Sumerki na Pokhoronakh Zimy

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Temnozor (RUS-1)
Nom de l'album Sumerki na Pokhoronakh Zimy
Type Live
Date de parution 03 Janvier 2010
Style MusicalBlack Folklorique
Membres possèdant cet album8

Tracklist

Digi-book includes CD and DVD
Also know as "Twilights at the Winter Funeral"
1. Vezhdy Mora 03:12
2. Vol'nitsey v Prosin' Nochey 05:49
3. Busovy Vrany 05:16
4. Dolgo Merknet Noch' 05:11
5. Did-Dub-Snop 05:28
6. Vervol'f 05:12
7. Gde Nebes Lazur' 06:48
8. Maslenitsa 01:50
9. Watch the Falcons Fly 04:38
10. Solntsevrat-Kolyada 05:54
11. Vranakrik 05:14
12. Zamrite, Zamrite, Vetra Polevyye 05:44
Total playing time 1:00:16
ENGLISH TRANSLATION
1. Eyelids Mora
2. Freemen in the Bluish Tint of Nights
3. Van lies
4. Long Night Fades
5. BIT-Oak Sheaf
6. Werewolf
7. Where Blue Skies
8. Carnival
9. Watch the Falcons Fly
10. Solntsevrat-Kolyada
11. Vranakrik
12. Freeze, Freeze, Windfield

Acheter cet album

Temnozor (RUS-1)


Chronique @ AlonewithL

28 Avril 2012

Objet indispensable pour tout amateur aguerri d’un groupe confiné dans ses terres slaves.

Bien que controversé par sa thématique emprunte de nationalisme, « Temnozor » est considéré à juste titre comme une formation dominante du black folklorique russe. Après 14 ans de bons et loyaux services, et suite aux frissonnements provoqués par « Haunted Dreamscapes » nos sorciers panslaves nous convient enfin à un de leur concert, à un live sur support DVD + audio, intitulé « Twilights at the Winter Funeral ». Le dvd live édité par Stellar Winter, sort ainsi peu après « Haunted Dreamscapes ». Il s’accapare des mêmes coloris, de la même atmosphère oppressante que celui-ci. Pour autant le concert en question, au Plan B dans la ville de Moscou, serait antérieur à la parution de ce 4ème full lenght de « Temnozor ». Il daterait plus exactement du 4 avril 2009. Objet indispensable pour tout amateur aguerri d’un groupe confiné dans ses terres slaves, « Twilights at the Winter Funeral » est une vibrante révélation de leurs performances live.

Une fois la mise en route, il est étonnant de constater qu’il ont choisi l’animation d’introduction de leur site web en présentation de l’ouvrage. Nous avons dès lors le choix entre le russe et l’anglais, ne déterminant seulement que la langue d’écriture des différents titres proposés; la mention « Twilight Russia » ne servira quant à elle qu’à revenir en arrière dans le menu. Pourquoi ne pas avoir mentionné dans ce cas une « menu »? Nous nous rendrons en fait vite compte que le contenu se limitera au concert et à rien d’autre , dans sa version entière ou par titre. « Through the Eyes of the Dead » est le premier à ouvrir le bal. Cette longue narration servira alors à diffuser des photos de la formation. Choix étrange. On prévoit toujours le diaporama photo à part dans le DVD, traditionnellement dans une partie bonus. Cela sert ici à combler visuellement un moment où il ne se passe rien sur scène. Le véritable premier titre sera donc son suivant, l’envoutant « Folkstorm of the Azure Nights ». Véritable référence. Ce morceau compte parmi les meilleures réalisations de « Temnozor ». Au même titre, la troupe nous comblera de la présence de « Werewolf » et de la sinueuse mélancolie de « Where the Lazure Skies Tear the Hearts Apart ». Des titres qui égaleront en live l’équivalent studio.

Sur la scène, Petr et Ratibor, très statiques, n’en dégageraient pas moins une forte aura charismatique. Petr, le chanteur principal est parfois relayé ou même absent. Ses passages, où il fixe le public de son regard de rapace, restent pour autant mémorables. À noter l’excellent travail du bassiste Knyaz, membre exclusivement live au même titre que les deux guitaristes présents, qui effectue avec prestance et engagement l’ensemble des chants growlés. On aurait droit ici à 3 extraits de ce qui sera le futur « Haunted Dreamscapes », révélé plusieurs mois après ce concert. À savoir: « Evilgods Ravens », « Sunwheels-of-Solstice » et « Silent by the Winds ». Il est dommage que les intervalles entre les titres aient été purement et simplement supprimées, ne délivrant ainsi que le brut musical de cette belle soirée. Nous aurons tout de même l’occasion d’observer le public, d’abord sage, contemplant les artistes, puis pris de transe par la rythmique pagan obsédante en provenance de l’outre-monde.

Voici là un live sobre, frugal, mais cependant terriblement efficace. Le spectateur savourera l’excellente qualité son et la dextérité technique de « Temnozor », parvenant à créer habilement la confusion avec une prestation studio. Aussi après le concert, le groupe repart dans le complet mystère. L’œuvre ne nous révèle quasiment rien d’eux. Tout au plus quelques sublimes photos contenues dans le livret. Le prochain hiver s’annonce des plus rudes. Il ne serait pas surprenant qu’une vague de grand froid en provenance de la lointaine Russie, s’étende, nappant de blanc nos vertes contrées. Patience!

15/20

1 Commentaire

2 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...
 
BrightDawn - 29 Avril 2012: Intéressant ça... J'vais peut-être me le trouver car ta chro est alléchante.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire