Sick

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Massacra
Nom de l'album Sick
Type Album
Date de parution 1994
Labels Shark Records
Produit par Tim Buktu
Enregistré à T&T Studio
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album108

Tracklist

1. Twisted Mind 06:44
2. Madness Remains 05:43
3. Ordinary People 05:16
4. Closed Minded 05:00
5. Harmless Numbers 05:00
6. Lack of Talk 05:02
7. Broken Youth 04:43
8. Can't Stand 05:03
9. My Reality 05:13
10. Suckers 04:32
11. Piece of Real 02:41
Total playing time 54:57

Chronique @ Malacoda

28 Novembre 2010
En 1994, après 3 albums de death technique, Massacra, fleuron de la scène death française, change radicalement de genre. Sick est en effet résolument Death n’Roll voire Thrash. Et là c’est le drame. Nonobstant leur habitude de la violence, les fans furent choqués par la brutalité de ce changement et snobèrent en partie l’album. Car le fan, rappelons le, est intransigeant, conservateur et prompt à la bouderie, bref le fan est comme une petite amie qui nous aurait été imposée par notre physique trop ingrat et dont on ne pourrait se débarrasser sans repasser par une longue et triste période d’onanisme. En revanche, rassurez-vous, le chroniqueur, plein de vertus, sait se détacher d’un contexte historique pour parler des qualités intrinsèques d’un album. Démonstration !

Dès le premier morceau les choses sont claires, cet album n'aura rien à voir avec ses prédécesseurs. Après une longue intro bien lourde, bien lente, on attaque avec du bon death n'roll, s'il n'y a pas de rythmique façon blast beat à tout va, de double pédale digne d'une mitraillette et ni de guitariste qui a des puces sur le ventre, nous avons en revanche des riffs originaux et pesants, des solos enjoués qui flirtent entre le rock et le métal, un batteur et un bassiste au jeu plus rock mais agrémenté de quelques fioritures, le tout accompagné d'un chanteur à la voix death assez old school, presque thrash, et enveloppé d'une sonorité proche de Carcass (en plus doux quand même).

Les autres titres s'enchainent dans la même verve, toujours assez plaisants et surtout pas lassants malgré le manque de vitesse. De petites originalités agrémentent cet album pour en faire une pièce unique et divertissante: pédale wha wha sur Madness Remains, guitare acoustique sur Closed Minded et Piece of Real, riff de basse accrocheur en intro de Suckers...

Sick est au final une réserve de riffs catchy et groovy (pour les amours de la langue de Bruce Dickinson) qui, sans avoir la brutalité ni la célérité d'un groupe de death, reste agréable à écouter tranquillement chez soi au coin du feu un whisky en main. Si vous cherchiez un album énergique, violent, qui donne envie de mettre un coup d'épaule à son voisin... même dans le bus, passez votre chemin et allez vous procurer les précédentes oeuvres du groupe.

Le seul tort de Massacra aura été de sortir cet album sous leur nom plutôt que de créer un projet nouveau, le présentant ainsi à un public qui n'était pas nécessairement le bon et perdant une partie de leurs fans.

18 Commentaires

5 J'aime

Partager

albundy57 - 01 Juin 2012: Oh la vache oui, "Humanize human" est vraiment effroyable!
Autant je peux faire un effort pour "Sick" mais son successeur ne passe vraiment pas du tout!

ps: Salut à tous les vieux deathsters! Mis à part Karni que j'ai "croisé" sur pas mal de commentaires ces derniers temps, ça fait plaisir de voir Beergrinder et Fabien (le père Fouras du death) trainer leurs guêtres ici..
tormentor - 01 Juin 2012: Moi j'aime pas du tout cet album il ne passe pas pour moi non plus j'ai vraiment eu du mal à accepter cet opus, surtout qu'à l'époque j'étais à fond dans le death style Death, Morgoth, Unleashed,Deicide, donc ça m'a fait bizarre quand j'ai acheter cet album, je l'ai vite revendu.
@MCGRE Avant d'acheter cet album je te conseille de bien l'écouter sur internet car ya beaucoup mieux pour dépenser ses sous pour d'autre skeuds bien meilleur.
@albundy57: Slt Al! ça faisait longtemps! Comment tu vas?
albundy57 - 01 Juin 2012: Hé hé, salut à toi filou de Tormentor! Ouais ça va , chaudement...

Pour en revenir à MASSACRA, j'ai écouté ce groupe la 1ère fois en 95, en commençant par "Final holocaust", alors que j'aurais pu débuter à cette époque avec "Sick" ou pire avec "Humanize human"...
Ouf!!!
PhuckingPhiphi - 30 Juillet 2014: Je découvre enfin Massacra grâce aux rééditions 2014, quelque 25 ans après la bataille, mais vieux motard que jamais je suppose... et en effet c'est du très bon (j'attaque cet album après avoir digéré Final Holocaust au cours des dernières semaines, et je me garde Signs of Decline pour le mois d'Août !). Merci pour ta chromique Fabien ; attention, tu as oublié le "d" dans Loudblast ! ;)
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire