Rituale Satanum

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Behexen
Nom de l'album Rituale Satanum
Type Album
Date de parution Juillet 2000
Style MusicalBlack Metal
Membres possèdant cet album131

Tracklist

Re-Issue in 2004 by Dynamic Arts Records. Re-Issue in 2006 by Northern Heritage Records. Re-Issue in 2013 by Debemur Morti Productions.
1.
 Intro / The Summoning
Ecouter01:05
2.
 Sota Valon Jumalaa Vastaan
Ecouter03:33
3.
 Night of the Blasphemy
Ecouter04:46
4.
 Christ Forever Die
Ecouter05:31
5.
 Towards the Father
Ecouter03:55
6.
 Saatanan Varjon Synkkyydessä
Ecouter05:55
7.
 Baphomet's Call
Ecouter05:42
8.
 The Flames of Blasphemer
Ecouter05:44
9.
 Blessed Be the Darkness
Ecouter04:21
10.
 Rituale Satanum
Ecouter04:02

Durée totale : 44:34

Acheter cet album

Behexen



Commentaire @ wodulf

17 Décembre 2012

Un grand classique du true black à la finlandaise

Behexen est un groupe assez ancien puisqu'il a été fondé en 1994 par le batteur Horns et le chanteur Hoath Torog d'abord sous le nom de Lords Of The Left Hand. Une démo de ce pré-Behexen est sorti en 1995. A l'époque, c'était beaucoup plus raw et rentre-dedans, même si on reconnaît déjà plus ou moins la patte du groupe.
Lords Of The Left Hand devient Behexen en 1996 et après deux démos, sort donc ce premier album en 2000. La première édition limité seulement à 500 copies s'est retrouvée très vite épuisée et jusqu'à la réédition de 2004, le Rituale Satanum, a été un disque très recherché et negocié à prix d'or.
A l'écoute de ce premier album et en analisant l'évolution musicale depuis Lords Of The Left Hand, on se rend compte qu'il y a un disque qui a énormément influencé Behexen, c'est le premier album de Diaboli, Mesmerized By Darkness.
Considéré maintenant un peu comme un des albums fondateurs de ce style true black à la finlandaise, Rituale Satanum fait partie des grands classiques du genre. Ce qui est vraiment très prenant sur ce disque, c'est l'aura hyper satanique qui l'enveloppe. A ce sujet, je trouve que la pochette est très représentative des ambiances dégagées par l'album.
Allez, si j'avais une seule petite critique à formuler, ce serait au niveau du chant hyper aigu qui, sur la fin de l'album devient un peu monotone et lassant.

1 Commentaire

1 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire