Soma

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Eths
Nom de l'album Soma
Type Album
Date de parution 11 Octobre 2004
Style MusicalDeathcore
Membres possèdant cet album540

Tracklist

Reissued in 2012 by Season Of Mist.
1. Méléna 02:25
2. Crucifère 03:35
3. Détruis-Moi 03:37
4. Septum Lucidum 04:44
5. Le Fruit des Anges 04:50
6. Infini 3:45
7. Rutsah 04:09
8. Je Vous Hais 03:01
9. L'Instant Sourd 02:28
10. Simiesque 06:36
11. Ailleurs C'Est Ici (ft. Reuno) 05:17
12. Elle S'Endort 18:03
Total playing time 1:02:30
2012 Reissue Bonustracks
13. Crucifère (Démo) 03:49
14. Détruis-Moi (Démo) 03:32
15. Infini (Démo) 04:46
16. Je Vous Hais (Démo) 02:58
Total playing time 1:17:35

Chronique @ NeoBaBa

27 Décembre 2008
Non, non, et encore non ! Eths n'est pas un groupe excellent, talentueux, formidable, comme beaucoup le disent. Et ce CD est un des albums que j'ai le plus regretté d'acheter. Contrairement à ce beaucoup (trop) de gens prétendent, assurant que Eths est LE meilleur groupe français, je trouve ce groupe passablement ennuyeux. Voici une chronique assassine qui risque de faire polémique, mais peu importe...

Déjà qu'avec les groupes de métal féminins, c'est pas la grande entente... Les voix féminines, dans le Métal, désolé, mais je trouve ça assez incompatible. Je sais que le métal, pour atteindre son éclectisme actuel, a du s'ouvrir à plusieurs genres, parfois assez opposés, et que s'il en était resté à AC-DC et Metallica, il aurait rapidement été considéré comme un genre atrophié et sans grande inspiration. Mais là, non, les voix féminines ne vont définitivement pas avec ce genre de musique.

Bon, on ne peut pas dire ici que c'est particulièrement gênant, étant donné que Candice gueule les 3/4 du temps, et qu'il est difficile de savoir, si l'on ne connait pas un peu Eths, si c'est un homme ou une femme qui est au chant. Il faut avouer que cette dernière se débrouille bien, d'ailleurs, et que ses beuglements sont d'une rare violence. Mais justement, c'est là le gros problème de cet album (et de Eths en général d'ailleurs) ! On a plus l'impression de traverser un tunnel de bruit interminable, entrecoupé quelquefois de quelques chuchotements, que véritablement un album de musique. N'en déplaise aux Black et Death métalleux, mais un album bourrin et uniquement bourrin, sans rien derrière, ça ne présente à mes yeux aucun intérêt.

On passe ici d'une chanson à une autre sans distinguer vraiment de différences. Toutes les chansons se ressemblent ; Candice hurle comme une malade, soutenue par des instruments qui ne se contentent que de l'accompagner, des riffs moyens, à part sur Crucifère, seule chanson valable de l'album, une batterie sans grande énergie ni personnalité, et une basse qui se fait plutôt discrète. Les chansons ont d'ailleurs une fâcheuse tendance à s'éloigner au fur et mesure du fil conducteur mis en place en début de song (entendez par là, un couplet, un refrain, un couplet, un refrain, puis un pont bizarre qui clôt la chanson). "C'est fait exprès !" me rétorqueront certains. Peut-être, ceci dit je préfère malgré tout des chansons qui ne s'écartent pas au bout de 2 minutes de la mélodie principale (si on peut appeler la musique d'Eths mélodieuse). Et à part ça ? Rien, strictement rien. Un groupe qui mise quasiment tout sur sa chanteuse, chanteuse qui ne fait que gueuler à longueur de temps, et qui en plus, a du succès, forcé d'avouer que c'est fort et que cela me laisse coi. Ajoutez par dessus des paroles de pseudo-gothique énervé souvent incompréhensibles si on essaie de les comprendre via le chant (ou les hurlements) de Candice, ainsi qu'une ballade ridicule en toute fin de CD, et cela nous conforte dans l'idée que Eths est un groupe tout juste passable...

Il ne m'a pas fallu beaucoup d'écoutes pour me rendre compte que ce CD, dont on n'avait cessé de me chanter les louanges autour de moi, m'avait laissé profondément sur ma faim. Album sans intérêt pour un groupe sans intérêt, qui, derrière ce côté brutal (mais carrément emmerdant à la longue), n'a rien qui mérite d'attention particulière, Eths n'étant qu'un groupe de métal lourdingue de plus. Seule la chanson Crucifère s'avère être un peu plus intéressante que les autres. Mais une seule bonne chanson parmi 11 autres, c'est peu, très peu !

35 Commentaires

8 J'aime

Partager

 
Mardal - 12 Novembre 2011: La voix me dérange pas trop (enfin ça dépend) mais ce qui me déplais c'est que les riffs se ressemblent trop . commme beauoup de groupes de metal (marduk, cannibale corpse ect...)ok mais dans cannibal corpse et marduk il y a des putains de riffs alors que dans eths c'est ... comment dire .... chiant . On va dire c'est cool 5 minutes mais c'est vite , très vite lassant
Lize - 10 Juillet 2013: Un véritable chef-d'oeuvre, un des meilleurs du groupe.
LeLoupArctique - 13 Décembre 2014: Je n'aime pas Eths parce que ce n'est pas mon genre de musique, mais lire ça "Déjà qu'avec les groupes de métal féminins, c'est pas la grande entente... Les voix féminines, dans le Métal, désolé, mais je trouve ça assez incompatible. Je sais que le métal, pour atteindre son éclectisme actuel, a du s'ouvrir à plusieurs genres, parfois assez opposés, et que s'il en était resté à AC-DC et Metallica, il aurait rapidement été considéré comme un genre atrophié et sans grande inspiration. Mais là, non, les voix féminines ne vont définitivement pas avec ce genre de musique." c'est scandaleux.
 
zvlorg - 26 Décembre 2014: LeLoupArctique, effectivement le metal s'est ouvert au progressif, ou à l'agressivité du punk, aux musiques traditionnelles, au psyché, au trip-hop, au jazz (Tiamat, Edge of Sanity, Death, Opeth, Pestilence, Dream Theater ou Hypocrisy chacun dans leurs genres l'ont montré avec classe, comme Uriah Heep, Kansas, Rush, Angel Witch ou Holocaust en leurs temps), après c'est vrai que la voix féminine, lyrique ou aggressive, pour moi n'a que peu souvent fait ses preuves, non pas parce qu'elle est foncièrement incompatible, rien n'est impossible en musique il suffit juste de doser correctement et avec talent honnêteté, et justement j'ai l'impression que ce type de voix est assez souvent utilisé n'importe comment, pour ajouter un côté mignon à une chanson, bon à part les allemands de Holy Moses où Sabrina s'égosille comme un Mille Petrozza et ça déboite, mais sûr qu'il y a mieux à faire des voix de femmes que ce qui se fait depuis les années 90, à savoir du gnan-gnan pseudo-gothique àla Within Temptation, Epica et compagnie, et ne parlons pas de Eths, même avec le recul je trouve toujours ce groupe aussi grotesque sur toute la ligne
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Kivan

22 Septembre 2004
Sans doute une des meilleures révélations de la scène française de cette année 2004, les marseillais de Eths sortent enfin leur premier album, baptisé Soma, sous la signature de Sriracha Records (Lofofora, Noxious Enjoyment…).
Et pour moi Eths est sans doute la plus belle preuve que le néo-metal a tout d’un style à part entière au sein du metal, car loin de Linkin Park ou de Pleymo, Eths développe une musique à la fois sombre, torturée et violente… du néo dark ambiant dirai-je…
Aucun doute n’est permis sur ce cd : le groupe a beaucoup évolué, depuis leurs premières réalisations, car ici les compos sonnent beaucoup plus travaillées, plus riches et encore plus abouties que jamais.
Les guitares utilisent toujours des riffs très néo metal, avec des rythmiques très scindées/syncopées, mais très variées.
Mais là où le groupe se dénote vraiment est bien évidement à travers le chant de Candice, plus subjuguante que jamais, elle utilise une variété de style allant des murmures aux passages chantés, en passant évidemment par les cris death metal d’une rare violence.
Elle maîtrise tous les registres et développe ce côté très torturé/malsain qui depuis toujours à caractériser la musique de Eths et qui une fois de plus plane comme un malaise sur ce cd.
Et afin de l’accentuer, le groupe n’hésite pas à consacrer tout un titre à ce qui semble être la narration d’une sombre poésie, ou alors à ajouter de nombreux bruits et cris inquiétants en arrière fond.
D’autant plus que d’autre part, les paroles sont toujours en français, et donc aisément compréhensibles, sans forcément devoir se plonger dans le livret.
Les premiers titres : « Méléna », « Crucifère », « Détruis-moi » sont incontestablement les plus violents (et donc forcément mes préférés…), tout particulièrement « Détruis-moi » : Le Hit de l’album.
Le reste est plus mid-tempo, et laisse d’avantage de place à l’atmosphère dont je parle plus haut.
Donc un excellent premier album, vraiment très prometteur pour l’avenir du groupe !!!

2 Commentaires

2 J'aime

Partager
hardbullet - 08 Août 2011: Tout à fait d'accord avec toi! J'ai découvert Eths il y a déjà quelques mois et je pense que c'est leur meilleur album. Pour ma part, Crucifère est ma préférée.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Stench

03 Octobre 2004
Putain, cette pochette, quelle merveille ! Sans exagérer, je suis vraiment tombé sous le charme de cette pure œuvre d’art ! En plus, cette figure mélancolique baignée dans un vert glauque est une entrée pleine d’à propos dans l’univers de Eths, justement sombre et mélancolique. Quand j’ai entendu le tapage fait autours de ce groupe marseillais, j’ai eu un peu peur qu’il ne s’agisse que d’un coup marketing pour fourguer un nouveau groupe de neo métal sans intérêt à une bande d’adolescents écervelés… et je mérite d’être flagellé aux orties tant mon préjugé était faux ! Ce disque est énorme, novateur, original, bourré de talent, etc., etc.(je peux continuer comme ça pendant longtemps) ! Il s’agit bien entendu d’un métal très moderne, parfois limite neo, mais d’une richesse hallucinante. Parfois violent (le très death/core « Méléna ») d’autres fois plus planant (« Détruis-moi »), parfois encore proche de la puissance d’un Machine head, le groupe a un style unique, renforcé par le chant d’une nana au talent immense. Oui, vous avez bien lu, c’est une nana qui tient le micro, et quel festival !! Elle excelle dans tous les registres : chant limite death hurlé (elle peut rivaliser sans problème avec Sabina de Holy Moses, c’est dire la puissance de son organe vocal !), murmures angoissants, parfois menaçants (« ∞ » ), voix douce et érotique (le superbe « Septum licidum », proche de Lofofora), chant clair superbe (le refrain clair doublé de chant death sur « Le fruit des anges » entre autres) et elle mélange tout ça dans un enchaînement qui laisse cois devant tant de maîtrise ! Ajoutons que c’est la première fois que des textes français ne me dérangent pas, parce que pleins d’intelligence et de talent ! Difficile donc de résumer un opus d’une telle richesse, mais c’est la toute première fois que je vais acheter l’album pour disposer du packaging entier et du booklet avec textes alors que j’ai déjà reçu le cd promo complet par le label… Une révélation ce disque !!

0 Commentaire

1 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Fetus

20 Août 2007
"Soma" est le premier véritable album d'Eths. Eths, c'est un groupe de néo metal français (marseillais précisément) assez brutal, qui a comme particularité une chanteuse hurleuse (un peu comme notre amie Angela dans Arch Enemy).

Candice et ses potes introduisent le CD avec un titre violent et rapide : "Méléna". "Crufifère", la piste 2 de l'album, est un véritable tube. C'est la première chanson du groupe où Candice nous laisse entendre sa belle douce voix claire. Le reste de l'album est aussi sombre que les premiers titres. La charmante marseillaise nous hurle ou nous chante d'une voix sensuelle ses tourments et tortures qu'elle éprouve dans son âme et dans son corps ("Je Vous Hais", "Instant Sourd"). Le guitariste Staif nous laisse entendre sa voix sur certains titre ("Rutsah", "Ailleurs c'Est Ici").

Pour résumer, les méditerranéens ont opté pour un album très sombre aux ambiances malsaines. Le reproche à faire à cet opus est la production : les guitares ont un son un peu trop "gras" et ce n'est pas forcément agréable à entendre. Il manquait juste quelque chose que beaucoup d'albums possèdent : une ballade ! Et bien, ce n'est pas la peine de s'inquiéter, cette chanson y est bel et bien, mais je vous laisse la chercher tout seul.

Note : 14.5/20

0 Commentaire

1 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire