Redefined Mayhem

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Holy Moses
Nom de l'album Redefined Mayhem
Type Album
Date de parution 25 Avril 2014
Labels Steamhammer
Style MusicalThrash Metal
Membres possèdant cet album33

Tracklist

1.
 Hellhound
 03:44
2.
 Triggered
 03:28
3.
 Undead Dogs
 03:34
4.
 Into the Dark
 04:38
5.
 Sacred Sorrows
 03:31
6.
 Process of Projection
 03:56
7.
 Fading Realities
 03:11
8.
 Liars
 03:19
9.
 Redemption of the Shattered
 03:17
10.
 Whet the Knife
 03:23
11.
 Delusion
 03:52
12.
 One Step Ahead of Death
 04:57
13.
 This Dirt
 01:16

Durée totale : 46:06


Chronique @ LeMoustre

28 Mars 2014

Sabina réinvente la nouvelle machine à remonter le temps

Le groupe Holy Moses, mené par la délicieuse Sabina Classen, initiatrice du chant hurlé féminin au sein de la musique extrême, fait figure de vétéran dans le thrash allemand. Au même titre qu'Assassin ou Accuser, pour ne citer que deux groupes reformés et actifs, il fait partie des seconds couteaux européens du style. Ni très mauvais, ni absolument génial, et même auteur de quelques albums mémorables ("Finished with the Dogs", "The New Machine of Liechtenstein", ou "Terminal Terror"), Holy Moses a connu deux parties de carrière. La première, la plus inspirée, contient les albums précités, et ont situé le groupe dans une veine techno-thrash qui a évolué vers un style thrash plus classique (le bon "World Chaos"), en incluant des influences death, puis hardcore. La reformation, depuis 2002, a permis au groupe de sortir un E.P. et trois albums, peu marquants, et une compilation ("In The Power Of Now"), réussie, réenregistrant leurs meilleurs titres à cette occasion.

"Redefined Mayhem", à la pochette old school à souhait, refait vivre les frissons ressentis lors des moments les plus mémorables des albums de la seconde moitié des années 80. Pour certains, la meilleure du groupe. En tout cas, la plus originale, empreinte de techno-thrash rapide et combatif, mêlant technicité et virulence. Avec les vocaux toujours rauques et agressifs de Sabina, le groupe choisit de renouer avec ses racines, à l'instar d'un Mekong Delta et son fantastique "In A Mirror Darkly", anciens compagnons de label..

Le groupe se permet le clin d'œil, pour bien préciser son attachement à ses albums phares, de nommer certains morceaux en lien avec leurs anciennes chansons phares. Amusez-vous à en retrouver les similitudes. Au delà de ce gimmick plus ou moins pertinent, Redefined Mayhem propose un son parfaitement en adéquation avec ses origines, avec cette batterie Destructionesque époque 1986, et des guitares assez sèches. Le fameux "Finished with the Dogs" plane ainsi sur ce nouveau disque.

Les compositions quant à elles, sont assez inégales. Si le meilleur (le terrible "Undead Dogs", l'entraînant "Delusion", le thrashcore "This Dirt" ou le pesant "Into The Dark") est largement au niveau, rendant le contenu global plutôt agréable, le moins bon reste dispensable, moins marquant, et renoue avec un thrash un peu vide. Si les titres, tous assez courts, restent très digestes, il ne présentent ainsi pas le même impact, et nuisent à l'intérêt global. C'est fort dommage, car cela faisait longtemps que Holy Moses ne nous avait pondu un album aussi percutant, largement au niveau de la production actuelle, revival compris, notamment grâce à son retour réussi au style de ses premiers albums.

Néanmoins, et avec une bonne moitié de morceaux qui convainquent largement, le thrasher nostalgique ou le fan désireux de se familiariser avec un thrash rapide et allemand jusqu'au bout des ongles, appréciera un album d'un autre âge, attachant, et plutôt entraînant. Le riffing furieux ("Redemption Of The Shattered") n'étant parfois pas la moindre de ses qualités. Combiné aux vocaux toujours rageurs de Sabina, ils constituent le point fort d'un album que l'on classera parmi les plus réussis du groupe, toutes périodes confondues.

14/20

4 Commentaires

8 J'aime

Partager
choahardoc - 28 Mars 2014: C'est bien noté. Voila une chro bien en avance et de surcroît très intéréssante. Je l'ai commandé à mon disquaire favori il y a quelques jours et visiblement, je ne devrais pas être déçu. Quelle persévérance ces Allemands!
Rheindarst - 29 Mars 2014: Le combo passe dans un mois pas loin de la maison, je devrais logiquement me laisser tenter si tout va bien, on verra ce que donne les nouveaux titres de visu.

Déjà vu 2 fois en live et c'était toujours sympathique à regarder, pas transcendant mais idéal pour descendre une mousse (ou deux) je trouve.

Tiens au passage, je vois que tu n'as pas "Reborn Dogs" (1992), c'est le dernier de la grande époque que j'apprécie perso (bien véloce) et j'aurai aimé avoir ton ressenti dessus (tu ne l'aime pas, pas écouté, rien à foutre...).

En tous les cas merci pour ton texte Jérôme.
LeMoustre - 29 Mars 2014: @Stéphane : vus 2 fois aussi, et exactement le même ressenti, avec le minois agréable de Sabina en bonus à qui l'amaigrissement a bien réussi. Hé non, Reborn Dogs, je ne l'ai pas, je me rappelle que le tournant un poil hardcore ne m'avait pas emballé lors des écoutes préalables chez le disquaire, surtout que le groupe a changé de style quasiment à chaque album (de "Finshed" à "Reborn" cette époque, ce qui m'a finalement déstabilisé. Je ne m'y suis jamais repenché depuis, mais je devrais vu ton ressenti que je note (quelques mots en détail ne seraient pas de refus au passage). Holy Moses, pour tout te dire, je les redécouvre avec le plutôt assez bon "Strenght" et "Agony Of Death" achetés assez récemment. Bon, c'est album là est clairement au-dessus pour moi, 14 étant une bonne note.
MCGRE - 26 Avril 2017: Cet album est fantastique Holy Moses reviens en grande forme avec un thrash percutant et péchu , et Sabina franchement cette nana à plus de Couilles ( excusée Mlls et Mdms )que certain hurleurs Masculin , bref un régal cet album.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire