprise pour personne. C’est propre, puissant, un peu commun mais efficace.

Avec bon nombre d’éléments divers le groupe nous fait une belle mayonnaise. Accessible et agréable ce disque est a conseillé aux novices qui veulent se lancer dans l’aventure du death. Pour les habitués ce disque peut être idéal pour partir en vacances avec potes ou se simplement pour se relaxer.


4 Commentaires

12 J'aime

Partager
Rammstein_fan - 19 Janvier 2008: Depuis la mort de Chuck Schuldiner, il n'y a plus de bon groupe Death a écouter. Jusqu'a temps que je tombe sur ce disque!
ZebrowSky - 30 Janvier 2009: Kevin Talley est un dieu!!
Spirit_Of_Deathiny - 08 Octobre 2010: Excellent pour ceux qui veulent rentrer "doucement" dans le monde du Death Metal. Des riffs énormes,des chants à s'en décrocher la machoire... Ma prérérée est The Worthless(sur l'autre album) mais elles sont franchement toutes biens.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire