Larmes de Héros

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Sortilège (FRA)
Nom de l'album Larmes de Héros
Type Album
Date de parution 1985
Style MusicalHeavy Metal
Membres possèdant cet album157

Tracklist

1. La Hargne des Tordus 04:45
2. Chasse le Dragon 04:47
3. Le Dernier des Travaux d'Hercule 03:46
4. Quand un Aveugle Rêve 06:37
5. Mourir pour une Princesse 05:02
6. La Montagne Qui Saigne 05:15
7. Marchand d'Hommes 06:46
8. Messager 04:27
9. La Huitième Couleur de l'Arc-en-Ciel 04:24
Total playing time 45:49
Bonustracks
10. Sagittarius 03:46
11. Elephant Man 04:44
12. Win Her Heart 05:02
13. Flesh and Bones 06:41

Chronique @ sargeist

28 Avril 2007
Sortilège... soyons directs : le meilleur groupe de Heavy Metal français de tous les temps. Et ce n'est pas les Manigance et Malédiction (excellents au demeurant) qui me diront le contraire. Certes la concurrence n'est(n'était?) pas rude, mais quand même. Avoir eu un groupe pareil dans son pays pas très réputé Rock, un groupe qui certes n'a pas eu de succès commercial mais a été reconnu bien au-delà des frontières de France, c'est plutôt un honneur.

La bonne vieille époque du Hard/ Metal français des années 80... remballez-moi ce Trust hyper médiatisé, on parle pas de la même chose. Blasphème, Adx, Killers, tant de groupes qui ont fait honneur au pays, sortant des albums excellents, malgré la pression anglo-saxonne, tels les Gaulois qui résistent encore et toujours à l'envahisseur. Certains résistent encore, tel Adx, mais vivent un peu sur leur passé...

Mais Sortilège tient une place particulière, pour moi, et j'en suis sûr, plein de vieux hardos. Une sorte d'étoile filante de magnificence, quelques années, un mini, deux albums, et puis fini. Mais quelle musique, quels albums...
ce qui s'est fait de mieux. Un concentré de talent, de rage, de sentiments, à l'état pur. Un Heavy Metal grandiose. Argh j'arrête les superlatifs, une manie, il n'y a pas beaucoup de mots pour décrire ça.

Après un "Metarmorphose" excellentissime (ca y est ca me reprend) qui a pas mal secoué la petite scène Francaise, Sortilège revient en 1987 avec ce "Larmes de Heros" sans savoir que ces larmes seront aussi leur chant du cygne. Et quand on entend à quel niveau ils s'étaient hissés, ça côtoie le tragique. Mais c'est vraiment pas justeuuuu...

Cet album est plus posé, plus progressif que le précédent, qui était un concentré de bon Heavy énervé. Les symptômes de la sacro-sainte maturité donc, mais dans le bon sens. Pas de reniements là-dedans, juste une élévation du niveau, sans trahir les bases. Oui, c'est tragique. Et quand on entend ce qui frappe le plus chez Sortilège, à savoir l'incroyable talent de ce chanteur, Monsieur "Zouille" Augustin, on se dit "quel gâchis". Monsieur est peut être le seul à pouvoir mettre à l'amende un Dickinson ou un Halford, imaginez seulement le niveau. Cette voix si expressive, tous les sentiments qu'il y met nous parviennent. Du plaisir, la raison pour laquelle nous écoutons TOUS de la musique. Cette musique, pour moi intemporelle, si inspirée, ces refrains, simplement beaux, qui me filent la chair de poule, cette classe, ces riffs innés, naturels, cette technicité au service, encore une fois, du plaisir. Ces solis qui vous parcourent l'échine. Tout y est comme calibré, parfait.

J'abandonne tout, j'oublie tous mes soucis pour ce couplet et ce pont sur "La Hargne des Tordus". Est-il possible d'atteindre tel génie ? Oui le mot n'est pas abusé. Ce refrain ennivrant de "Chasse le Dragon" , cette fin dantesque sur "Le Dernier Des Douze Travaux d'Hercule". Cette semi-ballade "Quand Un Aveugle Rêve", montrant après la perle "Délire d'Un Fou", à quel point Sortilège excellait dans ce domaine. Et puis ce refrain, cette chanson, "Mourir Pour Une Princesse", qui tient une place particulière dans mon cœur. C'est pour moi leur meilleur titre, la douce apothéose de ce disque. Pour certains les paroles en français sur du Metal, ça ne le fait pas. Il parait que c'est plus classe l'anglais. Pourquoi au fond ? Parce qu'on ne le comprend pas ? A mon sens le français est un plus. Comprendre les paroles apportent un supplément de sentiments, d'âme. Et les paroles sur "Larmes de Heros" sont certes simples, mais parlent de choses universelles : l'amour, la haine, le combat. Sans être pour autant ridicules, parce que chantés avec une telle conviction. Engagés aussi, comme sur "Marchands d'Hommes", traitant de l'esclavage, mal qui existe encore aujourd'hui. Ce "Marchands d'Hommes" qui exhale une lourdeur, un ton vindicatif non feint... la vérité. Tout cet album respire la vérité, le talent, la classe. Je n'en jetterais pas plus. Oui les superlatifs ça saoule, une vraie manie chez moi, mais comment exprimer cela autrement ? J'essaie juste de retranscrire ma passion pour cette œuvre.

Alors oui, la production est affreusement datée. Certains diraient "la musique aussi". Oui ça sonne très eighties. Pour moi ça n'a pas d'âge. Les modes, les styles, temporels, sont bien futiles derrière CA. Le Heavy Metal dans toute sa splendeur!!!! Et, la, comme beaucoup, je me prend à espérer une reformation, s'il vous plait. Avec les techniques actuelles, de production, etc... si l'inspiration est là, Sortilège pourrait nous sortir quelque chose de grand. Oh ça ne dépasserait certainement pas le cercle des initiés, mais soyons égoïstes. "Zouille", toi qui a fait une apparition live avec Manigance, ne comprends-tu pas que leur musique est un simple appel ? Un hommage et un appel. Pour nous. Au moins en live, qu'on puisse hurler sur "Messager" qui est le "Run To The Hills" Francais...

L'excellence. Comment finir cette chronique. Un truc un peu ridicule mais qui vient du cœur:

HEAVY METAL FOREVER IN MY HEART!!! Sortilege!!!

20/20 (et j'en mettrais pas beaucoup...)

Cette chronique est dédié à l'ami rodmaster, Heavy Metal Brother, s'il hante encore SOM...

13 Commentaires

23 J'aime

Partager

Analcupcake - 05 Août 2011: Jamais compris comment le public français de l'époque n'a jamais su accrocher avec un pareil groupe. Personnellement, Sortilège est à mes yeux l'un des meilleurs groupes de Heavy. Même si je suis novice en la matière, je ne retrouve pas ailleurs ce que Sortilège nous envoie avec sa musique si exceptionnelle et tellement intemporelle. Leur travail ruisselle de perfection, tant sur le plan musical que sur celui de l'écriture. Et comment ne pas succomber à cette voix...
judasblade - 07 Octobre 2012: Désolé, mais autant j'adore le premier 5 titres et Métamorphose, que j'ai jamais réussi à accrocher à Larmes de Héros...la recette reste peut être la même mais en moins accrocheuse.
Chab - 29 Décembre 2012: Un album terrible ! Bien différent de "Métamorphose" mais tout aussi intéressant (plus posé néanmoins). Des titres comme "Chasse le Dragon" ou "Mourir pour une Princesse" ne laissent pas indifférent !
Chriscatcher - 05 Décembre 2013: Sortilège était clairement au dessus du lot dans les 80's. Ces mecs avaient tout, un chanteur hors norme, des super zicos, des compos de dingues. C'est vraiment dommage que cet album ne leur ait pas permis d'obtenir la reconnaissance qu'il méritaient au niveau national et international.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Chronique @ Aetius

09 Août 2007
Bon finalement j'ai décidé de chroniquer cet album car, réflexion faite, je pense qu'un petit commentaire en dessous de l'excellente chronique de Sargeist est insuffisant pour parler de ce pur chef d'œuvre, de ce bijou du métal qu'est "Larmes de Héros".

Pourtant, je l'avoue sans honte, je ne suis pas particulièrement fan de heavy metal : ce n'est qu'après avoir lu quelques critiques élogieuses sur SOM et sur d'autres sites que j'ai décidé d'aller jeter un petit coup d'œil sur cet opus. Et pour une découverte, quelle découverte ! Cet album est excellent, fabuleux, génial, parfait ; oui, c'est ça, c'est la perfection incarnée. Je le trouve bien meilleur que son déjà bon prédécesseur, que je me suis procuré dans la foulée. "Larmes de Héros", on le sent bien en effet, est un disque de la maturité, qui hélas n'aura pas de successeur. Il est moins violent que "Métamorphose", plus construit, plus travaillé : c'est ainsi que, s'il ne comporte que neuf morceaux (mais quels morceaux !), il dure plus de 45 minutes, ce qui fait une moyenne d'un peu plus de cinq minutes par chanson. Et on sent bien à les entendre tout le travail qu'il y a derrière chacune.

J'entre à présent dans le vif du sujet. Le premier point positif est pour moi la pochette : simple, sobre, mais belle, à l'image de l'album et de ses textes parfois tristes ("Quand Un Aveugle Rêve", "La Montagne Qui Saigne", ma préférée), parfois épiques ("Chasse Le Dragon", "Le Dernier Des Travaux d'Hercule", "Mourir Pour Une Princesse", titre excellent et dont les séducteurs invétérés qui fréquentent ce site se doivent de connaître les paroles par cœur !). Quant aux textes, justement, quel plaisir de les voir écrits et chantés en français, et en bon français s'il vous plaît !

S'agissant des chansons en elles-mêmes, elles sont toutes excellentes et ont chacune leur style, leur personnalité propre. La musique épouse le ton des textes et rend l'ambiance de ceux-ci à la perfection, que ce soit la mélancolie de "Quand Un Aveugle Rêve" ou la violence de "Marchand d'Hommes". Les refrains sont tous des tueries monumentales sans pour autant que tout repose sur eux, et l'ensemble est ponctué de plusieurs soli instrumentaux très heavy. Et que dire du chanteur sinon qu'il est excellent de bout en bout, et que sa voix donne à tous les titres une force, une puissance incroyables ? C'est simple, j'adore ce type et j'ai envie d'applaudir à la fin de chaque chanson : je n'ose imaginer ce que ça aurait été en live, et ce que nous avons perdu avec la disparition prématurée de ce groupe...

Concernant la production, je me permettrais d'être en désaccord avec Sargeist : c'est vrai que le tout sonne assez années 80, mais pas tant que ça en fait. Je veux dire par là que le son n'a pas vieilli, ou à peine. De surcroît, la qualité est bonne pour un disque vieux de plus de 20 ans. Mais les chefs-d’œuvre, on le sait, sont de toute façon intemporels...

Pour conclure, je dirais que ce disque n'est pas de ceux qu'on apprécie dès la première écoute. Pour ma part, j'ai mis du temps à l'aimer, mais depuis que je l'ai apprivoisé, je ne peux plus m'en passer et je l'apprécie un peu plus à chaque écoute. Je pense que c'est là tout ce qui fait la différence entre un bon et un excellent disque. Pour ma part, celui-ci est même au-dessus de l'excellence. Quel dommage qu'il soit le dernier de ce groupe !

20/20 (il serait sacrilège de mettre moins).

2 Commentaires

6 J'aime

Partager
sargeist - 09 Août 2007: Rien à dire, bravo pour cette chronique. Pour la production, t'as peut être une réedition remasterisée... moi j'ai l'original, un son tout de même assez faible en regard des productions actuelles. Mais son parfait. Un grand album intemporel...
 
Aetius - 10 Août 2007: Merci pour ton avis l'ami. Non je ne pense pas avoir une édition remasterisée: je voulais juste dire que, même si la qualité pourrait certes être meilleure, elle est tout de même assez bonne pour l'époque, surtout si on la compare à celle de certains disques de black sortis après, où pour le coup le son est vraiment pourri, ce qui pour ma part gâche une bonne part du plaisir d'écoute (voir par exemple le premier Stormblast de Dimmu: excellent album gâché par une production naze). Rien de tel avec cet album. Voilà j'espère avoir été plus clair, à bientôt sur SOM.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Sortilège (FRA)